Canton de Bretteville-sur-Laize

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Bretteville-sur-Laize
Situation du canton dans l'arrondissement de Caen.
Situation du canton dans l'arrondissement de Caen.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Calvados
Arrondissement(s) Caen
Circonscription(s) 3e
Chef-lieu Bretteville-sur-Laize
Code canton 14 07
Histoire de la division
Création 1790
Disparition 2015
Démographie
Population 15 329 hab. (2012)
Densité 64 hab./km2
Géographie
Superficie 239,85 km2
Subdivisions
Communes 29

Le canton de Bretteville-sur-Laize est une ancienne division administrative française située dans le département du Calvados et la région Basse-Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Bretteville-sur-Laize. Son altitude variait de 7 m (Mutrécy) à 203 m (Fontaine-le-Pin) pour une altitude moyenne de 99 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Du au , ce canton faisait partie de l'arrondissement de Falaise. Il fait depuis partie de l'arrondissement de Caen.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1836      
1836 1848 Georges Simon père   Avocat à Caen, maire de Grainville
1848 1883 Charles-Pierre-Paul Paulmier Centre droit Avocat, député (1846-1848, 1849-1851, 1865-1870), sénateur (1876-1885), président de la chambre de commerce de Caen
1883 1907 (décès)[1] Charles-Ernest Paulmier Républicain Libéral Député (1885-1907)
1907[2] 1934 (décès) Octave Biré URD Avocat à Caen, maire de Bretteville-le-Rabet (1900-1927)
1934 1940 Maurice Simon URD Huissier à Bretteville-sur-Laize
1945 1979 Maurice Simon RPF puis RS puis UDR puis RPR Huissier à Bretteville-sur-Laize
1979 1989 Joël Simon RPR  
1989 2004 Jean-Jacques Lacoste PS Maire de Bretteville-sur-Laize (1989-2008)
2004 2015 Jacky Lehugeur PS Maire de Gouvix depuis 1995, proviseur


Le canton participe à l'élection du député de la troisième circonscription du Calvados.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Bretteville-sur-Laize regroupait vingt-neuf communes et comptait 15 329 habitants (population municipale 2012).

Avant 2015, c'était le canton de Basse-Normandie qui comptait le plus de communes.

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Barbery 818 14220 14039
Boulon 653 14220 14090
Bretteville-le-Rabet 289 14190 14097
Bretteville-sur-Laize 1 780 14680 14100
Le Bû-sur-Rouvres 107 14190 14116
Cauvicourt 489 14190 14145
Cintheaux 199 14680 14160
Condé-sur-Ifs 498 14270 14173
Estrées-la-Campagne 240 14190 14252
Fierville-Bray 530 14190 14268
Fontaine-le-Pin 361 14190 14276
Fresney-le-Puceux 787 14680 14290
Fresney-le-Vieux 275 14220 14291
Gouvix 794 14680 14309
Grainville-Langannerie 756 14190 14310
Grimbosq 294 14220 14320
Magny-la-Campagne 537 14270 14386
Maizières 452 14190 14394
Moulines 279 14220 14455
Les Moutiers-en-Cinglais 457 14220 14458
Mutrécy 364 14220 14461
Ouilly-le-Tesson 579 14190 14486
Rouvres 203 14190 14546
Saint-Germain-le-Vasson 957 14190 14589
Saint-Laurent-de-Condel 475 14220 14603
Saint-Sylvain 1 420 14190 14659
Soignolles 124 14190 14674
Urville 623 14190 14719
Vieux-Fumé 495 14270 14749

À la suite du redécoupage des cantons pour 2015, les communes de Fontaine-le-Pin, Maizières, Ouilly-le-Tesson et Rouvres sont rattachées au nouveau canton de Falaise, les communes de Condé-sur-Ifs, Magny-la-Campagne et Vieux-Fumé à celui de Mézidon-Canon, les communes de Barbery, Boulon, Bretteville-le-Rabet, Bretteville-sur-Laize, Le Bû-sur-Rouvres, Cauvicourt, Cintheaux, Estrées-la-Campagne, Fresney-le-Puceux, Fresney-le-Vieux, Gouvix, Grainville-Langannerie, Grimbosq, Moulines, Les Moutiers-en-Cinglais, Mutrécy, Saint-Germain-le-Vasson, Saint-Laurent-de-Condel, Saint-Sylvain, Soignolles et Urville à celui de Thury-Harcourt et la commune de Fierville-Bray à celui de Troarn.

Anciennes communes[modifier | modifier le code]

Les anciennes communes suivantes étaient incluses dans le canton de Bretteville-sur-Laize[3] :

  • Vaux-la-Campagne, absorbée en 1811 par Magny-la-Campagne.
  • Saint-Martin-des-Bois, absorbée en 1825 par Saint-Sylvain.
  • Renémesnil, absorbée en 1829 par Cauvicourt.
  • Quesnay, absorbée en 1831 par Estrées-la-Campagne.
  • Quatre-Puits, absorbée en 1831 par Vieux-Fumé.
  • Cingal et Fontaine-Halbout, absorbées en 1833 par Moulines.
  • Bray-en-Cinglais, absorbée en 1835 par Fontaine-le-Pin.
  • Le Mesnil-Touffrey, absorbée en 1846 par Barbery.
  • Ifs-sur-Laizon, absorbée en 1846 par Condé-sur-Laizon..
  • Quilly, absorbée en 1856 par Bretteville-sur-Laize.
  • Cinq-Autels, absorbée en 1859 par Fierville-la-Campagne.
  • Bray-la-Campagne, associée le 1er janvier 1973 à Fierville-la-Campagne. La commune prend le nom de Fierville-Bray et la fusion devient totale en 1987.

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
10 797 10 689 10 755 11 909 12 413 12 810 13 859 15 118 15 329
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[4] puis population municipale à partir de 2006[5])
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62598293/f2.item.r=canton.zoom
  2. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63281469/f10.item.r=canton.zoom
  3. EHESS : Des villages Cassini aux communes d'aujourd'hui (fiches des vingt-neuf communes du canton). Pour Calery et Gable-Blanc (Fresney-le-Puceux puis Boulon), Langannerie (Grainville-Langannerie) et Acre (Saint-Laurent-de-Condel), l'EHESS ne détermine pas s'il s'agit d'une ancienne commune ou d'une « ancienne communauté » (simple lieu-dit ?). Aucun de ces toponymes n'est typographié comme paroisse sur la carte de Cassini sur Géoportail.
  4. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  5. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]