Canton de Thury-Harcourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thury et Harcourt_(homonymie).
Canton de Thury-Harcourt
Situation du canton de Thury-Harcourt dans le département de Calvados.
Situation du canton de Thury-Harcourt dans le département de Calvados.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement(s) Caen
Bureau centralisateur Le Hom
Conseillers
départementaux
Paul Chandelier
Sylvie Jacq
2015-2021
Code canton 14 22
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 6 brumaire an X[2],[3]
(28 octobre 1801)
Modification 2 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 23 894 hab. (2015)
Densité 62 hab./km2
Géographie
Superficie 387,79 km2
Subdivisions
Communes 51

Le canton de Thury-Harcourt est une division administrative française située dans le département du Calvados et la région Normandie. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 26 à 51.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Thury-Harcourt. Son altitude varie de 16 m (Croisilles) à 306 m (Saint-Omer).

Histoire[modifier | modifier le code]

Du au , ce canton faisait partie de l'arrondissement de Falaise. Il fait depuis partie de l'arrondissement de Caen. Un nouveau découpage territorial du Calvados entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 17 février 2014[4], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[5]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[6]. Dans le Calvados, le nombre de cantons passe ainsi de 49 à 25. La composition du canton de Thury-Harcourt est modifiée.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1861 M. Dubois   Propriétaire, juge de paix à Harcourt
1861 1880 Jean-Louis Saint-Jean Droite Maire de Bretteville-le-Rabet (1869-1887)
1880 1900 M. Verjat Républicain Propriétaire, maire de Clécy
1900 1908
(décès) [7]
Duc
François Henri
d'Harcourt et de Beuvron
(1864-1908)
Conservateur Officier, propriétaire du château d'Esson
1908[8] 1928 Comte
Charles d'Harcourt
(fils du précédent)
URD Officier, propriétaire du château d'Esson, député (1919-1924), sénateur (1925-1945)
1928 1940 Richard Prentout Rad.ind. Médecin, maire de Thury-Harcourt (1935-1954), député (1932-1936)
1945 1947 Michel Briens  ? Vétérinaire à Saint-Rémy
1947 1976 Robert Gautier DVD Maire de Thury-Harcourt
1976 2001 Jacques Gautier DVD Maire de Thury-Harcourt (1971-2001)
2001 2015 Paul Chandelier DVD Maire de Thury-Harcourt depuis 2001, vice-président du conseil général

Le canton participe à l'élection du député de la sixième circonscription du Calvados.

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Paul Chandelier   DVD Ancien maire de Thury-Harcourt, président de la communauté de communes
2015 en cours Sylvie Jacq   DVD Ancienne conseillère municipale de Trois-Monts

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Paul Chandelier et Sylvie Jacq (DVD, 38,18 %), Jacky Lehugeur et Annette Renouard (PS, 34,61 %) et Yvan Derenemesnil et Clarisse Royackkers (FN, 27,21 %). Le taux de participation est de 53,79 % (8 994 votants sur 16 721 inscrits)[9] contre 51,43 % au niveau départemental[10] et 50,17 % au niveau national[11].

Au second tour, Paul Chandelier et Sylvie Jacq (DVD) sont élus avec 40,57 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 55,99 % (3 670 voix pour 9 383 votants et 16 759 inscrits)[12].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton dans l'arrondissement de Caen.

Le canton de Thury-Harcourt regroupait vingt-six communes et comptait 10 112 habitants (population municipale 2012).

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Acqueville 189 14220 14002
Angoville 31 14220 14013
Le Bô 106 14690 14080
Caumont-sur-Orne 84 14220 14144
Cauville 156 14770 14146
Cesny-Bois-Halbout 589 14220 14150
Clécy 1 251 14570 14162
Combray 151 14220 14171
Cossesseville 98 14690 14183
Croisilles 641 14220 14207
Culey-le-Patry 350 14220 14211
Donnay 258 14220 14226
Espins 221 14220 14248
Esson 512 14220 14251
Martainville 117 14220 14404
Meslay 264 14220 14411
Placy 157 14220 14505
La Pommeraye 54 14690 14510
Saint-Denis-de-Méré 837 14110 14572
Saint-Lambert 280 14570 14602
Saint-Omer 176 14220 14635
Saint-Rémy 1 022 14570 14656
Thury-Harcourt 2 019 14220 14689
Tournebu 357 14220 14703
Le Vey 111 14570 14741
La Villette 218 14570 14756

À la suite du redécoupage des cantons pour 2015, toutes les communes à l'exception de Saint-Denis-de-Méré et La Villette sont à nouveau rattachées au canton de Thury-Harcourt auquel s'ajoutent vingt-et-une communes du canton de Bretteville-sur-Laize et six communes du canton d'Évrecy. Les communes de Saint-Denis-de-Méré et La Villette sont intégrées au canton de Condé-sur-Noireau.

Anciennes communes[modifier | modifier le code]

Les anciennes communes suivantes, existantes en 1795, étaient incluses dans le territoire du canton de Thury-Harcourt antérieur à 2015[13] :

  • La Mousse, absorbée en 1827 par Saint-Rémy.
  • Saint-Bénin, absorbée en 1858 par Thury-Harcourt.

