Gouvernement Félix Gouin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le gouvernement Félix Gouin a été le gouvernement de la France du 26 janvier 1946 au 12 juin 1946.

En désaccord avec l'Assemblée constituante sur la conception de l'État et le rôle des partis, le général de Gaulle remet sa démission à Félix Gouin, alors président de l'Assemblée. Les trois partis au pouvoir, le MRP, la SFIO et les Communistes décident de poursuivre le système de coalition tripartite inauguré avec le général De Gaulle et confit la présidence du gouvernement provisoire à Félix Gouin. Ce dernier répartit les portefeuilles entre les trois partis et laisse à leurs chefs, Thorez pour le PCF et Bidault pour le MRP, le soin d'en désigner les titulaires, affaiblissant ainsi son autorité sur les membres de son cabinet et renforçant l'influence des partis[1].

Chronologie[modifier | modifier le code]

1946[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

Président du Conseil[modifier | modifier le code]

Sous-secrétaires d'État à la Présidence du Conseil[modifier | modifier le code]

Vice-présidents du Conseil[modifier | modifier le code]

Ministres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Georgette Elgey, Histoire de la IVe République Edition Robert Laffont 2018 p. 77

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Roger Klotz, Félix Gouin, l'avocat de la démocratie, Istres, AVI, 2008