Renault Clio II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Renault Clio.
Renault Clio II
Renault Clio II
Renault Clio II

Marque Drapeau : France Renault
Années de production 1998 — 2012
Phase 1 : 1998 — 2001
Phase 2 : 2001 — 2004
Phase 3 : 2004 — 2012
Campus Phase 1 : 2005 — 2009
Campus Phase 2 : 2009 — 2012
Bye Bye : 2012
Clio Mercosur : 2012 -
Production 5 631 000 exemplaires
Classe Polyvalente
Usine(s) d’assemblage Drapeau de la France Flins
Drapeau de la Slovénie Novo Mesto
Drapeau de l’Argentine Córdoba
Drapeau de la Colombie Envigado
Drapeau du Brésil Curitiba
Drapeau de la Turquie Bursa
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence
1.2 60/75 ch
1.4 75 ch (8v)/98 ch (16v)
1.6 90/110 ch
2.0 16v 172/182 ch
V6 230/255 ch
Diesel
1.9 55/65/80 ch
1.5 dCi 65/70/80/85/100 ch


GPL
1.2 60 ch

Position du moteur Avant
Transmission Traction
Poids et performances
Poids à vide De 915 à 1 015 kg
Vitesse maximale 160 à 245 km/h
Consommation mixte 3.7 a 15.5 L/100 km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline bicorps 3 portes, 5 places
Berline bicorps 5 portes, 5 places
Berline tricorps 4 portes, 5 places
Châssis Renault Clio II
Dimensions
Longueur 3 818 mm
Largeur 1 640 mm
Hauteur 1 437 mm
Chronologie des modèles
Précédent Renault Clio Renault Clio III Suivant

La Renault Clio II (code projet X65) est une automobile de la marque française Renault lancée en mars 1998. Il s'agit de la deuxième génération de Clio.

Elle émet au moins 110 g de CO2 par km[1], son Cx est de 0,35[2].

Elle a connu un grand succès sur le marché français en étant la voiture la plus vendue en 1998[3], 1999, 2000, 2002 et 2003, disputant la première place à sa principale rivale qu'est la Peugeot 206.

Techniquement, elle reprend le train avant amélioré de la Clio 1 qui est un dérivé de celui des Renault 9 et Renault 11. Le train arrière est entièrement nouveau.

Galerie[modifier | modifier le code]

Renault Clio II phase 1[modifier | modifier le code]

La Clio II phase 1 a été équipée, pour les versions les plus sportives (moteurs à 16 soupapes et V6), de phares double-optiques.

Moteurs et performances globales[modifier | modifier le code]

Essence :

  • 1.2 60 ch à 5 250 tr/min et 93 Nm à 2 500 tr/min (limiteur de régime à 6000 tr/min) (existe en GPL)
  • 1.4 75 ch à 5 500 tr/min et 110 Nm à 4 250 tr/min
  • 1.6 90 ch à 5 250 tr/min et 130 Nm à 2 500 tr/min (existe en boîte automatique Proactive à 4 rapports)
  • 1.2 16v 75 ch à 5 500 tr/min et 105 Nm à 3 500 tr/min (limiteur de régime à 6500 tr/min)
  • 1.4 16v 98 ch à 6 000 tr/min et 127 Nm à 3 750 tr/min (existe en boîte automatique Proactive à partir de 2000 en remplacement du 1.6)
  • 1.6 16v 110 ch à 5 750 tr/min et 148 Nm à 3 750 tr/min
  • 2.0 16v 172 ch à 6 250 tr/min et 200 Nm à 5 400 tr/min (Moteur F)
  • 3.0 V6 24v 230 ch à 6 000 tr/min et 300 Nm à 3 750 tr/min

Diesel :

  • 1.9D 55 ch à 4 000 tr/min et 125 Nm à 2 250 tr/min (Moteur F)
  • 1.9D 65 ch à 4 500 tr/min et 120 Nm à 2 500 tr/min (Moteur F)
  • 1.9 dTi 80 ch à 4 000 tr/min et 160 Nm à 2 000 tr/min (Moteur F)

Les prix vont entre 11 300 et 16 000 € hors options.

Finitions[modifier | modifier le code]

  • RT (entrée de gamme)
  • RTA
  • RTE (milieu de gamme)
  • RXE
  • RXT (haut de gamme)
  • Initiale
  • SI (version essence uniquement)
  • Sport (1.6 16v)
  • Renault Sport 2.0 16v et Renault Sport 3.0 V6

Renault Clio II phase 2 et phase 3[modifier | modifier le code]

Le restylage de 2001 lui a offert une face avant plus affirmée et plus proche du style Renault contemporain. Elle a troqué ses phares arrondis pour des plus triangulaires, a hérité d'une calandre à deux grilles de part et d'autre du logo Renault, de feux arrières redessinés et d'une nouvelle planche de bord.

En 2004, la troisième phase apporte quelques modifications légères : le bloc-avant, comportant une prise d'air inférieure trapézoïdale, la calandre et certains afficheurs passés de l'analogique au numérique (jauge à essence, température d'eau moteur).

Moteurs et performances globales[modifier | modifier le code]

Les boîtes mécaniques ont toutes 5 rapports.

Essence :

  • 1.2 60 ch à 5 250 tr/min et 93 Nm à 2 500 tr/min (limiteur à 6000 tr/min)
  • 1.2 16v 75 ch à 5 500 tr/min et 105 Nm à 4250tr/min (limiteur à 6500 tr/min) (existe en boîte robotisée Quickshift à 5 rapports)
  • 1.4 16v 98 ch à 6 000 tr/min et 127 Nm à 3 750 tr/min (existe en boîte automatique Proactive à 4 rapports)
  • 1.6 16v 110 ch à 5 750 tr/min et 148 Nm à 3 750 tr/min (existe en boîte automatique Proactive à 4 rapports)
  • 2.0 16v 172 ch puis 182 ch en 2004 (moteur F)
  • 3.0 V6 24v 255 ch à 7 150 tr/min et 300 Nm à 4 650 tr/min. Moteur développé en collaboration avec Porsche

Diesel :

  • 1.9 dTi 80 ch à 4000 tr/min et 160 Nm à 2000 tr/min (moteur F)
  • 1.5 dCi 65 ch à 4000 tr/min et 160 Nm à 2000 tr/min
  • 1.5 dCi 80 ch à 4000 tr/min et 185 Nm à 2000 tr/min
  • 1.5 dCi 100 ch à 4000 tr/min et 200 Nm à 1900 tr/min

Renault Clio Campus phase 1[modifier | modifier le code]

Depuis septembre 2005, la Clio II cohabite, au sein de la gamme, avec sa remplaçante, la Clio III. La Clio II a été restylée par une quatrième phase : nouveau bouclier avant, nouveau hayon sans plaque d'immatriculation (désormais fixée sur le pare-chocs). La version « Campus » est celle qui rencontre le plus de succès. Elle existait en France en versions 3 et 5 portes, avec des finitions appelées « Authentique », « Dynamique » et, en série spéciale, « Sport Way ».

Depuis la mi-2009, la Clio Campus est produite en France dans l'Usine Renault de Flins.

Moteurs et performances globales[modifier | modifier le code]

Les boîtes mécaniques ont toutes 5 rapports.

Essence :

  • 1.2 60 ch
  • 1.2 16v 75 ch

Diesel :

  • 1.5 dCi 65 ch
  • 1.5 dCi 85 ch

Renault Clio Campus phase 2[modifier | modifier le code]

La Clio Campus a bénéficié d'un léger restylage en juin 2009, qui concerne la calandre, qui perd sa moustache typique du style Renault du début des années 2000, les rétroviseurs un peu plus grands (empruntés à la Twingo 2 phase 1 et à la Wind), et les antibrouillards. Les moteurs restent les mêmes et les prix ont baissé nettement. Cette Clio Campus concurrence la Peugeot 206+ et elle existe en France avec des finitions appelées « Authentique », « Dynamique », et « Campus.Com ».

Moteurs et performances globales[modifier | modifier le code]

Les boîtes mécaniques ont toutes 5 rapports.

Essence :

  • 1.2 60 ch eco2
  • 1.2 16v 75 ch eco2

Diesel :

  • 1.5 dCi 70 ch eco2
  • 1.5 dCi 85 ch eco2

GPL :

  • 1.2 60 ch eco2

Renault Clio Campus « Bye Bye »[modifier | modifier le code]

Après 14 ans de commercialisation la Clio II tire sa révérence avec une série spéciale intitulée « Bye Bye ». Elle est commercialisée en France jusqu'à fin 2012. Cette série spéciale reprend comme unique motorisation un 1,2L essence 16V de 75 ch, avec des coques de rétroviseurs, des enjoliveurs "Dark Metal" et des masques de feux noirs.

Moteur et performances globales[modifier | modifier le code]

Essence :

  • 1.2 16v 75 ch eco2 boîte mécanique 5 rapports

Ont été supprimés : la protection moteur-boîte de vitesse, la roue de secours, le cric, le goujon fileté à l'avant sur lequel se vissait l'anneau de remorquage (alors que l'anneau est bien présent dans le pack anti-crevaison). Cette version ne peut donc plus être remorquée par l'avant.

Renault Clio RS[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Clio RS phase 1
Clio RS phase 2
  • Janvier 2000 : Commercialisation de la Clio Renault Sport 2,0 L avec le "moteur F" de type F4R, plus communément appelée Clio RS1
  • Janvier 2001 : Apparition de la Clio Renault Sport 2,0 L Limited, version plus luxueuse
  • Juin 2001 : Restylage de la gamme Clio et commercialisation de la Clio Renault Sport 2,0 L phase 2 (Clio RS2)
  • Août 2002 : Apparition de la Clio Renault Sport 2,0 L Jean Ragnotti, version légère et radicale
  • Juin 2003 : Série limitée PlayStation 2, qui reprend trait pour trait la définition de la version Jean Ragnotti mais avec la climatisation en plus
  • Janvier 2004 : Léger restylage de la gamme Clio et évolutions techniques et esthétiques de la Clio Renault Sport (Clio RS 2004)
  • Septembre 2004 : Série spéciale Team se passant des nombreux équipements de confort pour un prix plus bas
  • Juin 2005 : Série limitée Trophy, commercialisée uniquement en Angleterre et en Suisse
  • Octobre 2005 : Arrêt de la fabrication pour certaines finitions

Reste en fabrication sous appellation Campus. Fabrication transférée en Slovénie et retour à Flins pour série spéciale Campus.com. En 2011, ne restent au catalogue que les finitions Authentique ou .Com avec seul moteur homologué le 1.2.16v.75 eco 2 euro5

Caractéristiques techniques et performances[modifier | modifier le code]

Données constructeur
Renault Clio II
RS1 & RS1 Limited
Renault Clio II
RS2
Renault Clio II
RS2 Jean Ragnotti & PlayStation 2
Renault Clio II
RS 2004
Renault Clio II
RS 2004 Team
Architecture 4 cylindres en ligne
Distribution 16 soupapes
Cylindrée 1 998 cm3
Puissance 172 ch à 6 250 tr/min 182 ch à 6 500 tr/min
Couple 204 Nm à 5 400 tr/min 204 Nm à 5 250 tr/min
Transmission Traction, boîte manuelle à 5 rapports
Poids 1 035 kg 1 090 kg 1 021 kg 1 090 kg 1 075 kg
Pneumatiques 195/50R15 195/45R16 205/45R16
Vitesse maxi 216 km/h 222 km/h
0 à 100 km/h 6,9 s 7,4 s 7,0 s 7,1 s
400 m DA 15,3 s 15,7 s 14,8 s 15 s
1 000 m DA 28 s 28,5 s 28,2 s 28,6 s 28,6 s

Renault Clio CUP[modifier | modifier le code]

Destinée à la compétition, la Clio CUP est conçue par la branche Renault Sport.

  • Le châssis coque utilise celui de la clio RS avec quelques modifications (emplacement roue de secours supprimé, fixation amortisseurs avants, ...)
  • Le moteur est identique à la Clio RS de série ("Moteur F" de type F4R)
  • La boite de vitesse est une SADEV ST75 avec auto-bloquant
  • les trains roulants sont spécifiques Renault Sport, avec entre autres le réglage possible du carrossage

En 2004 : restylage pour ressembler à la voiture de série restylée également, et modification du boitier électronique de gestion moteur.

Renault Clio V6[modifier | modifier le code]

Clio V6 phase 1
Clio V6 phase 2

Une version propulsion à V6 arrière de la Clio a été commercialisée, et a connu un restylage[4] parallèlement à la version plus classique.

Destinée à célébrer l'engagement de Renault dans la compétition automobile avec la R5 Turbo et Turbo II, Renault se lance dans la fabrication d'une Clio à moteur V6 3.0l en position centrale arrière, au kit carrosserie extra large et viril. La création de cette "super-Clio", bien que parfois exigeante à piloter et assez chère, reste dans la tête des passionnés de Renault sportives comme étant l'un des meilleurs souvenirs de l'histoire de la marque.

Historique[modifier | modifier le code]

  • Octobre 1998 : Présentation du concept car Clio Renault Sport 3,0 L V6 de 280 chevaux
  • Novembre 2000 : Commercialisation de la Clio Renault Sport 3,0 L V6
  • Juin 2003 : Évolutions techniques majeures, adoption du design de la Clio phase 2 et puissance du L7X portée à 255 chevaux
  • Juillet 2005 : Arrêt de la production
  • Production totale :
    • 134 versions "Trophy" en 1999 et 2000 assemblées en France chez Alpine-Renault à Dieppe
    • Série : 1513 Phase 1 construites en Suède à Uddevalla chez TWR en 2001 et 2002, et 1309 Phase 2 produites chez Alpine-Renault à Dieppe entre 2003 et 2005

Répartition par couleur[modifier | modifier le code]

Phase 2 :

  • 813 Couleur Bleu Illiade TE549
  • 197 Couleur Gris Titane MV647
  • 118 Couleur Noir Doré TE 267
  • 82 Couleur Rouge de Mars TE 274
  • 43 Couleur Jaune Sirius TE J37
  • 21 Couleur Jaune Saturne TE J36
  • 13 Couleur Gris Lune TE D60
  • 12 Couleur Orange Sanguine TE D38
  • 4 Couleur Marron Calisto TE B14
  • 3 Couleur Bleu Profond TE 149
  • 2 Couleur Vert Orion TE F94
  • 1 Couleur Gris Technique TE D61

A noter que la répartition exacte est difficile à établir, une incertitude portant sur les couleurs les plus rares Vert Orion et Gris Technique.

Caractéristiques techniques et performances[modifier | modifier le code]

Données constructeur
Renault Sport Clio V6
phase 1 (2000 - 2002)
Renault Sport Clio V6
phase 2 (2003 - 2005)
Architecture 6 cylindres en V
Distribution 24 soupapes
Cylindrée 2 946 cm3
Puissance 230 ch à 6 000 tr/min 255 ch à 7 150 tr/min
Couple 306 Nm à 3 750 tr/min 300 Nm à 4 650 tr/min
Transmission Propulsion, boîte manuelle à 6 rapports
Poids 1 335 kg 1 400 kg
Pneumatiques AV : 205/50ZR17
AR : 235/45ZR17
AV : 205/40ZR18
AR : 255/40ZR18
Vitesse maxi 235 km/h 250 km/h
0 à 100 km/h 6,4 s 5,8 s
400 m DA 14,7 s 14,3 s
1 000 m DA 27 s 25,7 s

Renault Clio Super 1600[modifier | modifier le code]

Clio II Super 1600 au Lyon-Charbonnière

Utilisée aussi bien par l’équipe officielle Clio Team que par des équipes privées à travers l’Europe (61 véhicules vendus à février 2005), la Renault Clio Super 1600 collectionne victoires et titres. Basée sur la Clio 1.6 16V, la voiture bénéficie d’une transformation complète, la caisse Matter étant ainsi renforcée par 40 mètres de tube. La puissance du moteur est doublée par rapport à l’original pour être portée à 220 ch. La boîte de vitesses à 6 rapports est dotée d’une commande séquentielle et les liaisons au sol sont assurées par des amortisseurs de conception « maison ».

Châssis[modifier | modifier le code]

  • Monocoque acier renforcée

Moteur[modifier | modifier le code]

  • Type K4M de 1 598 cm3, 4 cylindres, 16 soupapes
  • Alésage x course (mm) : 81 x 77,6
  • Puissance maximale : 225 ch à 8 750 tr/min
  • Couple maximal : 200 Nm à 7 750 tr/min

Ce moteur a été développé par Porsche.

Transmission[modifier | modifier le code]

Trains et suspensions[modifier | modifier le code]

  • Avant : Type MacPherson avec ressorts et amortisseurs spécifiques
  • Arrière : Roues indépendantes, combinés ressorts et amortisseurs spécifiques

Freins[modifier | modifier le code]

Rouage[modifier | modifier le code]

Dimensions, poids et capacités[modifier | modifier le code]

  • Empattement : 2 495 mm
  • Largeur avant - arrière : 1 783 mm1 780 mm
  • Réservoir carburant : 60 litres
  • Poids : 1 000 kg

Variantes pour l'exportation[modifier | modifier le code]

La Clio est exportée vers beaucoup de pays étrangers dont une grande partie se situe dans des zones économiquement moins aisées, comme le Mercosur.

Une version tricorps est sortie en 1999 sous le nom de Renault Clio Symbol.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Ademe
  2. La Campus - Site officiel de Renault
  3. Elle succède à la Renault Clio I
  4. Essai RENAULT Clio V6 sur Motorlegend.com

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]