Baron-sur-Odon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune du Calvados
Cet article est une ébauche concernant une commune du Calvados.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baron.
Baron-sur-Odon
Image illustrative de l'article Baron-sur-Odon
Blason de Baron-sur-Odon
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Caen
Canton Évrecy
Intercommunalité Communauté de communes Évrecy-Orne-Odon
Maire
Mandat
Georges Laignel
2014-2020
Code postal 14210
Code commune 14042
Démographie
Gentilé Baronnais
Population
municipale
871 hab. (2013)
Densité 135 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 07′ 58″ Nord, 0° 28′ 45″ Ouest
Altitude Min. 25 m – Max. 111 m
Superficie 6,43 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Baron-sur-Odon

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Baron-sur-Odon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Baron-sur-Odon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Baron-sur-Odon
Liens
Site web baron-sur-odon.fr

Baron-sur-Odon est une commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 871 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est à l'ouest de la plaine de Caen, aux portes du Bessin et du Pré-Bocage. Son bourg est à 5 km au nord d'Évrecy, à 12 km au sud-ouest de Caen et à 15 km au sud-est de Tilly-sur-Seulles[1].

Baron-sur-Odon fait partie du canton d'Évrecy. Peuplée de 871 habitants (population totale 2013) sur une superficie de 643 hectares (soit 135.46 hab/km2), la commune fait partie de l’unité urbaine de Caen au sens de l'Institut national de la statistique et des études économiques[2].

La rivière l'Odon, affluent de l'Orne, traverse Baron-sur-Odon.

L'aéroport le plus proche est Carpiquet à 5,4 km.

Communes limitrophes de Baron-sur-Odon[3]
Tourville-sur-Odon Mouen Verson (par un angle)
Fontaine-Étoupefour
Mondrainville Baron-sur-Odon[3] Fontaine-Étoupefour
Gavrus Esquay-Notre-Dame Vieux (par un angle)
Esquay-Notre-Dame

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Baron en 1138[4] et Baro au XIVe siècle[5]. L'origine de ce toponyme est incertaine. Albert Dauzat évoque le cognomen Baro ou le titre (d'origine germanique) de baron[5]. René Lepelley quant à lui y décèle soit le gaulois barro, « clôture » (ancien français barre), soit l'anthroponyme germanique Baro[6].

Le nom de la rivière, l'Odon, qui borde le nord-ouest du territoire, a été ajouté en 1935[7].

Le gentilé est Baronnais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Borne du Chemin Haussé (voie romaine) dit du Duc Guillaume.

Le « Chemin Haussé » traverse la commune, c'est une voie romaine identifiée à l'une des voies figurant sur la table de Peutinger. Le chemin est le plus souvent rectiligne et en remblais d'où son appellation. Cet itinéraire fut utilisé comme axe de communication jusqu'à la fin du Moyen Âge. Il est également nommé « Chemin du Duc Guillaume » sur certains cadastres [8].

En , lors de l'opération Epsom, les hauteurs de la cote 112, au sud-est du territoire de Baron-sur-Odon (également sur les communes de Fontaine-Étoupefour, Vieux et Esquay-Notre-Dame), est l'un des objectifs pour la prise de Caen. Les combats y dureront plus d'un mois.

La description de ce blason est celle-ci[9] :

  • La croix de guerre est décernée à la commune à la suite de la bataille de la Cote 112 qui s'est déroulée sur son sol.
  • Les armes de la région Basse-Normandie représentées par les deux léopards d'or.

On remarque les deux parties séparées et conformes à la géographie du territoire, à savoir :

  • Une partie avec des épis représentant la plaine.
  • Une partie avec les feuilles de chêne correspondant aux bois de Baron.

Quant au fer à cheval retourné, il symbolise la fuite de Guillaume le Conquérant avec son cheval qui aurait été ferré à l'envers afin de tromper ses poursuivants (fuite de Valognes à Falaise en 1047). Les vaguelettes représentent la rivière Odon.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1971 mars 1983 Charles Dubosq    
mars 1983 juin 1995 Gérard Maheut    
juin 1995 mars 2008 Joseph Desquesne    
mars 2008 en cours Georges Laignel[10]   Directeur de centre de promotion sociale
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et quatre adjoints[11].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2013, la commune comptait 871 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans [12] et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
450 392 461 456 468 497 434 467 430
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
401 411 418 379 398 359 335 319 318
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
318 291 261 193 193 208 216 195 228
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2008 2012
267 313 446 579 616 625 839 836 840
2013 - - - - - - - -
871 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2004[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité, labels et manifestations[modifier | modifier le code]

Labels[modifier | modifier le code]

La commune est un village fleuri (une fleur) au concours des villes et villages fleuris[16].

Jumelages[modifier | modifier le code]

Le village de Baron-sur-Odon est jumelée avec les villages de :

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Baron-sur-Odon

Les armes de la commune de Baron-sur-Odon se blasonnent ainsi :
Taillé: au 1er de gueules à deux léopards d'or l'un au-dessus de l'autre, au 2e d'azur chargé de vaguelettes d'argent et au fer à cheval renversé d'or brochant sur le tout; à la barre d'argent chargée de l'inscription « BARON » en lettres capitales de sable brochant sur la partition; à la branche de laurier d'or au flanc dextre et de chêne de sinople, englantée d'or au flanc senestre, brochantes, les tiges passées en sautoir en pointe; à la Croix de Guerre 39-45 appendue à une draperie ployée de pourpre mouvant des angles du chef vers le point du chef, brochant[17].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2013.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. Composition communale de l'agglomération caennaise
  3. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  4. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 2 : Formations non romanes ; formations dialectales, Genève, (lire en ligne), p. 829
  5. a et b Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  6. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-95480-455-4(édité erroné), notice BnF no FRBNF36174448), p. 59
  7. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Le Chemin Haussé sur Panoramio
  9. Document écrit explicatif provenant de la mairie de Baron-sur-Odon, le projet de blason fut proposé au conseil municipal par M. Collard et M. Maheut et adopté à l'unanimité.
  10. Réélection 2014 : « Georges Laignel a été élu maire pour un second mandat », sur Ouest-france.fr (consulté le 8 avril 2014)
  11. « Baron-sur-Odon (14210) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 20 juin 2014)
  12. Date du prochain recensement à Baron-sur-Odon, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2007, 2008, 2012, 2013.
  14. « Clocher », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  15. « Château », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  16. « Palmarès du concours des villes et villages fleuris » (consulté le 26 mai 2015)
  17. http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=2006

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :