Jean-Claude Andruet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Andruet.
Jean-Claude Andruet
Biographie
Date de naissance 13 août 1940
Lieu de naissance Montreuil
Nationalité Drapeau de la France France
Carrière professionnelle en rallye
Qualité Pilote automobile
Années d'activité années 1965-86
Équipe Alpine, Lancia, Ferrari, Fiat, Citroën
Statistiques
Dép. Vic. Pod. E.S.
WRC 29 3 7 59
ERC ' 17 ' '
FRC ' 33 ' '
Palmarès
1er 2e 3e
WRC ' - -
ERC 1 1 -
FRC 2 2 -

Jean-Claude Andruet, dit La Panique, né le 13 août 1940[1] à Montreuil (France), est un pilote de rallye français, qui a remporté deux fois le titre de champion de France dans cette discipline. Très éclectique, il a également participé à de nombreuses épreuves sur circuits, ou en courses de côte.

Après avoir été champion de France junior de judo, il débuta en rallye en 1965, à la "Côte Fleurie". Dans la foulée il remporta deux victoires à la première Coupe Gordini en 1966 (à Reims et à Clermont-Ferrand)[2]. Quelque vingt ans plus tard, il totalise une soixantaine de victoires, pour un ratio de 17,5 % de réussite (entre rallyes, et courses de côtes).

Couronné à la fois champion d'Europe et champion de France des rallyes 1970, il fut aussi sacré champion de France en 1968[3]. En 1972, il remporte 10 des 11 courses françaises auxquelles il participe.

Parmi ses multiples succès, Jean-Claude remporte notamment le réputé Rallye automobile Monte-Carlo 1973 sur la berlinette Alpine Renault (associé à l'épopée des Alpine Renault Musketeers que furent aussi Jean-Luc Thérier, Jean-Pierre Nicolas et Bernard Darniche, pour remporter le titre constructeur du championnat du monde des rallyes 1973, tout en ayant quitté Alpine pour Lancia après sa victoire au Monte-Carlo)[4]. Il triompha également au Tour de Corse où il l'emporta à trois reprises : deux fois au volant de la berlinette Alpine (en 1968[5] et 1972[6]), puis une troisième en 1974 avec la Lancia Stratos[7]. Il s'est aussi fait remarquer en rallye sur Ferrari, notamment trois fois vainqueur du Tour de France automobile en 1972[8] sur Ferrari 365 GTB4, 1981[9] et 1982[10] sur Ferrari 308 GTB, et vainqueur du dixième Rallye de Sicile en 1981, également sur Ferrari 308 GTB.

De 1967 à 1989, il participa aussi régulièrement aux 24 Heures du Mans, pilotant divers types de bolides (Alpine, Ferrari, Rondeau, Spice), avec pour meilleur résultat deux 5e places, en 1972 et 1981. Vainqueur de l'indice énergétique en 1968 avec Jean-Pierre Nicolas sur une Alpine A 210 (moteur de 1 005 cm3) à la moyenne de 152,971 km/h. Vainqueur en GTS en 1972 sur une Ferrari 365 GTB/4 Daytona avec Claude Ballot-Lena à 173,444 km/h de moyenne. Vainqueur du groupe IMSA en 1981 sur Ferrari 512 BB LM avec Claude Ballot-Lena à 186,226 km/h de moyenne. Vainqueur du groupe C2 en 1989 sur Courage C 20 LM avec l'équipage Shungi Kasuya et Philippe Fargeon à 176,320 km/h de moyenne.

Début octobre 2007, alors qu'il n'avait plus piloté en rallye depuis douze ans, Jean-Claude retrouve la compétition à l'occasion de course de véhicules historiques. Il a notamment gagné le Tour de Corse Historique au volant d'une Porsche 911 (copilote Guy Mizael), et fut vainqueur de la Coupe de France des rallyes VHC (Véhicule Historique de Compétition) 2008, dans sa catégorie (selon l'âge de la voiture), avec la Porsche 911 RSR de l’écurie "TCM-Feralu" de Philippe Peauger, et il remporte la Finale de la Coupe de France des rallyes VHC à 2 reprises : en 2010 et en 2012 (avec sa copilote légendaire : "Biche" à ses côtés).

Il a eu un fils, Gilles Andruet, qui fut champion de France d'échecs en 1988 (2e en 1987), avant d'être retrouvé assassiné en 1995 près de Sainte-Geneviève-des-Bois dans l'Essonne en région parisienne. Il a par ailleurs deux autres filles et un petit-fils.

Il est constructeur de voiturettes utilitaires et de deux roues électriques sur mesures, sous la marque société JC Andruet SA.

Titres[modifier | modifier le code]

Saison Titre Voiture
1965 Champion de France des Aspirants Renault 8 Gordini
1967 Challenge Shell Alpine berlinette A110 1150
1968 Champion de France des rallyes sur asphalte Alpine A110
1970 Champion de France des rallyes sur asphalte Alpine A110 1600
1970 Champion d'Europe des rallyes Alpine A110 1600
1972 Vice-champion de France des rallyes sur asphalte Alpine-Renault A110 1800 Mignotet
1980 Vice-champion de France des rallyes sur asphalte Fiat 131 Abarth
1981 Vice-champion d'Europe des rallyes* Ferrari 308 GTB
2008 Coupe de France des rallyes Véhicule Historique de Compétition Porsche 911 RSR TCM-FERALU

Victoires en championnat du monde des rallyes[modifier | modifier le code]

références : Jonkka's World Rally Archive[11], RallyBase[12]

# Saison Rallye Pays Copilote Voiture
1 1973 42e Rallye Monte-Carlo Drapeau de Monaco Monaco Drapeau de la France"Biche"(Michèle Espinosi-Petit) Alpine-Renault A110 1800
2 1974 18e Tour de Corse Drapeau de la France France Drapeau de la France"Biche"(Michèle Espinosi-Petit) Lancia Stratos HF
3[13] 1977 19e Rallye Sanremo Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de la France Christian Delferrier Fiat 131 Abarth

(2e des rallyes Monte-Carlo 1977 et 1982, et du tour de Corse 1978; 3e du tour de Corse 1975; de plus ses victoire avec Lancia au Tour de Corse et Fiat au Sanremo contribuèrent à la victoire finale de ces deux marques lors de leurs conquêtes respectives des titres mondiaux des constructeurs en 1974 et 1977)

Victoires en championnat d'Europe des conducteurs[modifier | modifier le code]

Le championnat d'Europe des rallyes pour conducteurs fut créé en 1953, et ne doit pas être confondu avec le championnat d'Europe des rallyes pour constructeurs disputé en 1968 et 1969, ni avec le championnat international des marques (parfois désigné championnat d'Europe des marques) qui fut disputé de 1970 à 1972, avant la création du championnat du monde des rallyes en 1973[14].

# Saison Rallye Pays Copilote Voiture
1 1970 Rallye Lyon-Charbonnières-Stuttgart–Solitude (23e) Drapeau de la France France Drapeau du Royaume-Uni David Stone Alpine A110 1600
2 1970 Rallye de Lorraine (17e) Drapeau de la France France Drapeau de la France Michel Vial Alpine A110 1600
3 1970 Rallye international de Genève (38e) Drapeau de la Suisse Suisse Drapeau de la France Michèle Véron Alpine A110 1600
4 1970 Rallye de Pologne (30e) Drapeau de la Pologne Pologne Drapeau de la France Michèle Véron Alpine A110 1600
5 1970 Rallye Munich-Vienne-Budapest (Rallye du Danube, ou Rallye des trois Cîtés) Drapeau de la Hongrie Hongrie Drapeau de la France Michèle Véron Alpine A110 1600
6 1972 Rallye Lyon-Charbonnières-Stuttgart-Solitude (25e) Drapeau de la France France Drapeau de la France "Biche"(Michèle Espinosi-Petit) Alpine A110 1800
7 1972 Tour de France automobile (17e) Drapeau de la France France Drapeau de la France "Biche"(Michèle Espinosi-Petit) Ferrari 365 GTB4
8 1972 Tour de Corse (16e) Drapeau de la France France Drapeau de la France "Biche"(Michèle Espinosi-Petit) Alpine A110 1800
9 1974 Giro Italia (2e) Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de la France "Biche"(Michèle Espinosi-Petit) Lancia Stratos HF
10 1977 Rallye d'Antibes Drapeau de la France France Drapeau : France Tilber Fiat 131 Abarth
11 1978 Ronde limousine (25e) Drapeau de la France France Drapeau de la France "Biche"(Michèle Espinosi-Petit) Fiat 131 Abarth
12[15] 1981 Rallye de Sicile (10e) Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : France Tilber Ferrari 308 GTB
13[16] 1981 Rallye des quatre régions Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de la France Denise Emmanuelli Ferrari 308 GTB
14[17] 1981 24 heures d'Ypres (8e) Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau de la France Denise Emmanuelli Ferrari 308 GTB
15 1981 Tour de France automobile (40e) Drapeau de la France France Drapeau de la France Chantal Bouchetal Ferrari 308 GTB
16 1982 Tour de France automobile (41e) Drapeau de la France France Drapeau de la France "Biche"(Michèle Espinosi-Petit) Ferrari 308 GTB
17 1984 Rallye des Garrigues (5e) Drapeau de la France France Drapeau de la France Martine Rick Lancia Rally 037 Total Chardonnet

