Joseph Comiti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Joseph Comiti
Illustration.
Fonctions
Secrétaire d'Etat chargé des Départements
et Territoires d'outre-mer

(2 mois et 25 jours)
Président Georges Pompidou
Premier ministre Messmer 3
Prédécesseur Bernard Stasi
Successeur Olivier Stirn
Ministre chargé des Relations
avec le Parlement

(10 mois et 24 jours)
Président Georges Pompidou
Gouvernement Messmer 2
Prédécesseur Jacques Chirac (indirectement)
Successeur Hubert Germain
Secrétaire d'État chargé de la
Jeunesse et des Sports

(4 ans, 8 mois et 18 jours)
Président Charles de Gaulle - Georges Pompidou
Gouvernement Couve de Murville - Chaban-Delmas - Pierre Messmer 1
Prédécesseur Roland Nungesser
Successeur Pierre Mazeaud
Député français

(3 ans, 2 mois et 3 jours)
Circonscription 1re des Bouches-du-Rhône
Groupe politique RPR
Prédécesseur Marcel Pujol
Successeur Hyacinthe Santoni

(1 mois et 3 jours)
Circonscription 1re des Bouches-du-Rhône
Groupe politique UDR
Prédécesseur Henri Arnaud
Successeur Marcel Pujol

(2 mois et 3 jours)
Groupe politique UDR
Prédécesseur Bastien Leccia
Successeur Henri Arnaud
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Sotta (Corse-du-Sud)
Date de décès (à 80 ans)
Lieu de décès Bastia (Haute-Corse)
Parti politique UDR puis RPR
Profession Chirurgien et professeur de médecine
Résidence Bouches-du-Rhône

Joseph Comiti est un chirurgien et homme politique français né le à Sotta (aujourd'hui en Corse-du-Sud)[1], décédé le à Bastia (Haute-Corse)[1]. Longtemps député gaulliste des Bouches-du-Rhône, il fut de à avril 1973 puis de nouveau au cours de 1974 secrétaire d'État chargé de la Jeunesse et des Sports sous les présidences de Charles de Gaulle puis de Georges Pompidou et plus brièvement ministre des Relations avec le Parlement entre et .

Biographie[modifier | modifier le code]

Chirurgien gastro-entérologue, il est professeur agrégé à la faculté de médecine et exerce à l'hôpital de la Timone à Marseille[2].

Il est député UDR puis RPR des Bouches-du-Rhône de 1968 à 1981[1].

Il fut Secrétaire d'État auprès du Premier Ministre, chargé de la Jeunesse et des Sports de 1968 à 1973, successivement dans le gouvernement Maurice Couve de Murville (-), sous la présidence de Charles de Gaulle, puis dans le gouvernement Jacques Chaban-Delmas (-), puis dans le Premier gouvernement Pierre Messmer ( - ) et le Troisième gouvernement Pierre Messmer ( - ) sous la présidence de Georges Pompidou. Dans ces deux derniers gouvernements, son périmètre fut élargi aux Loisirs, l'intitulé de sa fonction devenant Secrétaire d'État auprès du Premier Ministre, chargé de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs.

C'est sous son secrétariat d'État que sera lancée l'opération « Mille piscines »[3] et la construction du Parc des Princes à Paris[Notes 1].

Joseph Comiti fut plus brièvement ministre des Relations avec le Parlement d' à février 1974 dans le Second gouvernement Pierre Messmer.

Il fut également conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur dont il assura la présidence de la Commission des finances jusqu'en 1998[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le Parc des Princes sera inauguré le 8 juillet 1972 en présence de Joseph Comiti et celle du président Pompidou pour la finale de la coupe de France.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Joseph Comiti », sur Sycomore, base de données des députés de l'Assemblée nationale
  2. « Décès de Joseph Comiti, ancien ministre de Chaban », La Croix,‎ (lire en ligne, consulté le 15 octobre 2018).
  3. "Jeunesse et sports ; Direction des sports (1969-1980)" sur le site France Archives.
  4. "La mort de Joseph Comiti", Les Échos, 13 novembre 2000.

Liens externes[modifier | modifier le code]