Jean-François Carenco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-François Carenco
Image illustrative de l'article Jean-François Carenco
Fonctions
Préfet de la région Île-de-France et de Paris
Prédécesseur Jean Daubigny
Successeur Michel Delpuech
Préfet de la région Rhône-Alpes et du Rhône
Prédécesseur Jacques Gérault
Successeur Michel Delpuech
Biographie
Date de naissance (65 ans)
Lieu de naissance Talence, Gironde (France)
Nationalité Française

Jean-François Carenco, né le à Talence, est un haut fonctionnaire français. Il était préfet de la région Île-de-France et de Paris de 2015 à 2017. Il est désormais président de la Commission de régulation de l'énergie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-François Carenco est diplômé d'HEC et de l'ENA (promotion Michel de L'Hospital).

Il commence sa carrière comme conseiller au tribunal administratif de Marseille en 1979, puis rejoint la préfectorale comme secrétaire général de la préfecture des Yvelines de 1991 à 1996. Il occupe les postes de préfet de Saint-Pierre-et-Miquelon de 1996 à 1997, du Tarn-et-Garonne de 1997 à 1999, puis de Guadeloupe entre 1999 et 2002, et enfin de la Haute-Savoie jusqu’en 2004[1].

De 2004 à 2006, il est directeur de cabinet du ministre de l’Emploi, du Travail et de la Cohésion sociale puis de l’Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement Jean-Louis Borloo, avant de retrouver la préfectorale comme préfet de la région Haute-Normandie et de la Seine-Maritime. Mais dès 2007, Borloo le rappelle à ses côtés comme conseiller spécial au ministère de l’Économie, des Finances et de l’Emploi. Préfet de la région Midi-Pyrénées et de la Haute-Garonne entre 2007 et 2008, Jean-François Carenco rejoint une troisième fois le cabinet de Jean-Louis Borloo, ministre d’État, ministre de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer, comme directeur de cabinet. Après le départ de Borloo du gouvernement en novembre 2010, Jean-François Carenco est nommé préfet de la région Rhône-Alpes et du Rhône[2].

Maintenu en fonction lors de l'alternance de mai 2012, il est promu préfet de la région Île-de-France par décret du 5 mars 2015, succédant à Jean Daubigny[3]. Après avoir été impliqué dans la mise en place de la métropole de Lyon, il doit notamment gérer la mise en place de celle du Grand Paris[4]. Il fait ses adieux à Lyon le 30 mars et est installé dans ses fonctions à Paris le 1er avril suivant. Il est en outre nommé président du conseil d’administration de l’agence de l’eau Seine-Normandie[1].

En février 2017, il est nommé président de la Commission de régulation de l'énergie[5]. Il déclare à cette occasion qu'il a « sollicité cette nomination, non parce [qu'il avait] peur d’être viré au lendemain de la présidentielle, mais parce [qu'il serait] atteint [un an plus tard] par la limite d’âge de 65 ans pour les carrières préfectorales »[6].

Décorations[modifier | modifier le code]

Jean-François Carenco est officier de la Légion d'honneur et commandeur de l'ordre national du Mérite.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Wassinia Zirar, « Nomination du président de l’agence de l’eau Seine-Normandie », Acteurs publics, (consulté le 7 avril 2015)
  2. Décret du 25 novembre 2010 portant nomination du préfet de la région Rhône-Alpes, préfet de la zone de défense et de sécurité Sud-Est, préfet du Rhône (hors classe) - M. Carenco (Jean-François), Journal officiel du 26 novembre 2010
  3. Décret du 5 mars 2015 portant nomination du préfet de la région d'Ile-de-France, préfet de Paris (hors classe) - M. CARENCO (Jean-François), Journal officiel du 6 mars 2015
  4. Pierre Laberrondo, « Jean-François Carenco nommé au sommet de la préfectorale », Acteurs publics, (consulté le 7 avril 2015)
  5. Aurélie M'Bida, « Jean-François Carenco prend officiellement la tête du gendarme de l'énergie », usinenouvelle.com, (consulté le 17 février 2017)
  6. Béatrice Jérôme, « L’Ile-de-France attend son nouveau préfet », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]