Vénitien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vénitien
Vèneto
Parlée en Italie, Croatie, Slovénie, Mexique
Région rivages de la mer Adriatique
Nombre de locuteurs 6 230 000[1]
Typologie syllabique
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 vec
IETF vec

Le vénitien[2] est un ensemble de parlers régionaux appartenant au groupe des langues romanes de la famille des langues indo-européennes. Il est souvent rattaché à tort au groupe des parlers gallo-italiques, même s'il est plus proche de l'italien standard que des parlers de ce groupe, en effet contrairement aux autres dialectes italiens septentrionaux, il n'a pas de substrat celte.

Le vénitien ne doit pas être confondu avec le vénète, ancienne langue indo-européenne du groupe des langues italiques, qui était parlée dans l'actuelle Vénétie jusqu'au IIIe siècle av. J.-C., avant le rattachement de la région à la République romaine. L'ancien vénète constitue le substrat de la langue vénitienne qui est issue du latin.

Distribution géographique[modifier | modifier le code]

La plupart des locuteurs du vénitien se trouvent dans les régions italiennes de Vénétie, Frioul-Vénétie julienne, Trentin-Haut-Adige, mais il existe de petites minorités de locuteurs de cette langue dans deux pays voisins : la Slovénie et la Croatie (concentrés, pour cette dernière, dans la péninsule d'Istrie, avec quelques foyers sur la côte dalmate).

Par ailleurs, l'émigration italienne aux XIXe et XXe siècles a conduit à la formation de petits « îlots » de locuteurs du vénitien en Amérique, notamment dans la ville de Chipilo (État de Puebla, Mexique), ainsi que dans l'États du Brésil du São Paulo et Rio Grande do Sul, plus spécialement dans les régions viticoles, où s'est développé un dialecte appelé talien, composé d'une bonne part de vénitien et, dans une moindre mesure, d'italien, avec emprunts lexicaux extérieurs.

En Vénétie apparaît parfois une signalisation routière bilingue en double forme (vénitien/italien).[réf. nécessaire]

Variantes locales du vénitien[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2013). Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Outre les formes extérieures pratiquées au Mexique et au Brésil, l'appellation globale « vénitien » regroupe plusieurs variantes, pratiquées dans les régions du nord-est de l'Italie.

La Wikipédia en vénitien distingue les variétés suivantes :

  • dans la région de Vénétie :
  • dans la région Frioul-Vénétie julienne :
    • le dialecte istrien-julien (diałeto istriota-juliàn ou vèneto de ła Istria, de Fiume e de la Venesia Julia), également parlé dans les anciennes régions vénétophones de l'ouest de la Slovénie (morceaux de l'Istrie) et de la Croatie (Istrie et Dalmatie), à ne pas confondre avec l'istriote,
    • le dialecte triestin, parlé dans la province de Trieste (diałeto triestin),
  • dans la région de Lombardie :
    • le dialecte orobique, parlé en Lombardie orientale (diałeto orobico ou vèneto de ła Łonbardia orientałe),
  • dans la région Trentin-Haut-Adige :

La Wikipédia en italien utilise une classification différente :

  • le « vénitien central », regroupant les dialectes vicentin, padouan et polesano,
  • le « vénitien oriental et maritime », regroupant les dialectes vénitien, gradense, triestin, istrien et fiumano,
  • le « vénitien occidental », regroupant les dialectes véronais, trentin, bresciano et cremonais,
  • le « vénitien centro-septentrional », regroupant les dialectes trévisan et coneglianese,
  • le « vénitien septentrional », regroupant les dialectes bellunese.

Il cite en outre les variantes extérieures suivantes :

  • le chioggiotto/ciosoto,
  • le dalmate,dàlmata
  • le talien ou veneten brésilien
  • le chipilense (parlé à Chipilo, au Mexique),
  • le vénitien-roumain parlé dans la région de Tulcea, ancienne possession de la République de Venise sur les rives de la mer Noire,
  • le vénitien-pontin, mélange linguistique en usage parmi les colons fondateurs de diverses villes créées sous le régime fasciste dans le Latium, et qui semble en forte régression. Cette variante était influencée à la fois par la variante trévisane du vénitien, par le dialecte romain avec des apports d'autres dialectes italiens.

