Les Moutiers-en-Auge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moutiers.

Les Moutiers-en-Auge
Les Moutiers-en-Auge
L'église Saint-Martin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Caen
Canton Falaise
Intercommunalité Communauté de communes du pays de Falaise
Maire
Mandat
Yves Roset
2014-2020
Code postal 14620
Code commune 14457
Démographie
Gentilé Monastérien
Population
municipale
119 hab. (2016 en augmentation de 2,59 % par rapport à 2011)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 53′ 55″ nord, 0° 00′ 24″ ouest
Altitude Min. 71 m
Max. 228 m
Superficie 10,10 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Les Moutiers-en-Auge

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Les Moutiers-en-Auge

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Les Moutiers-en-Auge

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Les Moutiers-en-Auge

Les Moutiers-en-Auge est une commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 119 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes des Moutiers-en-Auge[1]
Norrey-en-Auge Norrey-en-Auge,
L'Oudon (comm. ass. de Grandmesnil)
L'Oudon (comm. ass. de Grandmesnil)
Beaumais (sur une dizaine de mètres),
Crocy
des Moutiers-en-Auge[1] Saint-Gervais-des-Sablons (Orne)
Le Marais-la-Chapelle Le Marais-la-Chapelle,
Montreuil-la-Cambe (Orne)
Montreuil-la-Cambe (Orne)

Toponymie[modifier | modifier le code]

L'ancien français moutier, issu du latin monasterium, pouvait désigner, plus souvent qu'un monastère, une simple église[2]. La particularité des toponymes Moutiers (au pluriel) est qu'ils indiquaient que l'endroit présentait au moins deux lieux de culte[2], ce qui était le cas ici, la deuxième église ayant été détruite au XIXe siècle[3].

Le locatif en-Auge était déjà joint sous le Consulat[4].

Le gentilé est Monastérien[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1977[6] mars 2008 Jean Boutigny SE  
mars 2008[7] février 2011[8] Alain Chollois SE  
avril 2011[9] En cours Yves Roset[10] SE Salarié
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[10].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[12].

En 2016, la commune comptait 119 habitants[Note 2], en augmentation de 2,59 % par rapport à 2011 (Calvados : +1,23 %, France hors Mayotte : +2,44 %). Les Moutiers-en-Auge a compté jusqu'à 489 habitants en 1806.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
450300489433386370379351342
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
302317279261236230244242210
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
205190199184175155157185167
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
168142134115126121122122122
2013 2016 - - - - - - -
113119-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Martin.
  • Église Saint-Martin des XIIIe et XVIIe siècles. Délabrée au cours du XVIIIe siècle, elle est remise en état en 1820.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2016.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. a et b René Lepelley, Noms de lieux de Normandie et des îles Anglo-Normandes, Paris, Bonneton, (ISBN 2-86253-247-9), p. 155
  3. Arcisse de Caumont, Statistique monumentale du Calvados, t. 2, Caen, Hardel, (lire en ligne), p. 408
  4. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. « Les Moutiers en Auge », sur cc-paysdefalaise.fr, la communauté de communes du Pays de Falaise (consulté le 28 août 2016)
  6. « C'était le dernier mandat du maire Jean Boutigny », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 18 août 2014)
  7. « Alain Chollois a été choisi comme maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 18 août 2014)
  8. « Ouest-france.fr - Alain Chollois, maire des Moutiers-en-Auge - Falaise » (consulté le 8 décembre 2011)
  9. « Ouest-france.fr - Yves Roset élu maire de la commune, vendredi soir - Les Moutiers-en-Auge » (consulté le 8 décembre 2011)
  10. a et b Réélection 2014 : « Les Moutiers-en-Auge (14620) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 28 août 2016)
  11. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :