Palmanova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Palmanova
La place avec le Duomo
La place avec le Duomo
Nom frioulan Palme
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Bandiere dal Friûl.svg Frioul-Vénétie julienne 
Province Udine 
Code postal 33057
Code ISTAT 030070
Code cadastral G284
Préfixe tel. 0432
Démographie
Gentilé palmarini
Population 5 453 hab. (31-12-2010[1])
Densité 419 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 54′ 00″ N 13° 19′ 00″ E / 45.9, 13.3166745° 54′ 00″ Nord 13° 19′ 00″ Est / 45.9, 13.31667  
Altitude Min. 27 m – Max. 27 m
Superficie 1 300 ha = 13 km2
Divers
Saint patron Santa Giustina
Fête patronale 7 octobre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Frioul-Vénétie julienne

Voir sur la carte administrative du Frioul-Vénétie julienne
City locator 14.svg
Palmanova

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Palmanova

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Palmanova
Liens
Site web http://www.comune.palmanova.ud.it
Plan de la forteresse.
Le bâti ancien, militaire et fortifié notamment, peut abriter une biodiversité significative (y compris en terme génétique). Il forme ici une ceinture verte bien visible d'un satellite.

Palmanova est une commune italienne d'environ 5 500 habitants située dans la province d'Udine dans la région Frioul-Vénétie julienne dans le nord-est de l'Italie.

La commune est célèbre pour sa forteresse en forme d'étoile, qui inspira de nombreux architectes militaires.

Géographie[modifier | modifier le code]

Palmanova possède une position centrale dans la région Frioul-Vénétie julienne, au point de rencontre de l'autoroute A23 qui relie Udine à Tarvisio et l'A4 Turin-Trieste. Elle se trouve à 20 km d'Udine, à 28 km de Gorizia et à 55 km de Trieste.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 7 octobre 1593, le surintendant de la République de Venise crée un nouveau type de forteresse : Palmanova.

La date de la fondation de la ville commémore la victoire des forces européennes (notamment vénitiennes) sur l'empire ottoman lors de la bataille de Lepante. Le 7 octobre célèbre aussi le saint patron de la ville, Sainte Justine.

Utilisant toutes les dernières innovations militaires du XVIe siècle, la petite ville est une forteresse en forme d'étoile à 9 branches, conçue par Vincenzo Scamozzi. Entre les pointes de l'étoile, des bastions permettent à chaque pointe de défendre ses voisines. Un fossé entoure la ville, et trois grandes portes gardées en contrôlent les entrées.

Les fortifications extérieures sont complétées pendant la période napoléonienne.

De 1815 à 1866 la ville est sous domination autrichienne et est rattachée, 50 ans plus tard, à l'Italie en même temps que la Vénétie et le Frioul occidental.

En 1960, Palmanova a été classée monument national.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Monuments et patrimoine[modifier | modifier le code]


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
11 avril 2006 en cours Federico Cressati Centro-Destra  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Jalmicco, Sottoselva, San Marco

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Bagnaria Arsa, Gonars, San Vito al Torre, Santa Maria la Longa, Trivignano Udinese, Visco

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Personnalités nées à Palmanova[modifier | modifier le code]

  • Ardito Desio (1897-2001), explorateur, alpiniste, géologue et cartographe


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.