Nicolas Lapierre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lapierre.
Nicolas Lapierre en 2009 aux 1000 km de Okayama

Nicolas Lapierre (né le 2 avril 1984 à Thonon-les-Bains, France) est un pilote automobile français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nicolas Lapierre a fait ses classes sur les différentes pistes de karting en France et en Europe entre 1994 et 1998 où il s'est illustré maintes fois, encadré par l'équipe haute-savoyarde RK Compétition d'Alex Ravoire.

Il débute sa carrière en monoplace en 2000 en Formule Renault 2.0 au sein de l'équipe LSP de son père qui possède une école de pilotage à Magny-Cours. Il intègre en 2001 l'équipe Tech 1 Racing de Simon Abadie puis celle du Graff Racing en 2002 où il termine 2e du Championnat d'Europe.

En 2003 il passe en Formule 3 dans l'équipe Signature de Philippe Sinault et participe au nouveau Championnat d'Europe "Euroséries". A 19 ans à peine il sera le plus jeune vainqueur de la Coupe du Monde de F3 qui se déroule à Macau & Corée.
En 2004 il termine 3e de ce même championnat puis participe en fin de saison à des tests de sélection en Formule 3000 chez l'équipe Arden tenante du titre.

Il dispute, en 2005 et 2006 le championnat GP2 Series au sein de l'écurie anglaise Arden International et en 2007 dans l'écurie française DAMS. Il a remporté deux victoires en 2007 : la première sur le circuit de Bahrein lors de la course sprint et la deuxième à Spa-Francorchamps lors de la course principale.

Nicolas participe également aux 24 Heures du Mans en 2007 avec l'équipe Oreca. Tout d'abord sur une Saleen en catégorie GT1 en 2007. Puis il accède à la catégorie LMP1 en 2008, au volant du proto Courage-Oreca qu'il partage avec Olivier Panis. Il participe à l'intégralité du championnat Le Mans Series 2008 mais est contraint de déclarer forfait pour les 24 heures du Mans en raison de soucis de santé.

Il termine à la cinquième place des 24 Heures du Mans 2009 avec Olivier Panis et Soheil Ayari et participe aux 24 Heures du Mans 2010 (abandon) et 24 Heures du Mans 2011 (5e) sur une Peugeot 908 du Team Oreca-Matmut avec Olivier Panis et Loïc Duval.

Toyota fait son retour aux 24 Heures du Mans 2012 avec une LMP1 hybride et propulsée par un moteur essence. Le constructeur annonce que Alexander Wurz, Nicolas Lapierre et Kazuki Nakajima seront ses pilotes aux 24 Heures du Mans et dans le Championnat du monde d'endurance FIA en 2012. Nicolas Lapierre décroche ainsi son premier contrat de pilote d'usine mais reste proche du Team Oreca puisque la structure française est chargée de l'engagement de la Toyota. La première victoire de l'écurie arrive lors des 6 Heures de São Paulo 2012 avec comme pilotes Alexander Wurz et Nicolas Lapierre. Ces derniers gagnent ensuite, en compagnie de Kazuki Nakajima, les 6 Heures de Fuji 2012 et une nouvelle victoire aux 6 Heures de Shanghai avec comme pilotes Alexander Wurz et Nicolas Lapierre conclut la saison. En 2013, ils terminent 4e des 24 Heures du Mans.

Toujours, chez Toyota Racing en 2014, il gagne les deux premières courses du Championnat du monde d'endurance FIA en compagnie de Sébastien Buemi et Anthony Davidson.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Lapierre en 2008 à Silverstone sur la Courage-Oreca.

Résultats en GP2 Series[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Courses disputées Pole positions Victoires Points inscrits Classement
2005 Arden International 2 1 0 21 11e
2006 Arden International 17 0 0 32 9e
2007 DAMS 19 2 2 23 12e

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site officiel