André Colin (homme politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Colin.
Page d'aide sur l'homonymie Pour la vedette rapide, voir André Colin (navire).
André Colin
Image illustrative de l'article André Colin (homme politique)
Fonctions
Sénateur du Finistère

(19 ans, 4 mois et 3 jours)
Élection 26 avril 1959
Réélection 23 septembre 1962
26 septembre 1971
Groupe politique RP (1959-1965)
RPCD (1965-1968)
UCDP (1968-1978)
Député du Finistère

(12 ans et 28 jours)
Élection 10 novembre 1946
Réélection 17 juin 1951
02 janvier 1956
Groupe politique MRP (1945-1958)
Président du MRP
Prédécesseur Pierre Pflimlin
Successeur Jean Lecanuet
Secrétaire général du MRP
Prédécesseur Robert Bichet
Successeur Maurice-René Simonnet
Biographie
Nom de naissance André Gabriel Marie Colin
Date de naissance
Lieu de naissance Brest (France)
Date de décès (à 68 ans)
Lieu de décès Carantec (France)
Nationalité Française
Parti politique Mouvement républicain populaire
Enfants 4 dont Anne-Marie Idrac
Profession Universitaire
Résidence Finistère

André Colin est un homme politique français, né à Brest le et mort à Carantec le [1]. Membre du Mouvement républicain populaire, il a été membre de plusieurs gouvernements de 1946 à 1958, député puis sénateur du Finistère, président du conseil général du Finistère et du conseil régional de Bretagne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d’un avoué, et petit-fils de Jean-Pierre Soubigou, membre d'une dynastie de juloded de Plounéventer[2] dont l'un fut sénateur et l'autre député, il suit des études de droit à Angers puis à Paris dont il sort titulaire d’un doctorat en 1931. Il enseigne le droit à l’université catholique de Lille de 1936 à 1939. Au cours de cette période, il est aussi président général de l’action catholique de la jeunesse[1].

Mobilisé en 1939, il est affecté dans la Marine à Beyrouth. Après la signature de l’armistice du 22 juin 1940, il lance un appel sur la radio de Beyrouth appelant à poursuivre le combat mais il est renvoyé en France métropolitaine[3],[4]. Il est membre du conseil national de la Résistance en 1942. Son action dans la Résistance lui a valu d’être fait chevalier de la Légion d'honneur au titre de la Résistance et d'être décoré de la Croix de guerre 1939-1945 avec palmes et de la Médaille de la Résistance avec rosette.

À la Libération, il est membre de l’Assemblée consultative provisoire en 1944-45. Il est ensuite élu dans les Assemblées constituantes de 1945 et de 1946. Il est élu député du Finistère à la suite des élections législatives de 1946.

André Colin est une personnalité éminente du MRP (Mouvement républicain populaire) en ayant fortement contribué à sa création à partir des réseaux de résistants chrétiens. Il en a été le secrétaire général de 1944 à 1955, puis le président de 1959 à 1963.

C'est à ce titre qu'il a mené une riche carrière gouvernementale pendant laquelle il participe à de nombreux cabinets au cours de la IVe République.

À la suite des élections sénatoriales françaises de 1959, il devient sénateur du Finistère. Réélu en 1962 et en 1971, il occupe ce siège jusqu’à sa mort en 1978. Il est président du groupe MRP-Union démocrate de 1963 à 1971.

Il est le père de quatre enfants, dont Anne-Marie Idrac, ancienne présidente de la SNCF.

Un navire de la compagnie Penn-ar-Bed, compagnie notamment chargée de la desserte d'Ouessant, a été baptisé de son nom en 1996[5].

Fonctions gouvernementales[modifier | modifier le code]

Mandats nationaux[modifier | modifier le code]

  • Secrétaire général du MRP de 1945 à 1955, puis président de 1959 à 1963.

Mandats locaux[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Valérie Guesnier (dir.), Ils ont marqué notre histoire : 150 figures du Haut-Léon, Brest, Éditions du Télégramme, , 160 p. (ISBN 2-914552-20-3), p. 35

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Valérie Guesnier (dir.), Ils ont marqué notre histoire : 150 figures du Haut-Léon, Brest, Éditions du Télégramme, , 160 p. (ISBN 2-914552-20-3), p. 35
  2. Yves Le Gallo, "Une caste paysanne du Haut-léon, les « juloded »", Congrès de la Société d'Histoire et d'Archéologie de Bretagne, 1981, consultable http://bgv.free.fr/genealogie/docs/juloded.pdf
  3. Portrait d'André Colin dur le site de l'Assemblée nationale
  4. Dictionnaire du monde religieux dans la France contemporaine, Volume 3, par Jean-Marie Mayeur, Yves-Marie Hilaire, Michel Lagrée, page 88
  5. Liste des bateaux de la compagnie Penn-ar-Bed
  6. Archives nationales.