Vimont (Calvados)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vimont.
Vimont
La mairie.
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Caen
Canton Troarn
Intercommunalité Communauté de communes Val ès dunes
Maire
Mandat
Monique Garnier
2014-2020
Code postal 14370
Code commune 14761
Démographie
Population
municipale
724 hab. (2014)
Densité 81 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 07′ 20″ nord, 0° 11′ 50″ ouest
Altitude Min. 2 m
Max. 29 m
Superficie 8,96 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Vimont

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Vimont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vimont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vimont

Vimont est une commune française du département du Calvados et de la région Normandie, peuplée de 724 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Aux abords du pays d'Auge, en plaine de Caen, son relief est adapté aux cultures céréalière. Vimont comporte un réseau de canaux creusés entre le XVIIe et XVIIIe siècles dont le "Grand canal Oursin". Des gabions servent à la chasse aux migrateurs.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l’origine, Vimont était située vers l'actuelle ferme du Brasier. Mais aux XVIIe et XVIIIe siècles, Vimont et son église (détruite en 1704) se sont déplacés vers la voie royale (aujourd’hui la Route nationale 13.
Le manque de terres agricoles et le besoin démographique ont justifié l'assèchement de marais. Les travaux, impulsés par l'abbé de Troarn et le Sieur Oursin, ont offert des pâturages aux troupeaux allant vers Paris par la voie royale avec une exploitation par cinq fermes dont celle d'Argences et la Maison blanche. Ensuite une plantation des peupliers a répondu aux besoins industriels.

En 1826, la commune absorbe la commune voisine de Saint-Pierre-Oursin ; cette dernière avait porté, au cours de la période révolutionnaire de la Convention nationale (1792-1795), le nom de Pierre-du-Marais[1].

Pendant la seconde guerre, Vimont a été surtout occupée à fin 1943. Jusqu’au débarquement, la 21e Panzerdivision basée au sud de Caen tenait la région. Le 125e régiment de Panzer Grenadier du colonel Hans von Luck était à Vimont avec deux compagnies d’assauts en support.
À la suite des avancées des Alliés pour établir une tête de pont à l’est de l’Orne, ce régiment a été envoyé vers Caen et relevé le 19 juillet 1944 par la 12e Panzerdivision SS Hitlerjugend.
Point ferroviaire stratégique, Vimont a été un objectif important de l’opération Goodwood impliquant les gardes blindés de la 2e armée alliée. Il s’agissait de rétablir la liaison ferroviaire Caen-Vimont mais ce n’est que le 10 août 1944 que les troupes canadiennes et britanniques ont libéré Vimont après d'âpres combats avec la 12e SS.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
 ? mars 2008 André Gallais    
mars 2008 en cours Monique Garnier[2] SE Comptable retraitée
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[4],[Note 2].

En 2014, la commune comptait 724 habitants, en augmentation de 2,84 % par rapport à 2009 (Calvados : 1,56 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
117 135 138 161 212 212 230 241 264
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
233 249 194 165 166 173 166 168 172
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
145 146 146 179 170 172 167 133 160
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
190 218 276 413 470 483 532 704 724
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • M. de Mezy, gouverneur du Canada sous Louis XIV, fils de Saffray seigneur de Vimont.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Altitudes, coordonnées, superficie : IGN[9].
  1. Notice de Saint-Pierre-Oursin sur le site Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui de l'EHESS, consulté le 28 juillet 2012.
  2. Réélection 2014 : « Vimont (14370) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 23 avril 2014)
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  7. « Château », notice no PA00111810, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  8. Statistiques routières de la Basse-Normandie, Arcisse de Caumont, 1846 Lire en ligne
  9. Vimont sur le site de l'Institut géographique national (Visualiser le lien [archive]).

Liens externes[modifier | modifier le code]