Canton de Saint-Sauveur-en-Puisaye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Saint-Sauveur-en-Puisaye
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne
Département Yonne
Arrondissement(s) Auxerre
Chef-lieu Saint-Sauveur-en-Puisaye
Conseiller général Jean Massé
2008-2015
Code canton 89 27
Démographie
Population 4 665 hab. (2012)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Superficie 270,94 km2
Subdivisions
Communes 10

Le canton de Saint-Sauveur-en-Puisaye est une ancienne division administrative française du département de l'Yonne.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Baron Claude-Étienne
Chaillou des Barres
  Ancien Préfet, propriétaire à Saint-Sauveur-en-Puisaye
Président du Conseil Général
1848 1852 Edme Morin   Médecin, maire de Treigny
1852 1857
(décès)
Baron Claude Etienne
Chaillou des Barres[1]
  Ancien Préfet,propriétaire aux Barres
Maire de Sainpuits
1858 1871 Baron Joseph
Crépin du Havelt
  Propriétaire du château des Barres
Maire de Sainpuits
1871 1874 Edme Morin Républicain Docteur-médecin
Propriétaire du château de la Bussière
à Saint-Sauveur-en-Puisaye
1874 1880 Paul Frémy Droite Officier de cavalerie à L'Orme-du-Pont (Sainte-Colombe-sur-Loing)
1880 1904 Pierre Merlou[2] Rad. Docteur-médecin - Maire de Saint-Sauveur-en-Puisaye (1885-1900)
Député (1889-1906)
Sous-Secrétaire d'Etat (1901-1905)
1904 1919 Placide Lemoule Socialiste Maire de Treigny
1919 1928 Narcisse Joseph Filley DVD Clerc de notaire à Saint-Sauveur-en-Puisaye
1928 1940 M. Doreau Rad. Huissier
Maire de Saint-Sauveur-en-Puisaye
1945 1958 Maurice Petit DVD Cultivateur, maire de Treigny
1958 1982 Gérard Vée SFIO puis PS
puis UDF
Agriculteur
Député (1946-1951)
1982 2008 Gérard Morisset UDF Conseiller régional
Maire de Treigny (2001-2008)
2008 2015 Jean Massé Écologiste Maire de Saints-en-Puisaye depuis 2008

Composition[modifier | modifier le code]

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Saint-Sauveur-en-Puisaye
(chef-lieu)
89368 CC de Puisaye-Forterre 30,89 906 (2014) 29


Fontenoy 89179 CC de Puisaye-Forterre 15,90 299 (2014) 19
Lainsecq 89216 CC de Puisaye-Forterre 25,00 340 (2014) 14
Moutiers-en-Puisaye 89273 CC de Puisaye-Forterre 31,42 284 (2014) 9
Sainpuits 89331 CC de Puisaye-Forterre 22,84 315 (2014) 14
Sainte-Colombe-sur-Loing 89340 CC de Puisaye-Forterre 14,76 201 (2014) 14
Saints 89367 CC de Puisaye-Forterre 27,71 592 (2014) 21
Sougères-en-Puisaye 89400 CC de Puisaye-Forterre 26,50 327 (2014) 12
Thury 89416 CC de Puisaye-Forterre 23,22 444 (2014) 19
Treigny 89420 CC de Puisaye-Forterre 52,70 879 (2014) 17

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
6 7016 3625 4775 2184 7664 5594 7054 7024 665
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[3] puis population municipale à partir de 2006[4])
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://gw.geneanet.org/eneuville?lang=fr;p=claude+etienne;n=chaillou+des+barres
  2. Pierre Merlou 18 février 1849, Denguin (Pyrénées-Atlantiques) - 23 novembre 1909, Le Vésinet (Yvelines) Fils de Jean propriétaire-cultivateur, et de Marie Marcou, épouse le 15 avril 1878 Clotilde-Louise Colas (1847-1928). Deux enfants (jumeaux): Jean-Bernard (1886-1916) et Jeanne-Andrée (1886-1965). Études au Collège Saint-Barbe, à la faculté de médecine de Paris, Doctorat en médecine (1877). Médecin puis journaliste, fondateur du Bourguignon (1898). Maire de Saint-Sauveur-en-Puisaye (Yonne, 1885-1900); Conseiller général du canton de Saint-Sauveur (Yonne, 1880-1904); Député de l'Yonne (1889-1906). Sous-secrétaire d'État aux finances (1901-1905), Ambassadeur de France à Lima (Pérou, 1906-1909). Ministre des finances durant 271 jours, dans le cabinet [Maurice] Rouvier (17 juin 1905 - 14 mars 1906). Il convient de mettre au crédit de Pierre Merlou le vote de la loi du 6 août 1905 relative à la répression des fraudes sur les vins et au régime des spiritueux. Cette loi, qui réglemente la chaptalisation et définit le rôle des services des contributions indirectes, est d'une semaine postérieure à celle organisant la répression des fraudes sur les produits alimentaires, et toutes deux jettent en France les bases du droit de la consommation. Source: Ministère de l'Économie et des Finances (source : http://www.histoire-vesinet.org/dallemagne1.htm)
  3. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  4. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012