Baléare

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte dialectale du catalan

Le baléare est un ensemble de modalités dialectales du catalan parlé dans les Îles Baléares.

Présentation[modifier | modifier le code]

Rattaché au bloc oriental de la langue catalane, il est issu du catalan implanté par des colons majoritairement issu de la Principauté de Catalogne à partir du XIIIe siècle[1].

On y distingue plusieurs variantes, ou sous-dialectes :

Parmi ses caractéristiques on peut citer[1] :

  • Neutralisation de [a] et [e] atones en [ə], trait que l’on retrouve dans l’ensemble du catalan oriental.
  • Maintien d'un [ə] tonique archaïque, issu de e long et i brefs latins : CATĒNA > cadena [kəˈðənə], contre [kəˈðɛnə] en catalan central et [kaˈðena]/[kaˈðenɛ] en occidental[2].
  • Chute de i dans les groupes -ix : baixa > [ˈbaʃə]
  • Yodisation (ou yeísme historique) voir chute de -'ll- intervocalique : palla > [ˈpajə] voire [ˈpaə]. Trait commun avec une partie du catalan central[3].
  • Lexique présentant de profondes similitudes avec le groupe oriental.
  • Maintien de [v] labiodental, comme en valencien.
  • Maintien des anciennes formes syncopées de première personne du singulier : dorm, cant, etc.
  • Maintien du [o] atone en majorquin, neutralisation en [u] dans les autres dialectes baléares, comme dans le reste du bloc oriental.
  • Dans les groupes infinitif + pronom en enclise, l'accent tonique tombe sur le pronom[4].

Pendant longtemps, les parlers baléares sont restées relativement isolés, aussi bien des autres zones du domaine catalan que du castillan promu par l'État espagnol. Ceci explique la persistance en baléare de nombreuses formes anciennes éventuellement perçues ailleurs comme des archaïsmes[5],[6].

  • Absence de la forme pronominale mi. Le pronom sujet, objet et prépositionnel est donc jo[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Veny 2008, p. 27
  2. Veny 2009, p. 21
  3. Veny 2008, p. 58
  4. Veny 2008, p. 78
  5. Par exemple, le baléare est le seul dialecte maintenant l'usage du terme ancien capell pour désigner un chapeau, supplanté par barret et l'hispanisme sombrero dans le reste du domaine linguistique.
  6. Veny 2009, p. 73
  7. (ca) Entrée « català » de la Gran Enciclopèdia Catalana

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]