Les Moutiers-en-Cinglais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moutiers.
Les Moutiers-en-Cinglais
Le château de Villeray.
Le château de Villeray.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Caen
Canton Thury-Harcourt
Intercommunalité Communauté de communes de la Suisse normande
Maire
Mandat
Roger Tencé
2014-2020
Code postal 14220
Code commune 14458
Démographie
Gentilé Moustériens
Population
municipale
457 hab. (2014)
Densité 68 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 01′ 52″ nord, 0° 25′ 22″ ouest
Altitude Min. 15 m – Max. 186 m
Superficie 6,75 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Les Moutiers-en-Cinglais

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Les Moutiers-en-Cinglais

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Les Moutiers-en-Cinglais

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Les Moutiers-en-Cinglais

Les Moutiers-en-Cinglais est une commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 457 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Les Moutiers-en-Cinglais est situé entre la forêt de Grimbosq et la forêt de Cinglais. L'habitation n'est pas concentrée en bourg, les maisons étant dispersées au milieu des anciennes exploitations agricoles. Le territoire offre un paysage de bocage traditionnel.

Communes limitrophes des Moutiers-en-Cinglais[1]
Goupillières Grimbosq Grimbosq,
Saint-Laurent-de-Condel
Ouffières,
Croisilles
des Moutiers-en-Cinglais[1] Saint-Laurent-de-Condel
Croisilles Croisilles Saint-Laurent-de-Condel,
Espins

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le gentilé est Moustérien.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom évoque la présence autrefois de plusieurs églises, dont deux subsistaient encore au Moyen Âge.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1803 1830 Bernard Plaichard Choltière    
1832 1839 Bernard Plaichard Choltière    
1852 1854 Bernard Plaichard Choltière    
1928[2] 1983 Jacques Le Roy Ladurie UNIR Député
1983[3] en cours Roger Tencé[4] SE Directeur régional de l'AFPA
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 457 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2006, 2011, 2016, etc. pour Les Moutiers-en-Cinglais[5]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Les Moutiers-en-Cinglais a compté jusqu'à 482 habitants en 1846.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
375 335 425 435 439 462 461 482 449
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
435 428 395 388 357 362 343 335 326
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
277 310 278 286 249 259 220 165 219
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
231 232 252 315 350 350 414 425 457
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Les Éditions Spart y publient le magazine Patrimoine normand.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Jacques Le Roy Ladurie (1902-1988), syndicaliste agricole, militant et théoricien du catholicisme social, maire de la commune de 1928 à 1983.
  • Emmanuel Le Roy Ladurie (né en 1929 aux Moutiers-en-Cinglais), fils de Jacques, historien français.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. Henri Queuille, Journal de guerre: 7 septembre 1939-8 juin 1940, PULIM (lire en ligne), p. 60
  3. « Roger Tencé, maire, brigue un 6e mandat », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 22 octobre 2014)
  4. Réélection 2014 : « Les Moutiers-en-Cinglais (14220) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 23 juin 2014)
  5. Date du prochain recensement à Les Moutiers-en-Cinglais, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  8. « Château de Villeray », notice no PA14000056, base Mérimée, ministère français de la Culture.

Liens externes[modifier | modifier le code]