Grentheville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Grentheville
Grentheville
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Caen
Canton Évrecy
Intercommunalité Caen la Mer
Maire
Mandat
Gilbert Bouhier
2014-2020
Code postal 14540
Code commune 14319
Démographie
Population
municipale
888 hab. (2016 en diminution de 1,44 % par rapport à 2011)
Densité 218 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 08′ 55″ nord, 0° 17′ 13″ ouest
Altitude Min. 22 m
Max. 33 m
Superficie 4,08 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Grentheville

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Grentheville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Grentheville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Grentheville

Grentheville est une commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 888 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Grentivilla en 1082[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Pendant la bataille de Normandie, la commune, située sur la ligne ferroviaire Paris-Caen, subit un important bombardement aérien de la 8e Air Force américaine, le 18 juillet 1944, en prélude à l’opération Goodwood[2] visant à s’emparer de Caen. Le 3e Régiment royal de Chars de la 11e division blindée britannique se présente devant le village, vers 11 h ce jour-là, mais subit le tir des canons du major Becker[2]. Les Anglais décident alors de contourner le village et d’avancer vers Hubert-Folie[2]. Grentheville sera prise en fin d’après-midi par la 7e division blindée britannique[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1989 mars 2008 Jean-Pierre Louvel    
mars 2008 En cours Gilbert Bouhier[3] SE Cadre (retraité)
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5].

En 2016, la commune comptait 888 habitants[Note 2], en diminution de 1,44 % par rapport à 2011 (Calvados : +1,23 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
149153161124124130149150165
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
16414613712412712196100120
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
111126119117117110119117137
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
194224188311597753930955884
2016 - - - - - - - -
888--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Rémy (origine XIIe siècle, rebâtie au XVIIe siècle et réparée au XXe siècle). Peu d’éléments subsistent de l’époque médiévale. Le clocher hexagonal détruit en 1944 est reconstruit après la guerre. Retable du XVIIe siècle. Dans le chœur, sept toiles peintes par J. Lemarchand représentent des scènes de la bible.
  • Monastère de l’Annonciade construit en 2015 qui est, en réalité, un transfert de celui de Brucourt (lui, fondé en 1975). Sa chapelle Notre-Dame-de-l’Annonciation est dédicacée le .

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2016.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ernest Nègre - 1996 - Toponymie générale de la France - Volume 2 - Page 937 - (ISBN 2600001336).
  2. a b c et d Claude Quétel (sous la direction de), Dictionnaire du Débarquement, Rennes, éditions Ouest-France, , 725 p. (ISBN 978-2-7373-4826-6), p. 372 "Grentheville".
  3. Réélection 2014 : « Le mandat de Gilbert Bouhier a été reconduit », sur Ouest-france.fr (consulté le 10 avril 2014)
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :