Province de Gorizia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Province de Gorizia
Provincia di Gorizia
Carte de la province de Gorizia
Carte de la province de Gorizia
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Frioul-et-Vénétie-Julienne
Capitale Gorizia
Communes 25
Plaque d'immatriculation G0
Démographie
Population 136 183 hab.
Densité 292 hab./km2
Géographie
Superficie 46 600 ha = 466 km2

La province de Gorizia est une province italienne faisant partie de la région autonome de Frioul-Vénétie julienne, dans le Nord-Est du pays. Elle est composée de 25 communes dont voici la liste. Elle est limitrophe à l'ouest avec la province d'Udine, au sud-est avec la province de Trieste, avec la Slovénie au nord et à l'est, et avec la mer Adriatique au sud. Le chef-lieu de la province est Gorizia. Au total, la province compte 136 183 habitants répartis sur 466 km2.

  • Abréviation administrative : GO
  • Code postal : de 34070 à 34079 et 34170

Langue et enseignement[modifier | modifier le code]

Une partie de la population est slovène et le slovène est donc une langue assez répandue dans la province. La langue maternelle des habitants est principalement l'italien, mais un quart d'entre eux ont pour langue maternelle le frioulan et son dialecte oriental et 7,4 % de la population utilisent le slovène (proportion la plus élevée de la région). Les deux communautés minoritaires voient leurs langues « protégées » et l'État italien souhaite que leur culture soit aussi préservée. Dans cette province, il existe une quinzaine d'écoles dont la langue d'enseignement est le slovène (mais elles suivent les programmes scolaires italiens) sauf, bien sûr, pour les cours de langue italienne. Le frioulan y est parfois enseigné. On y parle aussi minoritairement le vénète et ses trois dialectes, le vénéto-gorizien à Gorizia, le graisàn à Grado et le bisiac à Monfalcone.

Nature[modifier | modifier le code]

Les réserves naturelles des lacs de Doberdo et de Pietrarossa, du bois Plessiva, du bois Piuma, du delta de l'Isonzo-site de Staranzano, de la vallée Cavanata-Grado.

Économie[modifier | modifier le code]

L'industrie majeure est la construction navale, avec les chantiers Fincantieri à Monfalcone. Les produits les plus connus sont le jambon cru fumé de Cormons et les vins AOC du Collio et du Carso goriziano.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Grado est une station balnéaire et thermale internationale, fréquentée par une clientèle italienne de proximité, européenne de l'Ouest (peu de francophones), de l'Est et scandinave. Une autre petite station familiale tire son épingle du jeu : Marina Iulia di Monfalcone.

Quelques autres localités sont assez visitées :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]