La Hoguette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune du Calvados
Cet article est une ébauche concernant une commune du Calvados.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

La Hoguette
Le bourg.
Le bourg.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Caen
Canton Falaise
Intercommunalité Communauté de communes du pays de Falaise
Maire
Mandat
Sylvie Grenier
2014-2020
Code postal 14700
Code commune 14332
Démographie
Gentilé Hoguetons
Population
municipale
717 hab. (2014)
Densité 29 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 52′ 41″ nord, 0° 09′ 38″ ouest
Altitude Min. 89 m – Max. 267 m
Superficie 24,44 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
La Hoguette

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
La Hoguette

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Hoguette

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Hoguette

La Hoguette est une commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 717 habitants[Note 1] (les Hoguetons).

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est aux confins de la campagne de Falaise et de la plaine d'Argentan, dans le département du Calvados, à la limite du département de l'Orne. Son bourg est à 3,5 km au sud-est de Falaise, à 16 km à l'ouest de Trun et à 20 km au nord-ouest d'Argentan[1].

La Hoguette compte onze communes limitrophes du fait de sa superficie importante. Couvrant 2 444 hectares, elle est la commune la plus étendue des cantons Nord et Sud de Falaise.

Les eaux de la commune sont collectées par la Bonne Eau, le ruisseau du Gué Pierreux et le Traîne-Feuilles.

Le point culminant (267 m) se situe sur une crête au sud, près du lieu-dit la Haute Côte. Le point le plus bas (89 m) correspond à la sortie du ruisseau du Gué Pierreux du territoire, au nord-est.

Communes limitrophes de La Hoguette[2]
Falaise Eraines, Villy-lez-Falaise Fresné-la-Mère
Saint-Pierre-du-Bû La Hoguette[2] Pertheville-Ners, Vignats
Cordey Neuvy-au-Houlme (Orne), Rônai (Orne) Nécy (Orne)

Géologie et écologie[modifier | modifier le code]

La commune de La Hoguette repose sur un sous-sol composé de roches calcaires dans son ensemble nord et de grès et schiste dans la partie sud.

La commune est recouverte de boisements sur 44 % de sa surface (10,68 km²).

Deux zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) sont répertoriées par la Direction régionale de l'Environnement (DIREN). Il s'agit du bois de Saint-André et des bois alentour, ZNIEFF de type II ; et de la zone tourbeuse de Saint-Aubin de type I.

On peut distinguer deux unités paysagères sur La Hoguette[3]  :

  • la campagne de Trun, au nord du bourg ;
  • le Haut Pays de Falaise, paysage constitué de crêtes boisées et de couloirs bocagers parallèles.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de La Hoguette est un diminutif en -ette du mot normand hogue (hougue en Cotentin) « colline, butte, tertre, dune » et accessoirement « hauteur boisée » en Haute-Normandie. On le trouve fréquemment dans la toponymie (cf. les Hogues ou Saint-Vaast-la-Hougue). Il est lui-même issu du vieux norrois haugr « hauteur, colline »[4]. Ce nom est mentionné pour la première fois [?] en 1273. La paroisse créée en 1236 portait auparavant le nom de Saint-Barthélémy du Gué Pierreux, de son saint patron : saint Barthélemy, fêté le 24 août.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1450, le roi de France Charles VII s'établit à l'abbaye de Saint-André au moment du siège de Falaise contre les Anglais.

En 1589, se déroule la bataille des Gauthiers dans la guerre qui oppose Henri IV et Charles de Mayenne sur les communes de Ronai et Nécy. Les combats se déroulent en partie sur La Hoguette, au lieu-dit La Butte Rouge, peut-être ainsi nommé en raison du sang versé.

En 1827, La Hoguette (496 habitants en 1821) absorbe Vesqueville (anciennement Évesqueville, 136 habitants)[5] au nord-est du territoire.

Lors de la Deuxième Guerre mondiale, le 8 juillet 1944, le bourg de La Hoguette est bombardé par les Alliés, bilan : trois morts et de nombreux blessés. La commune est libérée le 18 août 1944 par la 2e DI canadienne et la 53e DI britannique.

L'abbaye de Saint-André.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie de La Hoguette.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1791 1792 Michel Laurent    
1792 1799 Denis Leroux    
1799 1809 Thomas Souloy    
1809 1811 Joseph Loriot    
1811 1817 Jean-Baptiste Chaudron    
1817 1828 François Girard    
1828 1829 Frédéric Duval    
1829 1843 Ambroise Roset    
1843 1848 Jacques Edouard Le Clerc    
1848 1867 Jean-Jacques Bellou    
1875 1912 Raymond Le Clerc    
1912 1921 Victor Leneveu    
1921 1929 Émile Mottais    
1929 1945 Georges Le Clerc    
1945 1989 Lucien Gilot    
1989 juin 1991 Jean-Pierre Pican    
juin 1991 mars 2008 Roland Audoux   Professeur
mars 2008 mars 2014 Alain Guilmart SE  
mars 2014[6] en cours Sylvie Grenier SE Agent commercial
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et trois adjoints[6].

Le Sivom du canton de Falaise-Sud, comprenant les sept communes du canton, a son bureau à la mairie de La Hoguette. Le Sivom s'occupe principalement du transport et des repas scolaires sur le canton et d'un centre de loisirs, situé à Versainville. Plus récemment, le Sivom a construit son PLU, regroupant les sept communes du syndicat.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 717 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2005, 2010, 2015, etc. pour La Hoguette[7]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. La Hoguette a compté jusqu'à 737 habitants en 1846.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
422 374 575 496 641 684 688 737 720
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
697 664 701 639 631 588 553 546 505
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
519 475 434 386 402 373 405 425 431
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
454 464 436 485 532 573 593 689 717
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

L'école de La Hoguette appartient au regroupement intercommunal des écoles du RPI Les Roches-Feuilles avec les communes de Fresné-la-Mère, Villy-lez-Falaise et Pertheville-Ners.

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Barthélemy.
  • Ancienne abbaye de Saint-André-de-Gouffern (ou de Notre-Dame de Vignats) fondée en 1127 par les moines cisterciens, classée Monument historique[10]. L'église abbatiale est détruite en 1792 ; il reste encore quelques vestiges du monastère (propriétaire privé, mais ouverte au public les après-midis d'été du mercredi au dimanche[11]).
  • Église paroissiale Saint-Barthélemy (XVIIIe siècle) dépendant aujourd'hui de la paroisse de Falaise. L'église Saint-Martin de Vesqueville a été détruite au XIXe siècle à la suite de la fusion de communes[12].
  • Manoir de Vesqueville (1724).
  • Château de Courtitout (1780).
  • Château du Bosq (début XIXe siècle).
  • Château de Rochefort.

Activités et manifestations[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

L'Association sportive de La Hoguette fait évoluer une équipe de football en division de district[13].

Il existe également un club de tennis de table et un club de cyclotourisme.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

La Hoguette dans les arts[modifier | modifier le code]

Quelques scènes du film Les Bidasses en folie des Charlots ont été tournées à La Hoguette.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  3. Diren de Basse-Normandie
  4. François de Beaurepaire, Les Noms des communes et anciennes paroisses de la Manche, Paris, A. et J. Picard, 1986, 253 p. (ISBN 2-7084-0299-4) (OCLC 15314425). Introduction III. p. 45.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - La Hoguette », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 14 avril 2010) et fiche liée (Vesqueville).
  6. a et b « La Hoguette (14700) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 24 juin 2014)
  7. Date du prochain recensement à La Hoguette, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  10. « Abbaye de Saint-André-de-Gouffern », notice no PA00111388, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  11. Ouest-France, édition Vire Falaise, du mercredi 2 juillet 2008.
  12. « Eglise Paroissiale Saint-Martin », notice no IA00000942, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  13. « Site officiel de la Ligue Basse-Normandie – AS La Hoguette » (consulté le 5 novembre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :