Georges Gosnat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gosnat.
Georges Gosnat
Fonctions
Sous-secrétaire d'État à l'Armement

(5 mois et 4 jours)
Gouvernement Georges Bidault (1)
Député de Charente-Maritime

(13 ans, 1 mois et 17 jours)
Groupe politique Communiste
Député de Paris
élu dans la 50e circonscription de la Seine (Ivry-Vitry)

(2 ans, 8 mois et 21 jours)
Groupe politique Communiste
Prédécesseur Maurice Thorez
Député du Val-de-Marne
élu dans la 50e circonscription de la Seine (Ivry-Vitry)

(15 ans, 2 mois et 17 jours)
Groupe politique Communiste
Successeur Paul Mercieca
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Bourges
Date de décès (à 67 ans)
Lieu de décès Ivry-sur-Seine
Nationalité Française
Parti politique Parti communiste français
Conjoint Denise Bastide
Enfants 2 fils, dont Pierre Gosnat

Georges Raoul Gosnat, né le à Bourges (Cher) et mort le à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans les années 1930, Georges Gosnat adhère aux Jeunesses communistes et est étudiant à l’École supérieure de commerce de Paris. Avec l’accord de Maurice Thorez, il demande lors de son service militaire, à suivre le peloton : il devient ainsi l’un des premiers jeunes communistes accédant au poste d’officier d’infanterie. En 1937, il est nommé secrétaire général de la compagnie maritime France-Navigation qui doit ravitailler en armes la république espagnole lors de la guerre d'Espagne.

Fait prisonnier par les Allemands en mai 1940 en Belgique, il est interné dans un camp d’officiers à Nienburg. Après plusieurs tentatives d’évasion, il est transféré au camp disciplinaire de Lübeck d’où il sera libéré par l’armée britannique.

Dès la Libération, il commence une carrière politique, devenant sous-secrétaire d’État à l’Armement en 1946. Il est élu député, puis réélu à plusieurs reprises, sous la Quatrième et la Cinquième (il succède à Maurice Thorez à la mort de celui-ci en 1964, dans la circonscription d’Ivry-Vitry).

Membre du comité central, il est également longtemps trésorier national du PCF.

Famille[modifier | modifier le code]

Georges Gosnat est l'époux de Denise Bastide, députée communiste entre 1946 et 1952, année de son suicide.

Leur second fils, Pierre Gosnat, a suivi également une carrière politique en étant député (2007-2012) et maire d'Ivry-sur-Seine (du à sa mort en fonction, le ).

Mandats[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]