Composition après 2015[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton de Thury-Harcourt comprend cinquante et une communes entières[4] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Le Hom
(chef-lieu)
14689 Communauté de communes de la Suisse Normande 3 670 (2014)
Acqueville 14002 CC de la Suisse Normande 189 (2014)
Angoville 14013 CC de la Suisse Normande 31 (2014)
Barbery 14039 CC du Cingal 818 (2014)
Le Bô 14080 CC de la Suisse Normande 106 (2014)
Boulon 14090 CC du Cingal 653 (2014)
Bretteville-le-Rabet 14097 CC du Cingal 289 (2014)
Bretteville-sur-Laize 14100 CC du Cingal 1 780 (2014)
Le Bû-sur-Rouvres 14116 CC du Cingal 107 (2014)
Cauvicourt 14145 CC du Cingal 489 (2014)
Cauville 14146 CC de la Suisse Normande 156 (2014)
Cesny-Bois-Halbout 14150 CC de la Suisse Normande 589 (2014)
Cintheaux 14160 CC du Cingal 199 (2014)
Clécy 14162 CC de la Suisse Normande 1 251 (2014)
Combray 14171 CC de la Suisse Normande 151 (2014)
Cossesseville 14183 CC de la Suisse Normande 98 (2014)
Croisilles 14207 CC de la Suisse Normande 641 (2014)
Culey-le-Patry 14211 CC de la Suisse Normande 350 (2014)
Donnay 14226 CC de la Suisse Normande 258 (2014)
Espins 14248 CC de la Suisse Normande 221 (2014)
Esson 14251 CC de la Suisse Normande 512 (2014)
Estrées-la-Campagne 14252 CC du Cingal 240 (2014)
Fresney-le-Puceux 14290 CC du Cingal 787 (2014)
Fresney-le-Vieux 14291 CC du Cingal 275 (2014)
Goupillières 14307 CC de la Suisse Normande 175 (2014)
Gouvix 14309 CC du Cingal 794 (2014)
Grainville-Langannerie 14310 CC du Cingal 756 (2014)
Grimbosq 14320 CC de la Suisse Normande 294 (2014)


Martainville 14404 CC de la Suisse Normande 117 (2014)
Meslay 14411 CC de la Suisse Normande 264 (2014)
Moulines 14455 CC du Cingal 279 (2014)
Les Moutiers-en-Cinglais 14458 CC de la Suisse Normande 457 (2014)
Mutrécy 14461 CC de la Suisse Normande 364 (2014)
Ouffières 14483 CC de la Suisse Normande 190 (2014)
Placy 14505 CC de la Suisse Normande 157 (2014)
La Pommeraye 14510 CC de la Suisse Normande 54 (2014)
Saint-Germain-le-Vasson 14589 CC du Cingal 957 (2014)
Saint-Lambert 14602 CC de la Suisse Normande 280 (2014)
Saint-Laurent-de-Condel 14603 CC de la Suisse Normande 475 (2014)
Saint-Omer 14635 CC de la Suisse Normande 176 (2014)
Saint-Rémy 14656 CC de la Suisse Normande 1 022 (2014)
Saint-Sylvain 14659 CC du Cingal 1 420 (2014)
Soignolles 14674 CC du Cingal 124 (2014)
Tournebu 14703 CC de la Suisse Normande 357 (2014)
Trois-Monts 14713 CC de la Suisse Normande 415 (2014)
Urville 14719 CC du Cingal 623 (2014)
Le Vey 14741 CC de la Suisse Normande 111 (2014)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population (ancien territoire)  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
8 426 8 167 8 155 8 478 8 851 9 121 9 467 10 038 10 112
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[14] puis population municipale à partir de 2006[15])
Histogramme de l'évolution démographique


En 2015, le canton comptait 23 894 habitants[Note 1].

Évolution de la population (nouveau territoire)  [ modifier ]
2015
23 894
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2015[16].)


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 40
  2. Notice communale de Thury-Harcourt sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 792.
  4. a, b et c Décret no 2014-160 du 17 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Calvados.
  5. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 26 avril 2014)
  6. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  7. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6448094t/f2.item.r=canton.zoom
  8. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k64481218/f8.item.r=canton.zoom
  9. « Résultats du 1er tour pour le canton de Thury-Harcourt », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  10. « Résultats du 1er tour pour le département du Calvados », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  11. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  12. « Résultats du second tour pour le canton de Thury-Harcourt », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 30 mars 2015)
  13. EHESS : Des villages Cassini aux communes d'aujourd'hui (fiches des vingt-six communes du canton). Pour La Haute-Rivière (rattaché à Cauville entre 1790 et 1794), l'EHESS ne détermine pas s'il s'agit d'une ancienne commune ou d'une « ancienne communauté » (simple lieu-dit ?)
  14. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  15. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  16. Fiches Insee - Populations légales du canton pour l'année 2015.


Erreur de référence : Des balises <ref> existent pour un groupe nommé « Note », mais aucune balise <references group="Note"/> correspondante n’a été trouvée, ou bien une balise fermante </ref> manque