Fasa-Renault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

FASA-Renault est une filiale espagnole du constructeur automobile Renault. Son usine située à Valladolid fabrique des automobiles 4 CV à partir de 1953, Dauphine à partir de 1959 et R4 à partir de 1963[1]. FASA signifie « Fabrication d'automobiles société anonyme ».

Au départ, la Fasa était une société à 85 % espagnole. À partir de 1965, en prévision de la fabrication de la R8, la Régie Renault a décidé de participer à la société en raison des magnifiques résultats d'exploitation. Avec les années, Fasa a dépassé Seat comme premier constructeur automobile espagnol. Il est dit souvent que l'Espagne est le deuxième foyer de Renault. Jusqu'aux années 1980, la Fasa a fabriqué toutes les voitures du constructeur français sauf les Renault 15/17, 16 et 20. L'Alpine-Renault a été produite en petites quantités dans les années 1970.

En 1975, la gamme se compose ainsi :

  • Renault 4 normale :
    • Moteur 852 cm³ de 32 ch DIN. La calandre premier modèle est celle d'avant 1967.
  • Renault 4 Super :
    • Correspond à la 4 Export française. Si la calandre est plus moderne que sur la 4 normale, les anciens pare-chocs à lames perdurent.
  • Renault 5 950 :
    • Moteur 5 paliers 956 cm³ 44 ch DIN de la Renault 8. Roues à crevés rectangulaires.
  • Renault 6 :
    • Moteur 5 paliers 956 cm³ 44 ch DIN de la Renault 8.
Fasa-Renault Siete.
  • Renault Siete (Renault 7) :
    • Moteur 1 037 cm³ 50 ch DIN. Voir l'article détaillé Renault 7.
  • Renault 8 S :
    • Moteur 1 108 cm³ 56 ch DIN.
  • Renault 12 berline ou familiar (break) et normale ou TL.
    • Moteur 1 289 cm³ 57 ch DIN.
Fasa-Renault 12 S de 1972.
  • Renault 12 S (berline).
    • Moteur 1 289 cm³ 68 ch DIN à carburateur double corps. Projecteurs rectangulaires supplémentaires encastrés et roues de style Gordini.
  • Alpine 1300 :
    • Moteur 1 289 cm³ 70,5 ch DIN. Vitesse de pointe : 175 km/h.

Aujourd'hui, l'usine de Valladolid ne fabrique plus de modèles spécifiques.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Source : Album Renault 4, par Robert Séjourné, éditions E.P.A.

Liens externes[modifier | modifier le code]