Jean-Jacques de Peretti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean-Jacques de Peretti
Illustration.
Jean-Jacques de Peretti
Fonctions
Maire de Sarlat-la-Canéda
En fonction depuis le
(33 ans, 8 mois et 22 jours)
Élection 12 mars 1989
Réélection 23 mars 2014
28 juin 2020
Prédécesseur Louis Delmon
Ministre de l'Outre-mer

(2 ans et 15 jours)
Président Jacques Chirac
Gouvernement Juppé I et II
Prédécesseur Dominique Perben
Successeur Jean-Jack Queyranne
Député français

(2 ans, 2 mois et 16 jours)
Élection 28 mars 1993
Circonscription 4e de la Dordogne
Législature Xe
Groupe politique RPR
Prédécesseur Paul Duvaleix
Successeur Dominique Bousquet
Conseiller général de la Dordogne

(5 ans, 11 mois et 25 jours)
Circonscription Canton de Sarlat-la-Canéda
Prédécesseur Louis Delmon
Successeur Louis Delmon
Biographie
Date de naissance (76 ans)
Lieu de naissance Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)
Nationalité Française
Parti politique RPR
UMP
LR
Profession Conseiller d'État

Jean-Jacques de Peretti, né le à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), est un homme politique français, maire de Sarlat-la-Canéda ainsi que conseiller d'État.

Mandats[modifier | modifier le code]

Depuis 1989 : maire de Sarlat (Dordogne).

Il parraine Emmanuel Macron, candidat En marche ! pour l'élection présidentielle de 2017[4].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Autre[modifier | modifier le code]

  • Ex mari de Christine Deviers-Joncour
  • Diplômé d'études supérieures de droit et de sciences politiques;
  • Ancien élève de l'Institut des hautes études internationales et des sciences politiques de Paris;
  • 1969-1973 : membre du Hudson Institute, Collaborateur d’Hermann Khan;
  • 1969-1976 : enseignant à la faculté de droit d'Orléans, puis (1973) de Paris-Sorbonne;
  • 1974-1976 : Directeur de cabinet du Président du district de la Région parisienne;
  • 1976-1986 : Chargé de mission auprès de Jacques Maisonrouge, Président d'IBM Europe;
  • 1986-1997: Fonctions politiques;
  • 1997-2006: Consultant;

 : au Conseil des ministres du , il est nommé conseiller d'État au tour extérieur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]