Canton de Troarn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Troarn
Canton de Troarn
Situation du canton de Troarn dans le département de Calvados.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement(s) Caen (28)
Lisieux (1)
Bureau centralisateur Troarn
Conseillers
départementaux
Coralie Arruego
Christian Piélot
2015-2021
Code canton 14 24
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 6 brumaire an X[2],[3]
(28 octobre 1801)
Modification 2 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 29 292 hab. (2015)
Densité 153 hab./km2
Géographie
Superficie 191,30 km2
Subdivisions
Communes 29

Le canton de Troarn est une division administrative française située dans le département du Calvados et la région Normandie. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 17 à 29.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Troarn dans les arrondissements de Caen et de Lisieux. Son altitude varie de 2 m à 94 m (Conteville).

Histoire[modifier | modifier le code]

  • L'arrêté du 6 brumaire an X (28 octobre 1801) créé le canton de Troarn, section de l'arrondissement de Caen. Il est alors constitué de trente-quatre communes[5]. Certaines communes disparaissent dans les années 1820 : en 1826, le Buisson (réunie à Merville-Franceville-Plage), le Mesnil Frementel (réunie à Cagny) et Saint-Pierre-Oursin (réunie à Vimont) et, en 1828, Lirose (réunie à Sannerville), Guillerville et Manneville (réunies à Banneville-la-Campagne).
  • Mais en 1829, sont incorporées au canton de Troarn la commune de Canteloup, détachée du canton de Mézidon-Canon, ainsi que les communes de Cléville et de Saint-Pierre-du-Jonquet séparées de celui de Cambremer.
  • De 1833 à 1848, les cantons de Troarn et de Bourguébus avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[6].
  • Un nouveau découpage territorial du Calvados entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 17 février 2014[4], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[8]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[9]. Dans le Calvados, le nombre de cantons passe ainsi de 49 à 25. La composition du canton de Troarn est modifiée.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1835
(décès)
M. Fouques-Desmarais   Avocat à Bréville
1835 1842 Adrien Louis Armand
Morin de Banneville
(1785-1856)
  Maire de Banneville
1842 1848 Comte Laurent Borgarelli d'Ison[10]   Ancien chef de bataillon au 38e  régiment d'infanterie de ligne, maire d'Airan
1848 1852 Adrien-Armand, Marquis
Morin de Banneville[11]
  Maire de Banneville-la-Campagne
1852 1871 Henri-Gabriel-Marie Le Bègue de Germiny Majorité
dynastique
Maire de Bavent, député (1869-1870)
1871 1899
(décès)[12]
Alphonse Desloges Appel au Peuple
(Bonapartiste)
puis Union des droites
Propriétaire-agriculteur, député (1878-1881 et 1885-1889), maire de Janville
1899[13] 1936
(décès)
Paul Delarbre RG Propriétaire à Caen, député (1902-1906)
1936 1936
(décès)
Jacques Delarbre
(fils du précédent)
RG  
1936[14] 1940
(déchu de son mandat)[15]
Charles Daufresne SFIO
puis PCF
Médecin à Honfleur
1945 1951 Adrien Rophé SFIO puis
DVG
Industriel à Cabourg, député (1945-1946)
1951 1976 Pierre Martin RPF puis RS
puis UDR puis RPR
Médecin à Troarn
1976 1979
(démission)
Jean-Claude Fissoun PS
puis DVG
Postier à Troarn
1979 1982 Jean-Louis Fouque
(1935-2013)
PCF Dessinateur puis agent technique EDF, maire-adjoint de Colombelles (1977-1994)
1982 1988 Jean Besse PS Député au Parlement européen (1984-1989)
1988 1994 Bernard Loing PS Professeur d'université, ancien directeur de cabinet du ministre des Postes et Télécommunications (1981-1986)
1994 2015 Christian Piélot PS Maire de Sannerville depuis 1989

Le canton participe à l'élection du député de la deuxième circonscription du Calvados.

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Coralie Arruego   PRG Maire de Chicheboville
2015 en cours Christian Piélot   PS Maire de Sannerville (1989-2016) puis maire délégué depuis 2016

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Coralie Arruego et Christian Piélot (Union de la Gauche, 35,02 %), Sophie de Gibon et Patrice Martin (Union de la Droite, 27,77 %) et Marie-Françoise Lebœuf et Christophe Mal (FN, 27,71 %). Le taux de participation est de 51,3 % (10 780 votants sur 21 013 inscrits)[16] contre 51,43 % au niveau départemental[17] et 50,17 % au niveau national[18].

Au second tour, Coralie Arruego et Christian Piélot (Union de la Gauche) sont élus avec 42,68 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 51,96 % (4 461 voix pour 10 913 votants et 21 003 inscrits)[19].

Coralie Arruego est membre du MRSL.

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton dans l'arrondissement de Caen.

Le canton de Troarn comptait 24 071 habitants en 2012 (population municipale) et regroupait dix-sept communes :

À la suite du redécoupage des cantons pour 2015, toutes les communes à l'exception de Giberville sont rattachées au nouveau canton de Troarn. Giberville est intégrée au nouveau canton d'Ifs.

Anciennes communes[modifier | modifier le code]

Les anciennes communes suivantes étaient incluses dans le territoire du canton de Troarn antérieur à 2015[20] (voir aussi l'historique des limites cantonales ci-dessus) :

  • Le Mesnil-Frémentel, absorbée en 1826 par Cagny.
  • Saint-Pierre-Oursin, absorbée en 1826 par Vimont.
  • Guillerville et Manneville, absorbées en 1828 par Banneville-la-Campagne.
  • Lirose, absorbée en 1828 par Sannerville.
  • Héritot et Hernetot, absorbées en 1833 par Saint-Ouen-du-Mesnil-Oger.
  • Rupierre, absorbée en 1833 par Saint-Pierre-du-Jonquet.

Le canton comprend également une commune associée :

  • Bures-sur-Dives, associée à Troarn depuis 1972.

Composition après 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Troarn comprend vingt-neuf communes entières[4] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Saline
(chef-lieu)
14712 Communauté urbaine Caen la Mer 5 451 (2015)
Argences 14020 CC Val ès Dunes 3 691 (2015)
Banneville-la-Campagne 14036 CC Val ès Dunes 166 (2015)
Bellengreville 14057 CC Val ès Dunes 1 520 (2015)
Cagny 14119 CC Val ès Dunes 1 718 (2015)
Canteloup 14134 CC Val ès Dunes 186 (2015)
Cesny-aux-Vignes 14149 CC Val ès Dunes 449 (2015)
Cléville 14163 CC Val ès Dunes 370 (2015)
Cuverville 14215 Communauté urbaine Caen la Mer 2 060 (2015)
Démouville 14221 Communauté urbaine Caen la Mer 3 222 (2015)
Émiéville 14237 CC Val ès Dunes 582 (2015)
Escoville 14246 CC Normandie-Cabourg-Pays d'Auge 812 (2015)
Frénouville 14287 CC Val ès Dunes 1 979 (2015)
Janville 14344 CC Val ès Dunes 359 (2015)
Moult-Chicheboville 14456 CC Val ès Dunes 2 725 (2015)
Ouézy 14482 CC du Val ès Dunes 228 (2015)
Saint-Ouen-du-Mesnil-Oger 14637 CC Val ès Dunes 209 (2015)
Saint-Pair 14640 CC Val ès Dunes 214 (2015)
Saint-Pierre-du-Jonquet 14651 CC Val ès Dunes 226 (2015)
Saint-Samson 14657 CC Normandie-Cabourg-Pays d'Auge 312 (2015)
Touffréville 14698 CC Normandie-Cabourg-Pays d'Auge 317 (2015)
Valambray 14005 CC Val ès Dunes 1 767 (2015)
Vimont 14761 CC Val ès Dunes 729 (2015)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population (ancien territoire)  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
9 64911 49113 26618 18920 26321 62522 84423 94924 071
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[21] puis population municipale à partir de 2006[22])
Histogramme de l'évolution démographique


En 2015, le canton comptait 29 292 habitants[Note 1].

Évolution de la population (nouveau territoire)  [ modifier ]
2015
29 292
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2015[23].)


Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 40
  2. Notice communale de Troarn sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 792.
  4. a, b et c Décret no 2014-160 du 17 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Calvados.
  5. Jean-Baptiste Duvergier, Collection complète des lois, décrets, ordonnances, réglemens et avis du Conseil-d'État, Paris, A. Guyot et Scribe - Charles Béchet, 1826, tome 13, p. 121 [lire en ligne (page consultée le 29 décembre 2009)]
  6. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5492729z/f180.image.r=cantons%201833
  7. Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Droz ; Paris, Champion, 1995, p. 792
  8. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 26 avril 2014)
  9. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  10. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH023/PG/FRDAFAN83_OL0296083v001.htm
  11. http://gw.geneanet.org/rousste?lang=fr&iz=1115&p=adrien+louis+armand&n=morin+de+banneville
  12. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62339936/f1.item.r=canton.zoom
  13. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6234013c/f5.item.r=canton.zoom
  14. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2628721/f3.item.r=canton.zoom
  15. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2642131/f2.item.r=canton.zoom
  16. « Résultats du 1er tour pour le canton de Troarn », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  17. « Résultats du 1er tour pour le département du Calvados », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  18. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  19. « Résultats du second tour pour le canton de Troarn », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 30 mars 2015)
  20. EHESS : Des villages Cassini aux communes d'aujourd'hui (fiches des dix-sept communes du canton)
  21. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  22. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  23. Fiches Insee - Populations légales du canton pour l'année 2015.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Liens externes[modifier | modifier le code]