Différences entre le vénitien, l'italien et le français[modifier | modifier le code]

Voici quelques exemples de mots :

Vénitien Italien Français
ava ape abeille
carega sedia chaise
"tor" ou "ciapar" prendere prendre
insir uscire sortir
cascar cadere tomber
nòtoła pipistrello chauve-souris
casa casa maison
làvaro labbro lèvre
brasso braccio bras
nùmaro numero nombre
póm/pómo mela pomme
scóla scuola école
schirat scoiattolo écureuil
grip influenza grippe
soràr raffreddare refroidir
istà estate été
ancó/ancuo oggi aujourd'hui
subiar fischiare siffler
pirón forchetta fourchette
lùni lunedi lundi
màrti martedi mardi
mercòre ou mèrcoli mercoledi mercredi
ziobe giovedi jeudi
venàre venerdi vendredi
sàbo sabato samedi
domènega domenica dimanche

Dans la morphologie et la syntaxe, on observe aussi des différences remarquables. Le verbe vénitien emploie des sujets clitiques quand le sujet est topicalisé et même quand il n'est pas topicalisé (te 2ème singuliere, el/ła 3ème sing masc/fem. , i/łe 3ème plurielle masc/fem.).

  • Vén.: Marco, el vien doman
  • It.: Marco, viene domani
  • Fr.: Marc, il vient/viendra demain
  • Vén.: Marco el vien doman
  • It.: Marco viene domani
  • Fr.: Marc vient/viendra demain

Il a aussi des clitiques sujets interrogatifs :

  • Vén.: Marco vienlo doman? / Vienlo doman Marco
  • It.: Marco viene domani? / Viene domani Marco?
  • Fr.: Marc vient-il demain? (est-ce-que Marc...)

Ces clitiques ne servent pas seulement quand le sujet se trouve juste après le verbe :

  • Vén.: (doman) vien Marco
  • It.: (domani) Viene Marco
  • lit. "(demain) il vient/viendra Marc" ou "c'est Marc qui vient/viendra (demain)"

L'expression èser drio + infinitif au lieu de être en train de ("èser drio" veut dir "êter derrière" mais aussi "être occupé avec"):

  • Vén.: so' drio magnar
  • It.: sto mangiando
  • Fr.: je suis en train de manger

Le vénitien a aussi le passif impersonnel (avec xe stà ou gh'è stà '(il) a eté'), comme l'allemand  :

  • Vén.: xe/gh'è stà tełefonà al dotor
  • It.: si è telefonato al dottore / qualcuno ha telefonato al dottore
  • Fr.: on a telephoné au médecin / quelqu'un a telephoné au médecin

Clitiques et articles sont souvent plus stables que les terminaisons :

  • Vén: el monte / el mont
  • It.: il monte (*il mont)
  • Fr.: la montagne (*la montagn)
  • Ven.: i munti / i monti / i mont
  • It.: i monti (*i munti ; *i mont)
  • Fr.: les montagnes (*les muntagnes; *les montagn)
  • Ven.: te sinti / te senti / te sent(e)
  • It.: senti (*sinti; *sent)
  • Fr.: tu entends (*tu entend; *tu entinds)

Emprunts lexicaux du français[modifier | modifier le code]

Les mots arsenal, ciao, ghetto, gondole, lagon et lagune, lido et Monténégro sont des transpositions exactes, pour certains, sinon des adaptations de mots du vénitien.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le vénitien sur Ethnologue, Languages of the World (16e édition, 2009)[réf. obsolète][réf. à confirmer]
  2. À ne pas confondre avec le vénète, une langue disparue, parfois appelée à tort « langue vénète » moderne, ce qui est un italianisme.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :