Col de Turini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Col de Turini
Image illustrative de l'article Col de Turini
Le col de Turini sur la D2566 entre Sospel et Moulinet
Altitude 1 604[1] m
Massif Préalpes de Nice
Coordonnées 43° 58′ 40″ N 7° 23′ 30″ E / 43.9778, 7.391743° 58′ 40″ Nord 7° 23′ 30″ Est / 43.9778, 7.3917[1]
Pays Drapeau de la France France
Vallée Vésubie
(ouest)
Bévéra
(sud-est)
Ascension depuis Lantosque Sospel
Déclivité moy. 7,2 % 5,2 %
Déclivité max. 9 % 9 %
Kilométrage 15,3 km 24 km
Accès D70 D2566

Géolocalisation sur la carte : Alpes-Maritimes

(Voir situation sur carte : Alpes-Maritimes)
Col de Turini

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Col de Turini

Le col de Turini est un col de montagne situé dans le sud des Alpes françaises. Il relie Lantosque, dans la vallée de la Vésubie, à Sospel, dans la vallée de la Bévéra. Il permet également de rejoindre la vallée du Paillon et les villes de l'Escarène et de Lucéram. S'élevant à l'altitude de 1 604 mètres, il se situe à proximité du sommet du massif de l'Authion. Le sommet du col se trouve entre les communes de Moulinet et La Bollène-Vésubie.

Un hameau se trouve au sommet du col, où trois routes principales convergent. Une quatrième route mène au Camp d'Argent, où se trouve une station de sports d'hiver, et au-delà vers le sommet de l'Authion (Pointe des Trois-Communes).

Cinéma[modifier | modifier le code]

Le col de Turini a servi de décor à la fin du film Les Seins de glace de Georges Lautner avec Alain Delon, Mireille Darc et Claude Brasseur en 1974.

Pratique sportive[modifier | modifier le code]

Randonnée[modifier | modifier le code]

Le col de Turini est une étape du sentier de randonnée Via Alpina (itinéraire bleu), et le GR 52 A y passe aussi.

Rallye automobile[modifier | modifier le code]

Ce col est célèbre dans le monde du rallye automobile puisqu'il est emprunté presque systématiquement par le rallye Monte-Carlo (ce ne fut pas le cas en 2007, pour la première fois en près de quarante ans). Les routes accédant au sommet du col comportent de nombreux lacets en épingle à cheveux et de beaux points de vue sur la mer Méditerranée.

Ascension cycliste[modifier | modifier le code]

Les variantes pour escalader ce col à vélo sont nombreuses, plusieurs routes se rejoignant sur le versant sud peu avant Peïra-Cava, mais les trois routes principales viennent de l'Escarène, de Lantosque et de Sospel.

Le Tour de France a emprunté le col de Turini à trois reprises, chaque fois classé 1re catégorie : 1948 (coureur arrivé en tête : Louison Bobet), 1950 (en tête : Jean Robic), 1973 (en tête : Vicente López Carril)[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Coordonnées identifiées à l'aide de Géoportail et carte IGN à l'échelle 1:20 000
  2. (fr) Le dico du Tour - Le col de Turini dans le Tour de France depuis 1947