Vénètes (Italie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vénètes (homonymie).
Les peuples dans la péninsule italienne au début de l'âge du fer :

Les Vénètes (latin Veneti, grec ancien ἐνετοί Enetoi) d'Italie vivaient en Vénétie et étaient des éleveurs de chevaux réputés. Leur langue, le vénète, connue grâce à quelques centaines d'inscriptions, était probablement d'origine italique, ce qui les rapprocherait des Romains dont ils étaient les alliés. Les Vénètes auraient repoussé dans les montagnes les Euganéens, ils combattaient sans cesse leurs voisins Celtes et illyriens, notamment les Carnes, les Istriens et les Liburniens. Ils sont signalés comme alliés des Romains dès le IIIe siècle av. J.-C.. Ils fournissent alors des auxiliaires à l'armée romaine durant la Deuxième Guerre punique. Pour combattre les Gaulois, ils se sont alliés à Rome et ont ensuite accepté facilement son hégémonie. Ils sont encore signalés dans les îles de l'Adriatique sous Marc Aurèle (IIe siècle). Leur capitale aurait été Padoue, la plus belle de leurs cinquante villes.

Au Moyen Âge un grand nombre de Vénètes se réfugièrent dans les îles de la lagune au sud d'Aquilée pour fuir les envahisseurs barbares. Ils formèrent ainsi le premier noyau de la future ville de Venise.

Compléments[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]