Thaon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thaon (homonymie).
Thaon
L'ancienne église Saint-Pierre.
L'ancienne église Saint-Pierre.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Caen
Canton Bretteville-l'Orgueilleuse
Intercommunalité Communauté urbaine Caen la Mer
Maire
Mandat
Richard Maury
2014-2020
Code postal 14610
Code commune 14685
Démographie
Gentilé Thaonnais
Population
municipale
1 431 hab. (2014)
Densité 172 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 15′ 29″ nord, 0° 27′ 21″ ouest
Altitude Min. 17 m
Max. 66 m
Superficie 8,30 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Thaon

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Thaon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Thaon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Thaon
Liens
Site web www.mairiethaon14.fr

Thaon (prononcé tan - [tɑ̃ː]) est une commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 1 431 habitants[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Thaon se situe au nord-ouest de Caen dans le Bessin, pays de Normandie. La commune est traversée par la Mue, petite rivière qui se jette dans la Seulles à Reviers. Le village s'est développé sur le plateau qui surplombe la vallée.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Autrefois, Thaon s'écrivait Tan, c'est au fil des années que l'orthographe a changé.

Le gentilé est Thaonnais.

Histoire[modifier | modifier le code]

La seigneurie de Thaon dépendait de la puissante baronnie de Creully.

La commune est libérée par les Canadiens lors de la Seconde Guerre mondiale.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
 ? 1907[2] Émile Mauger Républicain Ingénieur en travaux publics, député (1881-1885)
         
juin 1995 mars 2008 Patricia Le Roux DVG Adjointe administrative
mars 2008[3] en cours Richard Maury[4] UMP-LR Cadre de la distribution de presse (retraité)
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 1 431 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2008, 2013, 2018, etc. pour Thaon[5]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 1].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
814 837 846 927 942 914 892 865 846
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
856 857 835 765 717 683 634 615 570
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
527 521 493 419 395 392 385 471 572
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
568 573 768 1 146 1 153 1 350 1 485 1 435 1 431
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Plusieurs commerces et entreprises y sont installés.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

L'Union sportive de Thaon-Le Fresne-Vallée de la Mue présente deux équipes de football, dont une féminine, en ligue de Basse-Normandie et deux autres en divisions de district[10]. Lors de la saison 2009-2010, l'équipe accède au 6e tour de la Coupe de France (juste avant l'entrée en lice des clubs de Ligue 2). L'US Thaon FVM, évoluant alors en Division d'honneur régionale (équivalent à la 8e division) est battue 3-1 par l'US Avranches MSM, club de CFA, soit la 4e division.

Manifestations[modifier | modifier le code]

  • Fête des battages et métiers d'antan : chaque année, le second week-end de juillet.

Activités[modifier | modifier le code]

  • Le Thaon des loisirs propose des activités comme la danse, la gym, le théâtre, la guitare, etc.

Natifs et personnalités de Thaon[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Charles Guerlin de Guer, Le parler populaire dans la commune de Thaon (Calvados), É. Bouillon, 1901

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. « Site officiel communal - Le nouveau château » (consulté le 6 janvier 2012)
  3. « Richard Maury est candidat à sa succession », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 31 décembre 2016)
  4. Réélection 2014 : « Thaon (14610) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 9 juin 2014)
  5. Date du prochain recensement à Thaon, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  8. « Ancienne église », notice no PA00111742, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  9. « Château », notice no PA00111741, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  10. « Site officiel de la Ligue Basse-Normandie – U.S. Thaon Le Fresne Vallee Mue » (consulté le 31 décembre 2016)
  11. D'après les recherches de Richard Maury, chevalier dans l'ordre de la Légion d'honneur et de Claudine Boitard et Michèle Le Masson

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :