Jacques Bordeneuve

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jacques Bordeneuve
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Député
Sénateur de la Communauté
Sénateur de la Cinquième République
Sénateur de la Quatrième République (d)
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Lieu de travail
Activité
Autres informations
Parti politique
Distinction

Jacques Bordeneuve est un homme politique français, né le à Sainte-Livrade-sur-Lot (Lot-et-Garonne), décédé le à Neuilly-sur-Seine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est avocat à la cour d’Appel d’Agen dès 1937. Il s’engage dans la Résistance et débute dès 1945 une carrière politique dans les rangs du parti radical-socialiste. Conseiller général du Lot-et-Garonne, dans le canton de Penne-d'Agenais dès septembre 1946, il est élu au Conseil de la République puis au Sénat de 1946 à 1967.

Très impliqué dans les questions touchant à l'éducation, il est, de 1951 à 1956, président de la commission de l'éducation nationale du Conseil de la République.

En 1956, il est nommé secrétaire d'Etat aux arts et lettres, fonction qui dépend alors du ministère de l'éducation nationale. Maintenu à cette fonction jusqu'en novembre 1957, il s'illustre par la poursuite de la restauration du Château de Versailles, entamée par André Cornu, et par la création de l'ordre national des arts et des lettres.

Ephémère ministre de l'éducation nationale dans le gouvernement Pflimlin, il retrouve le Palais du Luxembourg, qui abrite désormais le Sénat, en 1959.

Il y siège jusqu'en 1967, date à laquelle il est élu député Fédération de la gauche démocrate et socialiste. Il perd cependant son siège l'année suivante, et se consacre au conseil général, dont il est le président depuis 1960, et jusqu'en 1976. Il ne retrouve le Sénat qu'en 1974. Il est vice-président de la commission des affaires culturelles.

Soutien de Chaban-Delmas lors de l'élection présidentielle de 1974, il perd le soutien des socialistes pour l'élection cantonale de 1976 et n'est pas réélu.

Il meurt en court de mandat de sénateur, en 1981.

Fonctions gouvernementales[modifier | modifier le code]

Décoration[modifier | modifier le code]