Alpine (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alpine.

Alpine (entreprise)

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo d'Alpine

Création 1955
Dates clés 1995 : Fin de production
2012: Retour en compétition
Fondateurs Drapeau : France Jean Rédélé
Personnages clés Carlos Ghosn : PDG de Renault
Carlos Tavares : chef du projet renaissance d'Alpine en compétition
Siège social Drapeau de la France Dieppe
Direction Drapeau : France Bernard Ollivier (PDG)
Activité Automobile
Produits Alpine A106, Alpine A108, Alpine A110, Alpine A310, Alpine GTA, Alpine A610, Alpine A110-50.
Société mère Renault-Nissan
Alpine A110 1600 S
Alpine A110 1600 S

Alpine est une société française créée à Dieppe, France, en 1955 par Jean Rédélé, à l'époque concessionnaire Renault, qui fit une percée remarquable dans le secteur des automobiles sportives.

17 ans après sa disparition, Carlos Ghosn, PDG de Renault, annonce le 5 novembre 2012 la renaissance d'Alpine[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le fondateur Jean Rédélé[modifier | modifier le code]

Jean Rédélé, diplômé de HEC et plus jeune concessionnaire Renault de France, à Dieppe, commence dans un premier temps à disputer le rallye Dieppe-Rouen avec une Renault 4CV, déclarant qu'elle a un potentiel sportif non négligeable. Cette première course se solde par une première victoire qui l'encouragea à continuer.

En 1952, il participe aux Mille Milles, toujours sur 4CV, remportant sa catégorie associé à Louis Pons[2]. Après un fastidieux rallye du Monte-Carlo et une première victoire ratée, il s'engage à disputer une compétition dans les Alpes. En 1954, il remporte, en autres, une coupe au Critérium des Alpes et le Liège-Rome-Liège[3]. C'est ainsi qu'il parcourt, sur les pistes sinueuses et entrelacées des Alpes, ses meilleures courses. En référence à ces épreuves, ses automobiles allaient être appelées « Alpine »[4].

Jean Rédélé meurt le 10 août 2007, à l'âge de 85 ans.

Les débuts de la société[modifier | modifier le code]

Après plusieurs victoires, Jean Rédélé crée la société anonyme des automobiles Alpine en 1955 en référence à ses succès sur les routes alpines. Le coach 106 est né. Le numéro est une référence à la mécanique des 4CV de la série 1060. En 1962, l'Alpine A110 est présentée au salon de Paris un frêle coupé en plastique de deux places. Désormais, son choix technique est celui de la légèreté validé par la victoire du prototype M64 aux 24 Heures du Mans 1964 avec un petit moteur de 1 150 cm³.

En 1965, Alpine s'associe à Renault et dès 1966, les voitures sont distribuées par le réseau de la régie. Cependant les exigences accrues des clients et les contraintes sécuritaires pèsent de plus en plus sur l'entreprise qui reste artisanale. En 1971, elle remporte son premier titre de champion d'Europe des constructeurs en rallye. En 1973, elle est sacrée premier champion du monde des rallyes avec 155 points devant Fiat (89 points) et Ford (76 points).

Renault en actionnaire majoritaire[modifier | modifier le code]

En 1972, une grève paralyse l'entreprise et en 1973 Renault prend une participation majoritaire dans Alpine. Jean Rédelé, qui ne se sent alors plus seul maître à bord, quitte l'entreprise en 1978, obtenant la promesse de Renault de conserver les emplois sur le site de l'entreprise pendant quinze ans.

L'usine de Dieppe est orientée par Renault afin d'y assembler la gamme Renault Sport et ainsi ne pas stopper toute activité. En janvier 2006, le quotidien Le Parisien annonce que Renault pourrait ressusciter la marque Alpine, Carlos Ghosn voulant développer les véhicules haut de gamme du groupe[5].

Relance et retour en compétition[modifier | modifier le code]

Le 25 mai 2012, un nouveau concept car Renault Alpine est présenté sur le circuit du Grand Prix de Monaco de Formule 1 par Carlos Tavares, en présence d'Alain Prost, et de Jean Ragnotti[6]. Le prototype présenté, nommé A110-50 en commémoration des 50 ans de l'emblématique Berlinette Alpine A110[7], reprend le design de la Renault DeZir mais affiche un look plus sportif en reprenant quelques codes Alpine (projecteurs additionnels, grands passages de roues, lunette arrière tridimensionnelle, pompe tronquée). Les ingénieurs ont utilisé le V6 de 3,5 litres de la Mégane Trophy développant 400 ch, le châssis est tubulaire et la coque est en carbone[8].

Le 5 novembre 2012, Renault annonce le retour en production d'une Alpine pour 2016. Carlos Ghosn et Tony Fernandes, propriétaire de Caterham et de l'équipe de Formule 1 Caterham F1 Team, confirment lors d'une conférence de presse le retour d'Alpine en partenariat avec Caterham qui entre à 50 % dans la Société des automobiles Alpine Renault, rebaptisée « Société des automobiles Alpine Caterham » pour l'occasion[9],[1]. Le 26 mars 2014, la fin du partenariat entre Renault et Caterham est officialisée, sans que cela ne remette en cause le projet d'une nouvelle voiture pour 2016[10].

Renault décide d'engager la marque aux 24 Heures du Mans et en European Le Mans Series (ELMS) dès la saison 2013, dans la catégorie LMP2. Un partenariat est noué avec Signatech. L'Oreca 03-Nissan de l'équipe engagée au Mans est rebadgée Alpine[11]. Les pilotes sont Pierre Ragues, Nelson Panciatici et Tristan Gommendy. Pierre Ragues et Nelson Panciatici apportent la première victoire à Alpine en gagnant les 3 Heures de Budapest ainsi que les titres pilotes et écurie en European Le Mans Series.

Résumé chronologique[modifier | modifier le code]

Liste des modèles[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Compétition[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Pilotes et copilotes[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.
Équipe Alpine Renault au début des années 1970

Rallye[modifier | modifier le code]

Alpine A110 1800 Groupe IV

En 1973, Alpine remporte le premier titre de Champion du monde des constructeurs en rallye avec sa berlinette A110 1800. Les quatre pilotes sont : Jean-Luc Thérier (dit « Le Fox », trois titres), Bernard Darniche (dit « La luge » pour un détail capillaire, 1 + 1 déclassé), Jean-Claude Andruet (dit « La panique », 1) et Jean-Pierre Nicolas (dit « Jumbo », 1). Ils étaient surnommés par les anglo-saxons « The Alpine Renault Musketeers »[13](bien qu'un cinquième « mousquetaire » exista en fait durant l'année, Jean-François Piot, second du Tour de Corse et sixième du rallye Monte-Carlo sur A110 1800).

Courses nationales[modifier | modifier le code]

  • 1953 : Alpine berlinette A108 vainqueur de Liège-Rome-Liège, en catégorie 750 cm3 ;
  • 1956 : Alpine berlinette A108 vainqueur à la Coupe des Alpes, en catégorie 750 cm3 ;
  • 1956 : Alpine berlinette A108 vainqueur aux Mille Miglia, en catégorie 750 cm3 ;
  • 1964 : Alpine berlinette A108 vainqueur au rallye Monte-Carlo, en catégorie 1 000 cm3 ;
  • 1963, 1969, 1970, 1971, 1972, 1973, 1975, 1976 et 1977 : Alpine berlinette A108 (1), puis berlinette A110 (8) vainqueur du rallye d'Automne de La Rochelle ;
  • 1965, 1966, 1967, 1968, 1969, 1972, 1974, 1976, 1977 et 1980 : Alpine berlinette A110 (7), puis A310 (1), puis Renault 5 Alpine (1) vainqueur du rallye du Mont-Blanc ;
  • 1966, 1967, 1968, 1969, 1971, 1972, 1975 et 1977 : Alpine berlinette A110 (7) puis A310 (1) vainqueur du Critérium des Cévennes ;
  • 1967, 1968, 1971, 1972, 1974, 1976 et 1977 : Alpine berlinette A110 (5) puis A310 (2) vainqueur du rallye du Var ;
  • 1969, 1970, 1971, 1972, 1975, 1976 et 1977 : Alpine berlinette A110 (5), puis A310 (2) vainqueur du rallye de la Châtaigne ;
  • 1966, 1968, 1969, 1970, 1971, 1972 et 1980 : Alpine berlinette A110 (6), puis Renault 5 Alpine (1), vainqueur du rallye Lyon-Charbonnières ;
  • 1970, 1972, 1973, 1974 et 1975 : Alpine berlinette A110 (4), puis A310 (1), vainqueur de la Ronde Cévenole ;
  • 1967 (GT), 1968, 1969 et 1971 : Alpine berlinette A110 1400 puis 1600S vainqueur de la Coupe des Alpes (Jean Vinatier y remportant la Coupe d'Or) ;
  • 1968, 1970, 1972 et 1973 : Alpine berlinette A110 1440, puis A110 1600S (2), puis A110 1800 vainqueur du Tour de Corse (1970 et 1972 : intégré au championnat d'Europe et, en 1973, au championnat du monde) ;
  • 1969, 1970 (Inter & National) et 1971 (National) : Alpine berlinette A110 vainqueur du rallye des Routes du Nord ;
  • 1970, 1975 et 1977 : Alpine berlinette A110 (2) puis A310 (1) vainqueur du rallye Alpin-Behra (ou Rallye Grasse-Alpin, ou Critérium Alpin) ;
  • 1972, 1975 et 1977 : Alpine berlinette A110 (2) puis A310 (1) vainqueur du Critérium Neige et Glace ;
  • 1974, 1975 et 1977 : Alpine berlinette A110 (2) puis A310 (1) vainqueur de la Ronde de Touraine ;
  • 1974, 1975 et 1980 : Alpine berlinette A110 (2), puis Renault 5 Alpine (1) vainqueur du rallye de Lorraine;
  • 1974, 1975 et 1976 : Alpine A310 vainqueur de la Coupe des dames au Tour de France automobile (Marianne Hoepfner (1), puis Christine Dacremont (2)) ;
  • 1975 et 1977 : Alpine berlinette A110 (1) puis A310 (1) vainqueur de la Ronde de la Giraglia ;
  • 1971 et 1972 : Alpine berlinette A110 vainqueur du Cork 20 Rally (ch. irl.) (Billy Coleman) ;
  • 1973 et 1974 : Alpine berlinette A110 vainqueur du rallye du Vin (ch. suis.) (Matthias Schreir) ;
  • 1966 : Alpine berlinette A110 vainqueur du rallye Barcelone-Andorre (ch. esp.) ;
  • 1967 : Alpine berlinette A110 vainqueur du rallye de Ourense (ch. esp.) ;
  • 1967 : Alpine berlinette A110 vainqueur du rallye de Rias Baixas (ch. esp.) ;
  • 1968 : Alpine berlinette A110 vainqueur du rallye Príncipe de Asturias (ch. esp.) ;
  • 1968, 1969 et 1971 : Alpine berlinette A110 vainqueur du rallye Vasco-Navarro (ch. esp.) ;
  • 1969 : Alpine berlinette A110 vainqueur du rallye Firestone (ch. esp.);
  • 1969 : Alpine berlinette A110 1440 vainqueur du rallye Andernach Saint Amand les Eaux[14] ;
  • 1971 : Alpine berlinette A110 vainqueur du rallye Bosch de Bilbao (ch. esp.) (Bernard Tramont) ;
  • 1971 : Alpine berlinette A110 vainqueur du Marathon de la Route[14] ;
  • 1971 : Alpine berlinette A110 vainqueur du rallye Jeanne d'Arc[14] ;
  • 1972 : Alpine berlinette A110 vainqueur du rallye de l'Ouest[14] ;
  • 1972 : Alpine berlinette A110 1600S Gr3 vainqueur du Tour de l'Hérault ;
  • 1974 : Alpine berlinette A110 vainqueur du Critérium de la Côte d'Azur ;
  • 1974 : Alpine berlinette A110 vainqueur du Critérium Bayonne-Côte Basque ;
  • 1976 : Alpine berlinette A110 vainqueur du rallye de Saint-Amand les Eaux ;
  • 1976 : Alpine berlinette A110 vainqueur du 1er rallye Ain-Jura (fédéral) ;
  • 1975 : Alpine A310 vainqueur de la Ronde Vercors-Vivarais ;
  • 1975 : Alpine A310 vainqueur du rallye d'Antibes ;
  • 1977 : Alpine A310 vainqueur de la Ronde d'Armor ;
  • 1977 : Alpine A310 vainqueur du Critérium Jean-Behra ;
  • 1977 : Alpine A310 vainqueur de la Ronde Limousine ;
  • 1977 : Alpine A310 vainqueur de la Ronde du Vercors ;
  • 1979 : Renault 5 Alpine vainqueur du Groupe 2 au Rallye Monte-Carlo ;
  • 1979 : Renault 5 Alpine vainqueur du Groupe 2 au Rallye Bandama Côte d'Ivoire ;
  • 1979 : Renault 5 Alpine vainqueur du Rallye el Caminos del Inca (Pérou) (Jorge Raúl Recalde) ;
  • 1979 : Renault 5 Alpine vainqueur du Taurus Rally ;
  • 1979 : Renault 5 Alpine vainqueur du Tour de la Méditerranée ;
  • 1980 : Renault 5 Alpine vainqueur des Rallyes Lyon-Charbonnières, de Lorraine, et du Mont-Blanc (ch. de France) (Jean Ragnotti) ;
  • 1980 et 1981 : Renault 5 Alpine vainqueur du Yu Rally ;
  • 1981 : Renault 5 Alpine vainqueur du rallye du Danube ;
  • 1983 : Renault 5 Alpine vainqueur du Groupe 2 au rallye Les Garigues.

Victoires en courses de côtes françaises (catégorielles)[14],[15][modifier | modifier le code]

  • 1965 : Course de côte du Mont-Dore (Alpine berlinette A110 1re en catégorie moins de 1 300 cm3) (1re victoire de J-P Jabouille)
  • 1969 : Course de côte de Neufchatel en bray (Alpine berlinette A110 1re en catégorie GT)
  • 1969 : Course de côte la Neuville en Hez (Alpine berlinette A110 1re en catégorie GT)
  • 1969 : Course de côte de Belbeuf (Alpine berlinette A110 1re en catégorie GT)
  • 1970 : Course de côte de Dieppe (Alpine berlinette A110 1re en catégorie GT)
  • 1971 : Course de côte de Neufchatel (Alpine berlinette A110 1re en catégorie GT Spéciale)
  • 1971 : Course de côte de Tancarville (Alpine berlinette A110 1re en catégorie GT Spéciale)
  • 1971 : Course de côte de Pouilly (Alpine berlinette A110 1re en catégorie GT Spéciale)
  • 1972 : Course de côte de Neufchatel (Alpine berlinette A110 1re en catégorie GT Spéciale)
  • 1972 : Course de côte de Beauvais (Alpine berlinette A110 1re en catégorie GT Spéciale)
  • 1972 : Course de côte de Charnizay (Alpine berlinette A110 1re en catégorie GT Spéciale)
  • 1972 : Course de côte de Pouilly (Alpine berlinette A110 1re en catégorie GT Spéciale)
  • 1972 : Course de côte de Tancarville (Alpine berlinette A110 1re en catégorie GT Spéciale)
  • 1972 : Course de côte de Cacharat (Alpine berlinette A110 1re en catégorie GT Spéciale)
  • 1972 : Course de côte du Mont Dore (Alpine berlinette A110 1re en catégorie GT Spéciale)
  • 1972 : Course de côte du Col de l’Orme (Alpine berlinette A110 1re en Groupes 3 et 4)
  • 1972 : Course de côte de Corcoue sur Lorgne (Alpine berlinette A110 1re en Groupe 3 et 4)
  • 1972 : Course de côte de La Bouille (Alpine berlinette A110 1re en Groupes 3 et 4)
  • 1972 : Course de côte de La Roquette (Alpine berlinette A110 1re en Groupe 4)
  • 1972 : Course de côte de Limonest Mont Verdun (Alpine berlinette A110 1re en Groupes 3 et 4)
  • 1972 : Course de côte de Montbazillac (Alpine berlinette A110 1re en Groupes 3 et 4)
  • 1972 : Course de côte de Montgueux (Alpine berlinette A110 1re en Groupes 3 et 4)
  • 1972 : Course de côte de Périgueux Coursac (Alpine berlinette A110 1re en Groupe 4)
  • 1972 : Course de côte de Plumelieu (Alpine berlinette A110 1re en Groupes 3 et 4)[15]
  • 1973 : Courses de côte en Groupe 3 – 13 victoires supplémentaires (Alpine berlinette A110 1600S)
  • 1976 : Course de côte de Buisson de Cadouin (Alpine berlinette A110 1re en Groupe 4 (+ classe 1 et 2))
  • 1976 : Course de côte du Col Bayard (Alpine A 441 1re en Groupe 6 (+ classe 3))
  • 1976 : Course de côte de Crémieux (Alpine berlinette A110 1re en Groupe 3 (+ classe 3))
  • 1976 : Course de côte de La Pommerraye (Alpine berlinette A110 1re en Groupe 4 (+ classe 3))
  • 1976 : Course de côte du Mont Ventoux (Alpine A 441 1re en Groupe 6 (+ classe 3))
  • 1976 : Course de côte de Montgueux (Alpine berlinette A110 1re en Groupe 5 (+ classe 3))
  • 1976 : Course de côte de Nîmes Collias (Alpine berlinette A110 1re en Groupe5 (+ classe 3 et classe 1))
  • 1976 : Course de côte de Saacy sur Marne (Alpine berlinette A110 1re en Groupe 4 et Groupe 5 (+ classe 3))
  • 1976 : Course de côte de Saint Anne (Alpine berlinette A110 1re en Groupe 3, Groupe 4 et Groupe 5 (+ classe 3 et classe 1))
  • 1976 : Course de côte de Sancerre (Alpine berlinette A110 1re en Groupe 4 (+ classe3, classe 2 et classe 1))
  • 1976 : Course de côte de Sartène Saint Damien (Alpine berlinette A110 1re en Groupe 3, Groupe 4 et Groupe 5 (+ classe 3 et classe 1))
  • 1976 : Course de côte de Saumur (Alpine berlinette A110 1re en Groupe 4 et Groupe 5 (+ classe 3 et classe 2))
  • 1976 : Course de côte de Soissons (Alpine berlinette A110 1re en Groupe 4 (+ classe 3 et classe 1))[16]
  • 1979 : Course de côte de Chanaz (Alpine A310) en Groupe 5 (+ classe 2)
  • 1979 : Course de côte d'Espalion (Alpine berlinette A110 1re en Groupe 5)[17]

Victoires en endurance sur glace[modifier | modifier le code]

  • 1971, 1972 et 1973 : Alpine Berlinette A110 à la Ronde Hivernale (futures 24 Heures de Chamonix) (J-C. Andruet, 2 fois, puis B. Darniche)

Titres nationaux[modifier | modifier le code]

  • 1967 : Alpine A210 prototype championne de France des rallyes sur asphalte en classe 4/6 avec Jean-Luc Thérier ;
  • 1967 : Alpine berlinette A110 1400 championne de France des rallyes sur asphalte en Groupe 3 Grand Tourisme avec Gérard Larousse (vice-champion de France toutes catégories) ;
  • 1967, 1968 et 1971 : Alpine berlinette A110 1300S championne d'Espagne des rallyes catégorie Grand Tourisme avec Bernard Tramont (2), puis Lucas Sainz ;
  • 1968 et 1970 : Alpine berlinette A110 1400 puis A110 1600S championne de France des rallyes sur asphalte avec Jean-Claude Andruet ;
  • 1968 : Alpine berlinette A110 1300 S championne de Belgique des rallyes nationaux avec J-M Jacquemin ;
  • 1969 : Alpine berlinette A110 1400 championne de France des rallyes sur asphalte avec Jean Vinatier ;
  • 1970 : Alpine berlinette A110 1300 championne de France de course de côtes en Groupes 3 et 4 avec Jean Ortelli ;
  • 1970 et 1971: Alpine berlinette A110 1300 championne de Bulgarie avec Ilia Tchubrikov ;
  • 1970 : Alpine berlinette A110 1300 championne de Roumanie avec Aurel Puiu ;
  • 1971 : Alpine berlinette A110 1600S championne de France des rallyes sur asphalte avec Jean-Pierre Nicolas ;
  • 1972 : Alpine berlinette A110 1800 championne de France des rallyes sur asphalte avec Bernard Darniche ;
  • 1972, 1973, 1974, 1975 et 1976: Alpine berlinette A110 championne de Tchécoslovaquie avec Vladimír Hubacek ;
  • 1973 : Alpine berlinette A110 1800 championne de France des rallyes sur asphalte avec Jean-Luc Thérier ;
  • 1974 : Alpine berlinette A110 1800 championne de Suisse des rallyes avec Matthias Schreir ;
  • 1974: Alpine berlinette A110 1800 championne de Pologne des rallyes avec Błażej Krupa ;
  • 1974 et 1975 : Alpine berlinette A110 1800 championne de France des rallyes sur asphalte avec Jacques Henry (et Groupe 4/5) ;
  • 1975: Alpine berlinette A110 1800 championne de Hongrie des rallyes avec Attila Ferjancz ;
  • 1977 : Alpine A310 V6 championne de France des rallyes sur asphalte avec Guy Fréquelin ;
  • 1977 : Alpine A310 V6 championne de France de rallycross avec Jean Ragnotti[18] ;
  • 1977 à 1981 : Coupe Renault 5 Alpine Elf (sans turbo) - vainqueurs :
    • 1977 : André Bourdon ;
    • 1978 : Jean-Pierre Lajournade ;
    • 1979 : Eric Houdelekt ;
    • 1980 : Denis Derepas ;
    • 1981 : Francis Canal ;
  • 1982 à 1984 : Coupe Renault Elf (seule), courue désormais sur Renault 5 Alpine Turbo « Coupe » - vainqueurs :
    • 1982 Manuel Carvalho ;
    • 1983 Jean-Michel Bernes ;
    • 1984 Jean-Claude Dutrey (… puis règne des R5 GT Turbo, de 1985 à 1990) ;
  • 1978 : Alpine berlinette A110 Squale 1600 championne de France de rallycross (15 succès ; vice-championne en 1977) avec Bruno Saby ;
  • 1979 : Alpine A310 V6 Politechnic championne de France de rallycross avec Jean-Pierre Beltoise[18] et 1985 : Renault 5 Alpine championne de Pologne des rallyes, avec Błażej Krupa (1979) et Andrzej Koper (1982, 1984 et 1985)[19] ;
