Frioulan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frioulan
Furlan
Pays Italie essentiellement
Région Frioul-Vénétie julienne, également Vénétie
Nombre de locuteurs environ 300 000[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 fur
ISO 639-3 fur
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la langue frioulane. Pour le peuple frioulan, voir Frioulans.

Le frioulan (furlan en frioulan et friulano en italien) est la langue la plus répandue du groupe rhéto-roman des langues romanes.

Distribution de la langue frioulane

Elle est parlée dans la région italienne du Frioul-Vénétie julienne (région d'Udine, Pordenone et Gorice), par environ cinq cent mille locuteurs. Elle y est utilisée dans la signalisation routière bilingue (frioulan/italien). C'est la deuxième langue minoritaire en Italie. Elle est également parlée dans d'autres régions italiennes et dans le monde, par les émigrés du XXe siècle et leurs descendants (Slovénie, Croatie, Roumanie, Suisse, France, Luxembourg, Belgique, Allemagne, Australie, Canada, États-Unis, Venezuela, Brésil, Uruguay, Argentine). Il y aurait en tout environ un million de locuteurs.

Les variantes du frioulan[modifier | modifier le code]

On distinguerait essentiellement six variétés dialectales, selon les linguistes, qui se comprennent l'une l'autre :

  • le frioulan moyen ou central parlé dans la province d'Udine, utilisé sur les documents officiels et considéré comme le plus pur ,
  • le carnique ou frioulan de la Carnia et du Tarvisiano dans les (Alpes carniques) et Juliennes, en province d'Udine,
  • le frioulan oriental du bas-Frioul et de l'Isontino, dans les provinces d'Udine et de Gorice,
  • le frioulan occidental dans la province de Pordenone, ainsi que dans la région de Portogruaro, en Vénétie, faisant partie du Frioul historique,
  • l'agordino et l'atesino, hors de la Région Autonome du Frioul-Vénétie Julienne, en Vénétie, dans la province de Belluno, à Agordino, et dans le Haut-Adige, dans la province autonome de Bolzano, à Atesino.

Variations de la prononciation[modifier | modifier le code]

La langue frioulane possède certains phonème différents de l'italien standard, notamment celui noté « Cj » (comme dans « Cjase », la maison - pouvant se dire « Cjasa » et aussi « Cjaso » dans certaines régions), qui se prononce [c] selon l'Alphabet phonétique international. On peut retranscrire cette association de consonnes, rare dans les langues romanes, par un "k" suivi d'un "i" (ou [j] très bref.
Egalement la prononciation du "r" varie : en effet le son ne se roule pas comme dans le reste du pays. Alors que l'italien use normalement du r roulé traditionnel, symbole [r], le frioulan utilise la consonne dite battue, un son plus atténué noté [ɾ]. À noter que dans certaines zones, le "r" peut même être prononcé à la française. De ces prononciation du frioulan, découle le fait que même en parlant italien les habitants du Frioul ont tendance à ne pas rouler les "r", une particularité de l'accent local.

Pour des informations plus précises voir l'article italien : Lingua friulana#Fonetica e fonologia (it).

D'autres exemples pour parfaire sa prononciation peuvent être aisément trouvés dans les textes des chansons frioulanes avec les sous-titres en allant sur ce site : http://www.youtube.com/profile?user=sommarti#p/u/1/FZXwCncWfDQ

Exemple de texte en frioulan[modifier | modifier le code]

Quelques phrases en frioulan[modifier | modifier le code]

  • Bonjour, je m'appelle Jacques !
    • Bondì, jo mi clami Jacum !
  • Il fait vraiment chaud aujourd'hui !
    • Vuê al è propite cjalt !
  • Je dois vraiment partir à présent, au revoir
    • O scuen propit lâ cumò, mandi
  • Je ne peux sortir avec vous ce soir, je dois étudier
    • No pues saltâ fûr cun vo altris usgnot, o ai di studiâ
  • Celui qui ne cherche pas ne trouve pas!
    • Cui che nol cîr nol cjate!

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Pier Paolo Pasolini a composé des poèmes en frioulan, la langue de sa mère.
  • Tita Gori, artiste-peintre a rédigé un long poème chevaleresque en frioulan publié dans la revue de Domenico del Bianco "Pagine Frioulane".
  • Code de langue IETF : fur

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paola Benincà, Laura Vanelli, Linguistica friulana, Unipress, Padova, 2005.
  • Franc Fari (cur.), Manuâl di lenghistiche furlane, Forum, Udine, 2005.
  • Giuseppe Francescato, Dialettologia friulana, Società Filologica Friulana, Udine,1966.
  • Giovanni Frau, I dialetti del Friuli, Società Filologica Friulana, Udine, 1984.
  • Sabine Heinemann, Studi di linguistica friulana, Società Filologica Friulana, Udine, 2007.
  • Carla Marcato, Friuli-Venezia Giulia, Laterza, Roma - Bari, 2001.
  • Piera Rizzolati, Elementi di linguistica friulana, Società Filologica Friulana, Udine, 1981.
  • Paolo Roseano, La pronuncia del friulano standard: proposte, problemi, prospettive, Ce Fastu?, LXXXVI (2010), n. 1, p. 7-34.
  • Federico Vicario (cur.), Lezioni di lingua e cultura friulana, Società Filologica Friulana, Udine, 2005.
  • Federico Vicario, Lezioni di linguistica friulana, Forum, Udine, 2005.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :