Jean-François Carenco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-François Carenco
Jean-François Carenco 2 (20730280934) (cropped).jpg
Fonctions
Président
Commission de régulation de l'énergie
depuis le
Préfet de Paris
-
Préfet
Rhône
-
Préfet
Guadeloupe
-
Dominique Vian (en)
Préfet
Saint-Pierre-et-Miquelon
-
René Maurice (d)
Rémi Thuau (d)
Conseiller (d)
Tribunal administratif de Marseille (d)
-
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinctions

Jean-François Carenco, né le à Talence, est un haut fonctionnaire français. Il est préfet de la région Île-de-France et de Paris de 2015 à 2017. Il est ensuite président de la Commission de régulation de l'énergie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-François Carenco effectue sa scolarité au lycée Thiers[1],[2] de Marseille. Admis à HEC, il obtient une licence en droit. Il est admis à l'ENA (promotion Michel de L'Hospital).

Il commence sa carrière comme conseiller au tribunal administratif de Marseille (1979-1983), puis directeur général du District de Montpellier (1983-1988). Il rejoint la préfectorale comme secrétaire général de la préfecture des Yvelines de 1991 à 1996, et occupe les postes de préfet de Saint-Pierre-et-Miquelon de 1996 à 1997, du Tarn-et-Garonne de 1997 à 1999, puis de Guadeloupe entre 1999 et 2002, et enfin de la Haute-Savoie jusqu’en 2004[3].

De 2004 à 2006, il est directeur de cabinet du ministre de l’Emploi, du Travail et de la Cohésion sociale puis de l’Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement Jean-Louis Borloo, avant de retrouver la préfectorale comme préfet de la région Haute-Normandie et de la Seine-Maritime. Mais dès 2007, Jean-Louis Borloo le rappelle à ses côtés comme conseiller spécial au ministère de l’Économie, des Finances et de l’Emploi. Préfet de la région Midi-Pyrénées et de la Haute-Garonne entre 2007 et 2008, Jean-François Carenco rejoint une troisième fois le cabinet de Jean-Louis Borloo, ministre d’État, ministre de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer, comme directeur de cabinet. Après le départ de Jean-Louis Borloo du gouvernement en novembre 2010, Jean-François Carenco est nommé préfet de la région Rhône-Alpes et du Rhône[4].

Maintenu en fonction lors de l'alternance de mai 2012, il est promu préfet de la région Île-de-France par décret du 5 mars 2015, succédant à Jean Daubigny[5]. Après avoir été impliqué dans la mise en place de la métropole de Lyon, il doit notamment gérer la mise en place de celle du Grand Paris[6]. Il fait ses adieux à Lyon le 30 mars et est installé dans ses fonctions à Paris le 1er avril suivant. Il est en outre nommé président du conseil d’administration de l’agence de l’eau Seine-Normandie[3].

En février 2017, il est nommé président de la Commission de régulation de l'énergie[7]. Il déclare à cette occasion qu'il a « sollicité cette nomination, non parce [qu'il avait] peur d’être viré au lendemain de la présidentielle, mais parce [qu'il serait] atteint [un an plus tard] par la limite d’âge de 65 ans pour les carrières préfectorales »[8].

En juin 2017 il devient président de Coallia, association gestionnaire de résidences sociales et autres structures à vocation sociale et médico-sociale[9].

Par décret du 19 mars 2018 il est admis à faire valoir ses droits à la retraite de préfet à compter du [10].

Le 18 janvier 2019, il renonce à rejoindre les rangs du promoteur immobilier Altarea-Cogedim en raison d'un possible conflit d'intérêt lié à son ancienne fonction de Préfet de la région Ile de France. Jean-François Carenco va donc rester à la tête de la CRE pour laquelle son mandat court jusqu'en 2023[11].

Décorations[modifier | modifier le code]

Jean-François Carenco est officier de la Légion d'honneur et commandeur de l'ordre national du Mérite.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jean-François Carenco - Who's Who », sur www.whoswho.fr (consulté le 15 mars 2019)
  2. (en) « Jean-François Carenco - Prefectures », sur studylibfr.com (consulté le 15 mars 2019)
  3. a et b Wassinia Zirar, « Nomination du président de l’agence de l’eau Seine-Normandie », Acteurs publics, (consulté le 7 avril 2015)
  4. Décret du 25 novembre 2010 portant nomination du préfet de la région Rhône-Alpes, préfet de la zone de défense et de sécurité Sud-Est, préfet du Rhône (hors classe) - M. Carenco (Jean-François), Journal officiel du 26 novembre 2010
  5. Décret du 5 mars 2015 portant nomination du préfet de la région d'Ile-de-France, préfet de Paris (hors classe) - M. CARENCO (Jean-François), Journal officiel du 6 mars 2015
  6. Pierre Laberrondo, « Jean-François Carenco nommé au sommet de la préfectorale », Acteurs publics, (consulté le 7 avril 2015)
  7. Aurélie M'Bida, « Jean-François Carenco prend officiellement la tête du gendarme de l'énergie », usinenouvelle.com, (consulté le 17 février 2017)
  8. Béatrice Jérôme, « L’Ile-de-France attend son nouveau préfet », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 20 février 2017)
  9. Propos recueillis par Maryline Baumard, « Migrants : « La circulaire Collomb a été diabolisée » ; entretien avec Jean-François Carenco », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  10. Décret du 19 mars 2018 portant admission à la retraite d'un préfet - M. CARENCO (Jean-François) JORF n°0067 du 21 mars 2018 texte n° 54 NOR: INTA1805148D
  11. « Energie : Jean-François Carenco renonce à quitter la présidence de la CRE », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 20 janvier 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]