(Remarque: a également finit 2e de la Targa Florio en 1973, puis 1981 (rallye alors), et du Tour de France automobile en 1984)

Victoires en championnat de France des rallyes[modifier | modifier le code]

Bilan de 33 victoires, sur 17 années:

  • 1968 (4) :
    • Rallye Lyon-Charbonnières-Stuttgart–Solitude
    • Ronde Cévenole
    • Rallye du Mont-Blanc
    • Tour de Corse
  • 1969 (2) :
    • Rallye du Mont-Blanc
    • Rallye de Lorraine
  • 1970 (4):
  • 1972 (5) :
    • Rallye Lyon-Charbonnières-Stuttgart-Solitude
    • Ronde Cévenole
    • Rallye du Var
    • Tour de France automobile
    • Tour de Corse
  • 1973 (1) :
    • Tour de l'Aisne
  • 1974 (3):
    • Critérium Neige et Glace
    • Ronde de la Giraglia
    • Tour de Corse
  • 1976 (1):
    • Ronde Cévenole
  • 1977 (1):
    • Rallye d'Antibes
  • 1978 (2):
    • Ronde de la Giraglia
    • Ronde limousine
  • 1979 (1):
    • Ronde Cévenole
  • 1980 (5):
    • Critérium de Touraine
    • Critérium Jean Behra
    • Ronde d'Armor
    • Critérium des Cévennes
    • Rallye du Var
  • 1981 (1):
    • Tour de France automobile
  • 1982 (1):
    • Tour de France automobile
  • 1984 (2):
    • Rallye des Garrigues
    • Rallye du Var

(remarque: Andruet a également remporté le Critérium des Cévennes en 1982, 1983 et 1984, alors hors championnat)

Autres victoires notables (hors courses de côtes)[modifier | modifier le code]

Participations aux 24 heures du Mans (19)[modifier | modifier le code]

Année Équipe Voiture Coéquipier Coéquipier Classement Cause d'abandon
1967 Drapeau : France Société Automobiles Alpine Alpine A210 Drapeau : France Robert Bouharde Abandon Accicent
1968 Drapeau : France Société Automobiles Alpine Alpine A210 Drapeau : France Jean-Pierre Nicolas 12e
1969 Drapeau : France Société Automobiles Alpine Alpine A220 Drapeau : France Henri Grandsire Abandon Surchauffe des cylindres
1970 Drapeau : France Ecurie Intersports SA Ligier JS1 Drapeau : France Guy Ligier Abandon Distributeur d'alimentation
1971 Drapeau : France Christian Poirot Porsche 910 Drapeau : France Christian Poirot Abandon Accident
1972 Drapeau : France Charles Pozzi Ferrari 365 GTB4 Drapeau : France Claude Ballot-Léna 5e
1973 Drapeau : Belgique Ecurie Francorchamps Ferrari 365 GTB4 Drapeau : Royaume-Uni Richard Bond 20e
1974 Drapeau : États-Unis North American Racing Team Ferrari 312 P Drapeau : Italie Teodoro Zeccoli 9e
1975 Drapeau : Belgique Ecurie Francorchamps Ferrari 365 GTB4 Drapeau : Belgique Teddy Pilette Drapeau : Belgique Hughes de Fierlandt 12e
1976 Drapeau : France ASA Cachia Porsche Carrera RSR Drapeau : France Thierry Sabine Drapeau : France Philippe Dagoreau 13e
1978 Drapeau : France Pozzi Thompson JMS Ferrari 512 BB Drapeau : Italie Spartaco Dini Abandon Casse moteur
1979 Drapeau : France Charles Pozzi Ferrari 512 BB Drapeau : Italie Spartaco Dini Abandon Casse moteur
1980 Drapeau : France JMS Racing Charles Pozzi Ferrari 512 BB Drapeau : France Claude Ballot-Léna Abandon Casse moteur
1981 Drapeau : France Charles Pozzi Ferrari 512BB LM Drapeau : France Claude Ballot-Léna 5e
1982 Drapeau : France Charles Pozzi Ferrari 512BB Drapeau : France Claude Ballot-Léna Abandon Casse moteur
1983 Drapeau : Italie Martini Racing Lancia LC2 Drapeau : Italie Paolo Barilla Drapeau : Italie Alessandro Nannini Abandon Casse moteur
1985 Drapeau : France WM Peugeot WM P83B Drapeau : Suisse Claude Haldi Drapeau : France Roger Dorchy Abandon Accident
1988 Drapeau : Royaume-Uni Chamberlain Engineering Spice SE88C Drapeau : France Claude Ballot-Léna Drapeau : France Jean-Louis Ricci Abandon Casse moteur
1989 Drapeau : France Courage Compétition Cougar C20B Drapeau : France Philippe Farjon Drapeau : Japon Syunji Kasuya 14e

Distinctions[modifier | modifier le code]

Anecdote[modifier | modifier le code]

  • La Remise (Antraigues-sur-Volane) offrit des tartelettes aux pommes à tous les équipages encore en course passant devant son seuil jusqu'en janvier 2014[19] grâce à l'unique gentleman-agreement accordé par la direction de course du Monte-Carlo de non exclusion pour ravitaillement illicite, suite à la rencontre de Jean-Claude Andruet - et de "Biche"- en décembre 1973 avec le restaurateur lors d'une reconnaissance au rallye[20] (troisièmes ensemble lors du Tour de Corse en 1975[21])

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Claude Andruet, de la Gordini aux Alpine, Pierre Pagani, Christian Vella et Jacques Jaubert, éd. du Palmier, 1er octobre 2007 (portfolio, broché).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Revue Echappement n°75 - janvier 1975
  2. Mensuel Échappement n°123, janvier 1979, Spécial Rallyes, p.49
  3. sur rally-news.fr, consulté le 13 janvier 2009
  4. Revue Sport Auto n°133 - février 1973
  5. Revue Sport Auto n°83 - décembre 1968
  6. Revue Sport Auto n°131 - décembre 1972
  7. Revue Sport Auto n°156 - janvier 1975
  8. Revue Sport Auto n°130 - novembre 1972
  9. Revue Sport Auto n°238 - novembre 1981
  10. Revue Sport Auto n°250 - novembre 1982
  11. (en) Jean-Claude Andruet sur Jonkka's World Rally Archive
  12. (en) Jean-Claude Andruet sur RallyBase
  13. Revue Sport Auto n°190 - novembre 1977
  14. Rally, par Reinhard Klein - Editions Könemann, 1998
  15. revue Sport Auto n°231 - avril 1981
  16. revue Sport Auto n°234 - juillet 1981
  17. revue Sport Auto n°235 - août 1981
  18. Liste des lauréats du Prix Roland Peugeot depuis 1957 - Académie des Sports
  19. Article Dernère tarte à "La Remise" de Jérôme Bourret, www.lequipe.fr (26 janvier 2014)
  20. Article Les tartes aux pommes du Rallye de Monte Carlo de Julien Lecornu, www.tf1.fr (21 janvier 2010)
  21. Yves Jouanny copilote de J-C Andruet