Renault Espace II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article principal : Renault Espace.

Renault Espace II
Renault Espace II

Marque Drapeau : France Renault
Années de production 1991 - 1997
Production 317 225 exemplaire(s)
Classe Monospace
Usine(s) d’assemblage Drapeau de la France Romorantin-Lanthenay
Moteur et transmission
Énergie Essence, diesel
Moteur(s) Essence
moteur Douvrin :
2 165 cm3
moteur V6 PRV :
2 849 cm3
Diesel turbo
moteur Douvrin :
2 068 cm3
Position du moteur Avant
Transmission Traction
Intégrale
Boîte de vitesses Manuelle 5 rapports
Automatique 4 rapports
Poids et performances
Poids à vide De 1 330 à 1 450 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 5 portes, 7 places
Châssis Renault 25
Dimensions
Longueur 4 429 mm
Largeur 1 795 mm
Hauteur 1 693 mm
Chronologie des modèles

La deuxième génération, Espace II, est commercialisée à partir de 1991. Son nom de code est P36 chez Matra, J63 chez Renault, et 316 518 exemplaires sont produits entre 1991 et 1997. Le cap des 500 000 exemplaires est franchi en juillet 1996 (incluant 190 000 Espace I) .

Les formes ont été assouplies, sans tomber dans le bio-design qui submerge le marché. La voiture est plus dynamique, plus moderne. Les piliers supportant le pare-brise sont d'une extrême finesse et recouverts par les vitres latérales. Les rétroviseurs sont intégrés dans des excroissances de la carrosserie. Les panneaux de plastique de la carrosserie sont tous constitués de SMC (Sheet moulding Compound). Principe du SMC : les chutes de fibres de verre sont hachées et incorporées dans une pâte conditionnée en rouleaux. Ce matériau est déposé dans les moules où il est pressé à chaud.

La finition fait d'énorme progrès, l'ergonomie aussi, avec des sièges sur rails à l'arrière dans les finitions haut de gamme. Les adjonctions d'une motorisation V6 et d'une boîte automatique assoient l'Espace dans son statut de véhicule haut de gamme.

Concept-car Espace F1[modifier | modifier le code]

Espace F1
Article détaillé : Renault Espace F1.

Le concept-car Espace F1 a été conçu en 1994 pour fêter les 10 ans de collaboration entre Renault et Matra.

Il utilise un moteur RS5, 10 cylindres en V de 3 500 cm3 et 40 soupapes de 820 ch issu de la Williams FW15C[1]. Sa vitesse maximale est de plus de 300 km/h.

Finitions (1991 - 1996)[modifier | modifier le code]

  • RN (entrée de gamme)
  • RT (milieu de gamme)
  • RXE (haut de gamme)
  • Cyclade (base RN)
  • Helios (base RT)
  • Alizé (base RT)
  • Grand Ecran (base RXE)
  • V6 (versions essence uniquement)

Véhicules concurrents[modifier | modifier le code]

L'Espace se retrouve face à un nouveau concurrent au début des années 1990 : le Pontiac Trans Sport, provenant du projet de General Motors.

En 1994 débarquent les clones PSA-Fiat : Peugeot 806, Citroën Evasion, Fiat Ulysse et Lancia Zêta, et l'année suivante le trio Ford Galaxy, Volkswagen Sharan, Seat Alhambra.

Production[modifier | modifier le code]

Au total, ce sont 1 245 000 exemplaires, toutes générations confondues d'Espace qui ont été produits en 30 ans.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Serge Bellu et Dominique Fontenat, Renault Espace, la voiture à vivre, E/P/A, 1991
  • Christian Longueville et Alberto Martinez, Matra, la passion de l’innovation automobile, Hachette, 2000
  • Dominique Pagneux, Matra de route, E.T.A.I, 2003
  • L'Automobile Magazine, no 456, juin 1984
  • Catalogue Renault Espace II, 1994
  • Mohamed Chabbi, Philippe Guédon : L'homme de l'Espace, ETAI, 2003 (ISBN 978-2-7268-9321-0)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]