Carni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les peuples de la Gaule cisalpine 391-192 av. J.-C.

Les Carni (en latin), parfois dénommés par francisation "Carnes", étaient un groupe ethnique[1] d’origine celte[2] qui, de la plaine entre le Rhin et le Danube, se déplaça, autour de 400 av. J-C. et s’établit en partie dans les régions actuelles du Frioul, de la Styrie (Land), de la Carinthie (Land) et de la Slovénie nord-occidentale. Très vite, les Carni entrèrent en contact avec le peuple évolué des Vénètes et avec les groupes ethniques des Illyriens (ou Histriens), des Liburniens, des Iapydes, qui avaient donné vie à la culture des castellieri, probablement avec les autochtones Rhètes.

Ils donnèrent leur nom à la Carnia, à la Carniole (en slovène Kranj) et à la Carinthie (Land) (en allemand Kärnten), ainsi qu'aux Alpes carniques (Alpes Carnicae).

Histoire[modifier | modifier le code]

La mention la plus ancienne se trouve chez Tite-Live[3] et se rapporte à des événements des années 171-170 av. J.-C.

L'assujettissement à la puissance romaine eut lieu au IIe siècle av. J.-C., dans la future 10e région romaine, et se termina entre le 15 novembre et le 8 décembre de l’an 115 av. J.-C., quand le consul Marcus Aemilius Scaurus triompha de Galleis Karneis ; à la suite de cette soumission, les Carni furent autorisés à peupler et coloniser la plaine comprise entre le fleuve Livenza et les Préalpes juliennes qu’ils avaient déjà, précédemment, tenté d’occuper en même temps que les Vénètes et les Romains.

À partir du VIe siècle ap. J.-C., sous la pression des Slaves et des Germains, la zone montagneuse peuplée par les Carni romanisés se contracte progressivement et se réduit à la seule Carnia et à la plaine du Frioul, soumises aux flux migratoires venant soit de la Carniole et de la Carinthie, soit des autres zones de l’est ; ce phénomène se stabilisa probablement sous la domination lombarde du Frioul.

Carni ou Carnutes ?[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ?

Voir aussi : Carnutes

Les Carnutes qu’on trouve en Gaule au temps de César sont un peuple ancien - ou du moins leur nom l’est-il. Tite-Live signale des Carnutes parmi les peuples gaulois qui, conduits par le semi-légendaire Bellovèse, émigrent vers l’Italie sous le règne de Tarquin l’Ancien (VIe s. av. J.-C.)

Peut-on rapprocher ces Carnutes des Carni cités par le même Tite-Live comme installés dans la vallée du Tagliamento, au nord-est de la Vénétie, et qui auraient donné leur nom aux provinces, de la Carnia, de la Carniole et de la Carinthie, et aussi aux montagnes avoisinantes (les Alpes carniques)[2],[4] ?

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « Preistoria e storia delle regioni d'Italia : Una introduzione par Gianna G. Buti, Giacomo Devoto, éditeur Sansoni, 1974, 188 pages. », sur books.google.it (consulté le 5 octobre 2010)
  2. a et b (fr) « Toponymie générale de la France, Volume 1 Par Ernest Nègre, mot 2453. », sur books.google.fr (consulté le 5 octobre 2010)
  3. XLIII, 1, 5.
  4. (it) « Pliny the elder V 38 », sur penelope.uchicago.edu (consulté le 5 octobre 2010)

Liens internes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]