  • 1980 : Renault 5 Alpine et Renault 5 Turbo championne de France 1980 des rallyes sur asphalte avec Jean Ragnotti ;
  • 1981 : Renault 5 Alpine championne de France des rallyes sur terre avec Alain Coppier ;
  • 1995 : Alpine berlinette A110 1800 championne de France Historic avec Jean-Charles Redele ;
    • Championnat de France Autocross et Sprintcar :
      • Division 2 : Alpine A310 en 1989 (Christian Pressac)
      • Division 2 2 000 cm3 et Challenge AFAC : Alpine A110 de 1991 à 1996 puis 1998 (Régis Lagarde), 1999 (Noam Lagarde) et 2003 (Romuald Delaunay) ;
      • Division 2 2 000 cm3 et Challenge AFAC : Alpine A310 en 2000 (Thierry Cadeddu), et 2001 puis 2002 (Gaëtan Sérazin).
Compétitions internationales[modifier | modifier le code]
    • 1968, 1969, 1972 et 1973 : Alpine berlinette A110 vainqueur du rallye des Asturies, en championnat d'Espagne et d'Europe (par le français Bernard Tramont en 1968 et 1969) ;
    • 1970 : Alpine berlinette A110 1600S championne d'Europe (avec Jean-Claude Andruet) ; vainqueur de cinq rallyes : rallye Lyon-Charbonnières-Stuttgart–Solitude, rallye de Lorraine, rallye international de Genève, rallye de Pologne, Rallye Munich-Vienne-Budapest ; Alpine finit également vice-championne internationale des marques (laissant le titre à Porsche pour deux points de retard[20], et vainqueur en Italie et à l'Acropole) ;
      • 1971 : Rallye de Monte-Carlo, triplé des Alpine Berlinettes 1600S : 1er Ove Anderson, 2e Jean-Luc Therier, 3e Jean-Claude Andruet ;
    • 1971 : Alpine berlinette A110 1600S vainqueur du rallye du Portugal, en championnat d'Europe avec Jean-Pierre Nicolas ;
    • 1971 : Alpine berlinette A110 1600S championne internationale des marques (avec Ove Andersson); vainqueur de trois rallyes: Monte-Carlo, Grèce, et San Remo ;
    • 1971 : Alpine berlinette A110 1600 vainqueur du Rally Zlatni Piassatzi (2e Rallye de Bulgarie), en championnat d'Europe avec Ilia Tchoubrikov ;
    • 1972, 1973 et 1975 : Alpine berlinette A110 1600 vainqueur du Barum Rally Zlin (Rallye de Tchécoslovaquie), en championnat d'Europe avec Vladimír Hubáček ;
    • 1972 : Alpine berlinette A110 1800 vainqueur du rallye Lyon-Charbonnières-Stuttgart-Solitude, en championnat d'Europe avec Jean-Claude Andruet ;
    • 1972 : Alpine berlinette A110 1800 vice-championne d'Europe de courses de côtes, avec Jean Ortelli ;
    • 1973 : Alpine-Renault berlinette A110 1800 championne du monde des constructeurs ; vainqueur de six rallyes : Monte-Carlo, Portugal, Maroc, Grèce, San-Remo, et Tour de Corse ;
    • 1973 : Alpine berlinette A110 1600S vainqueur du rallye Féminin Paris-San Raphael (10e ; 20-27 mai) avec Marianne Hoepfner[21];
    • 1974 : Alpine-Renault A110 S 1800 vainqueur du Rallye de San Martino di Castrozza (Italie), en championnat d'Europe avec Bernard Darniche ;
    • 1975 : Alpine-Renault berlinette A110 1800 vainqueur à cinq reprises dans le Championnat d'Europe: Critérium alpin (J-P Nicolas et Laverne), Rallye d'Antibes (J-P Nicolas et Laverne), Ronde de la Giraglia (Henry et Gélin), Rallye de Touraine (Henry et Gélin), et Hessen (Warmbold et Davenport) ;
    • 1977 : Alpine-Renault berlinette A110 1800 groupe IV championne d'Europe FIA de Rallycross (1re en Belgique, en Allemagne, et aux Pays-Bas).

Détails pour 1973[modifier | modifier le code]

  • Monte-Carlo - 19-27 janvier - Triplé
  1. Andruet-Biche sur Alpine-Renault A110 1800
  2. Andersson-Todt sur Alpine-Renault A110 1800
  3. Nicolas-Vial sur Alpine-Renault A110 1800
  • Suède - 15-18 février - 3e place
  1. Blomqvist-Hertz sur Saab V4
  2. Eklund-Carlson sur Saab V4
  3. Thérier-Callewaert sur Alpine-Renault A110 1800
  • TAP (Portugal) - 13-18 mars - Doublé
  1. Thérier-Jaubert sur Alpine-Renault A110 1800
  2. Nicolas-Vial sur Alpine-Renault A110 1800
  3. Ramaozinho-Bernado sur Citroën DS 23
  • Maroc - 9-12 mai - Victoire
  1. Darniche-Mahé sur Alpine-Renault A110 1800
  2. Neyret-Terramorsi sur Citroën DS 23
  3. Bohnicek-Kernmayer sur Citroën DS 23
  • Acropolis - 23-28 mai - 1er et 3e
  1. Thérier-Delferrier sur Alpine-Renault A110 1800
  2. Aaltonen-Turvey sur Fiat 124 Spider
  3. Nicolas-Vial sur Alpine-Renault A110 1800
  • Rallye Autrichien des Alpes - 12-16 septembre - Victoire, mais déclassement après réclamations
  1. Achim Warmbold - Jean Todt BMW 2002 TII - 20 points
  2. Bernard Darniche - Alain Mahé Alpine-Renault A110 1800 - 15 points
  3. Per Eklund - Bo Reinicke Saab 96 - 12 points
  • San-Remo - 10-13 octobre - 1er et 3e
  1. Thérier-Jaubert sur Alpine-Renault A110 1800
  2. Verini-Torriani sur Fiat 124 Spider
  3. Nicolas-Vial sur Alpine-Renault A110 1800
  • Tour de Corse - 1-2 décembre - Triplé
  1. Nicolas-Vial sur Alpine-Renault A110 1800
  2. Piot-de Alexandris sur Alpine-Renault A110 1800
  3. Thérier-Callewaert sur Alpine-Renault A110 1800
  • Classement officiel des marques du Championnat du Monde des Rallyes 1973 :
  1. Alpine-Renault - six victoires
  2. Fiat - une victoire
  3. Ford - deux victoires

Endurance[modifier | modifier le code]

La Renault Alpine A442B victorieuse au Mans en 1978 présentée à la Cité de l'Automobile

Le Trophée Alpine-Le Mans remplace en 1968 le Trophée Chinetti pour récompenser de jeunes pilotes français. Bob Wollek et Christian Ethuin en sont les premiers lauréats, succédant à J. Mieusset (futur double champion d'Europe et quintuple champion de France des courses de côtes) et J-L. Thérier en 1967.

  • Jean Claude Galtier et Maurice Michy sur Alpine A106 Mille Miles remportent la course du même nom (Mille Miglia) en 1956, dans la catégorie 750 cm3 ;
  • Henri Grandsire l'emporte sur le circuit de Charade de Clermont-Ferrand avec l'Alpine M63 Renault en 1963 ;
  • José Rosinski et Lucky Cassner vainqueur sur Alpine M63 en classe 1 300 cm3 aux 500 km du Nürburgring en 1963 ;
  • José Rosinski vainqueur sur Alpine M63 en classe 1 300 cm3 aux 12 Heures de Reims en 1963 ;
  • Roger de Lageneste et Henri Morrogh vainqueurs sur Alpine M64 en classe 1 300 cm3 aux 12 Heures de Reims en 1964 (2e Rosinski et Grandsire; 3e Vinatier et Bianchi) (De Lageneste également vainqueur en classe 1 300 cm3 de la course de Côte de Cesana-Sestrieres la même année sur M64) ;
  • Henri Grandsire et Mauro Bianchi vainqueurs sur prototype Alpine A210 aux 12 Heures de Reims en 1966 (général et 1 300 cm3) ;
  • Mauro Bianchi et son frère Lucien Bianchi vainqueurs sur prototype Alpine A210 aux 500 km du Nürburgring en 1966 ;
  • Mauro Bianchi et Jean Vinatier vainqueurs sur prototype Alpine A210 aux 24 Heures du Mans 1967, en catégorie 1300 à 1 600 cm3 ;
  • En 1968 l'Alpine A210 termine première à l'indice énergétique des 24 Heures du Mans 1968 avec Jean-Luc Thérier et Bernard Tramont[14] ;
  • Christian Ethuin et Alain Serpaggi vainqueurs à l'indice de performance des 24 Heures du Mans 1969
  • Gérard Larrousse et Jean-Pierre Jabouille vainqueurs sur Alpine A441 aux 1 000 km du Mugello en 1975 (Alpine 3e au championnat mondial des constructeurs, de même l'année suivante sans victoire) ;
  • Didier Pironi et Jean-Pierre Jaussaud remportent les 24 Heures du Mans 1978 sur Renault Alpine A442B.

Championnat d'Europe des marques automobiles Sport Prototypes 2-litres[modifier | modifier le code]

  • Course de Croix-en-Ternois sur prototype Alpine A440 en 1973 (Jean-Pierre Jabouille - en épreuve préliminaire nationale, sept jours avant le 1er début européen)
  • Course du Castellet sur prototype Alpine A441 en 1974 (Alain Cudini - écurie Elf Switzerland-Archambeau de Gérard Larrousse)
  • Course de Charade sur prototype Alpine A441 en 1974 (Larousse - propre écurie)
  • Course de Misano sur prototype Alpine A441 en 1974 (Jabouille - écurie Elf-Renault Sport)
  • Course de Enna sur prototype Alpine A441 en 1974 (Larrousse)
  • Course d'Hockenheim sur prototype Alpine A441 en 1974 (Alain Serpaggi - écurie Elf-Renault Sport)
  • Course du Mugello sur prototype Alpine A441 à deux reprises à un mois d'écart en 1974 (Larousse)
  • Course de Jarama sur prototype Alpine A441 en 1974 (Jabouille)

Au total pour 1974, Alpine-Renault remporte le total des sept épreuves prévues au calendrier européen, finit logiquement championne d'Europe des marques, et Alain Serpaggi est champion d'Europe des conducteurs (2e Larrousse, 3e Jabouille, 4e Ragnotti, 5e Lepp)

  • Épreuves nationales, catégorie 2-litres en 1974 également: victoires de la prototype Alpine A441 à Nogaro (Jabouille et Larrousse), Magny-Cours (Larrousse) et Montlhéry (Cudini)
  • Course de Mugello sur prototype Alpine A441T en Championnat des marques automobiles Sport Prototypes 3-litres cette fois, 1975 (Jabouille et Larrousse)

Championnat d'Europe de Formule 2[modifier | modifier le code]

Championnat d'Europe par équipe de Formule 3[modifier | modifier le code]

Championnat d'Europe de rallycross[modifier | modifier le code]

  • 1977 Herbert Grünsteidl (Autriche) sur Alpine-Renault A310 V6

Championnat de France de Formule 3[modifier | modifier le code]

Championnat d'Allemagne de Formule 3[modifier | modifier le code]

  • 1974 GP du Nürburgring, remporté par Dieter Kern le 18 mai sur Alpine-Ford A364 (Team Europa Möbel) (3e du championnat)

Championnat de France de Formule Renault[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Renault s'associe à Caterham pour relancer Alpine - Le Figaro, 8 novembre 2012
  2. Jean Rédélé, la 4CV, la Course (Saison 1950-1952) - Alpine-Passion.com, 30 juin 2010
  3. Jean Rédélé, la 4CV, la Course (Saison 1953/1954) - Alpine-Passion.com, 31 juillet 2010
  4. Les noms de marque et leur origine, Edito-Service SA, Genève, 1979
  5. Renault pourrait ressusciter Alpine - Guillaume Zambaux, Le Parisien, 26 janvier 2006
  6. Renault présente la nouvelle Alpine - Le Monde, 25 mai 2012
  7. L'Alpine ressuscitée par Renault - Le Huffington Post, 29 mai 2012
  8. Renault Alpine A 110-50, le concept qu'il fallait - Auto Plus, 25 mai 2012
  9. Renault fait renaître la marque sportive Alpine - Le Figaro, 5 novembre 2012
  10. Renault relancera Alpine sans partenariat - Challenges/AFP, 26 mars 2014
  11. Alpine de retour aux 24 Heures du Mans ! - Site officiel des 24 Heures du Mans, 8 mars 2013
  12. Renault Concept - A710 « Berlinette 2 » : l'Alpine sacrifiée…
  13. (en) Carlos Sainz, Henry Hope-Frost et John Davenport, The Complete Book of the World Rally Championship, Motorbooks, 2004 (ISBN 0-7603-1954-5) p. 139
  14. a, b, c, d, e et f Jacques Jaubert, Jean-Luc Thérier : 20 ans de rallyes 1965-1985, le temps des copains, Éditions du Palmier, 2009 (ISBN 978-2-9149-2084-1), 136 pages
  15. a et b Courses de côte 1972 - Coursedecote.info (voir archive)
  16. Courses de côte 1976 - Coursedecote.info (voir archive)
  17. Courses de côte 1979 - Coursedecote.info (voir archive)
  18. a et b Championnat de France de Rallycross
  19. (pl) Rajdowe Samochodowe Mistrzostwa Polski
  20. (en) 1970 International Championship for Manufacturers : Final classification - RallyBase
  21. Rallye Paris - St. Raphael (1929/1974) - Forum Caradisiac

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Luc Fournier, Jean Rédélé, Monsieur Alpine, ALBD, 2009 (ISBN 978-2-9531-3742-2)
  • Jean-Jacques Mancel, Alpine : des hommes, des Voitures tome 1, Édition diffusion 30, 2001, 143 pages
  • Jean-Jacques Mancel, Alpine : des hommes, des voitures tome 2, Édition diffusion 30, 2003, 144 pages
  • Denis Bernard, Christian Papazoglakis et Robert Paquet, Alpine : Le sang bleu, Glénat,‎ 2014, 48 p. (ISBN 9782723499002)

Liens externes[modifier | modifier le code]