Éterville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Éterville
L'église Saint-Jean-Baptiste.
L'église Saint-Jean-Baptiste.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Caen
Canton Caen-5
Intercommunalité Communauté urbaine Caen la Mer
Maire
Mandat
Thierry Saint
2014-2020
Code postal 14930
Code commune 14254
Démographie
Gentilé Étervillais
Population
municipale
1 552 hab. (2014)
Densité 319 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 08′ 38″ nord, 0° 25′ 31″ ouest
Altitude Min. 12 m
Max. 78 m
Superficie 4,87 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Éterville

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Éterville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Éterville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Éterville

Éterville est une commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 1 552 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Éterville se situe dans la banlieue de Caen à 8 km de la ville.

Éterville dispose d'une mairie, une salle polyvalente (salle des fêtes), une école primaire et maternelle, une bibliothèque, une église, un bar/bureau de tabac et un stade synthétique d'environ 300 mètres carrés.

Communes limitrophes d’Éterville
Verson Bretteville-sur-Odon Louvigny
Fontaine-Étoupefour Éterville Louvigny
Fontaine-Étoupefour Maltot Maltot

Toponymie[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'une formation médiévale en -ville (au sens de domaine rural, vile en ancien français cf. vilain « paysan du Moyen Âge »)

Il est précédé du nom de personne scandinave Starr

Histoire[modifier | modifier le code]

1944 : bataille de Caen - les combats qui ont suivi le débarquement en Normandie à l'été 1944 afin de prendre la Caen.

Opération Jupiter (10 et 11 juillet) essayait en vain à conquérir la colline 112 (située entre Orne et Odon), Fontaine-Étoupefour, Éterville et Maltot.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1989[1] mars 2008 Carmelle Catteau    
mars 2008[2] mars 2014 Paul Ragot    
mars 2014[3] en cours Thierry Saint SE Contrôleur de gestion
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 1 552 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2007, 2012, 2017, etc. pour Éterville[4]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
246 236 153 241 245 264 266 268 265
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
282 281 256 244 259 242 225 219 200
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
174 202 200 163 183 193 212 160 232
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012 2014
307 319 378 493 766 1 043 1 351 1 389 1 552
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

  • Une foire au grenier est organisée chaque année.
  • Des cours de tennis de table sont aussi dispensés dans la salle polyvalente.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Carmelle Catteau ne fera pas de quatrième mandat », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 24 octobre 2014)
  2. « Paul Ragot, élu maire, entouré de ses trois adjoints », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 24 octobre 2014)
  3. « Thierry Saint nommé à la tête de la commune », sur Ouest-france.fr (consulté le 8 avril 2014)
  4. Date du prochain recensement à Éterville, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .