Renault Mégane IV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Renault Mégane IV
Image illustrative de l’article Renault Mégane IV
Renault Megane IV Phase 1
Renault Mégane III & IV Logo.svg

Marque Drapeau : France Renault
Années de production 2016 -
Phase 1 : 2016 - 2020
Phase 2 : 2020 -
Classe Compacte
Usine(s) d’assemblage Drapeau de l'Espagne Palencia
Moteur et transmission
Énergie Essence / Diesel / Micro-hybride diesel / Hybride rechargeable essence
Moteur(s) Essence :
1.2 TCe 100/130
1.3 TCe 115/140/160
1.6 SCe 115
1.6 TCe 165/205
1.8 TCe 280/300
2.0 SCe 140

Diesel :
1.5 dCi 90/110
1.5 BluedCi 95/115
1.6 dCi 130/165
1.7 BluedCi 150

Micro-hybride diesel
1.5 dCi 110

Hybride rechargeable essence :
1.6 E-Tech 160
Position du moteur Transversale avant
Cylindrée 1 197 à 1 997 cm3
Puissance maximale 90 à 300 ch
Couple maximal 156 à 420 Nm
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle à 5/6 rapports
Robotisé à 6/7 rapports
Automatique multimodes à 15 combinaisons E-Tech
Poids et performances
Poids à vide 1 205 à 1 603 kg
Vitesse maximale 175 à 262 km/h
Consommation mixte 1,3 à 8,4 L/100 km
Émission de CO2 28 à 190 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline 5 portes / 5 places
Break 5 portes / 5 places
Plate-forme CMF-C/D
Châssis Renault Kadjar/
Nissan Qashqai II/
Renault Espace V/Talisman II
Renault Mégane IV
Samsung SM6
Suspensions AV : Pseudo McPherson (à pivot découplé sur RS)

AR : Essieu semi-rigide (directionnel si 4Control)

Direction À crémaillère à assistance électrique variable
Freins 4 freins à disques
Dimensions
Longueur 4 359 mm
Largeur 1 810 mm
Hauteur 1 447 mm
Empattement 2 669 mm
Voies  AV/AR 1 591 mm  / 1 586 mm
Volume du coffre 384 dm3
Chronologie des modèles

La Mégane IV est une berline compacte produite par le constructeur automobile français Renault à partir de 2016[1],[2]. Il s'agit de la quatrième génération de Mégane.

Présentation[modifier | modifier le code]

Après une fuite d'images sur internet le , la voiture est officiellement présentée le lendemain par Renault sur le web[3]. La version sportive nommée GT est présentée simultanément, le même jour[4]. La Renault Mégane IV fait sa première apparition en public au salon de l'automobile de Francfort le [5]. Elle arrive en concession le [6].

Le concept du design extérieur de la Renault Mégane IV a été réalisé par Franck Le Gall.

Elle adopte la signature lumineuse déjà vue sur la nouvelle Renault Talisman, à savoir des feux de jour en forme de « C ». Les feux de croisement, de jour et de position sont également à LED[7].

Phase 2[modifier | modifier le code]

La version restylée de la Mégane de 4e génération devait être présentée au salon international de l'automobile de Genève 2020 mais celui-ci a été annulé à cause de l'épidémie de coronavirus COVID-19[8]. Elle est commercialisée à partir de septembre 2020[9].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Plate-forme[modifier | modifier le code]

Elle reprend la nouvelle plateforme CMF-CD du groupe Renault-Nissan, déjà utilisée pour les précédentes nouveautés de la marque au losange : Kadjar, Espace V et Talisman. Comme sur ces deux dernières, cette plateforme permet l'intégration optionnelle des quatre roues directrices (technologie "4Control"), comme pour la version GT et pour la version RS[10].

Carrosseries[modifier | modifier le code]

Cette quatrième Mégane existe en trois carrosseries : la berline à cinq portes, le break Estate dévoilé au salon de Genève 2016[11],[12] et la berline à quatre portes non vendue en France[13]. Depuis début 2018, il existe également une version sportive plus radicale que la GT, la RS (pour Renault Sport) comme ce fut le cas pour les deux précédentes générations de Mégane[14].

Les versions coupé (3 portes) et coupé-cabriolet disparaissent du catalogue à l'occasion du passage à cette quatrième génération[10].

Motorisation[modifier | modifier le code]

Le constructeur français dévoile son nouveau bloc, le 1.6 Energy dCi 165 Twin Turbo, son premier moteur 1.6 Diesel doté d’une double suralimentation.

« Victorieux en F1, Renault met à profit son expérience pour améliorer continuellement l’efficience énergétique de ses moteurs de série pour toujours plus de sensations et de plaisir de conduite. (...) Les sensations d’un 2 litres avec 25 % de consommation en moins », annonce en guise d'introduction la marque.

Deux turbocompresseurs montés en série

Dernier né de la démarche de miniaturisation, ce moteur d'une cylindrée de 1 598 cm3 délivre une puissance de 165 ch et un couple de 380 N m (dès 1 750 tr/min).

Twin Turbo, ce bloc dispose donc de deux turbocompresseurs qui sont ici montés en série. Cela signifie qu'un petit turbo est apte aux bas régimes (ici 90 % du couple maximum est disponible dès 1 500 tr/min), tandis qu'un autre modèle prend le relais à plus haut régime et permet d’aller chercher une puissance élevée (100 ch/litre de cylindrée).

Les technologies F1

« Le moteur fonctionne toujours dans ses plages de rendement optimal », assure le Losange, ce qui permettrait de réduire de 25 % la consommation et les émissions de CO2 par rapport au 2.0 l dCi de 175 ch (le 1.6 dCi 165 pèse en outre 20 kg de moins que ce dernier).

Outre ces deux turbocompresseurs, le nouveau bloc hérite aussi de certaines technologies issues de la Formule 1, notamment en ce qui concerne le refroidissement et la réduction des frottements.

Fabriqué à l’usine de Cléon (Seine-Maritime), ce bloc, qui ne fait pas pour le moment l’objet d’un partage avec Nissan, peut-être associé à la boîte à double embrayage EDC ou à une boîte manuelle. Également le bloc 1.6 Energy dCi 165 Twin Turbo équipe entre autres les véhicules de la marque appartenant aux segments D et E, c'est-à-dire les modèles type Laguna, Latitude mais aussi Espace.

Présenté à Francfort en septembre, ce dernier inaugurait d'ailleurs un « concept moteur » twin turbo développé sur la base de l'Energy dCi 130. Un prototype qui préfigurait donc ce 1.6 Energy dCi.

Phase 1[modifier | modifier le code]

Données constructeur 1.2 TCe 1.6 SCe 1.6 TCe 1.8 TCe 2.0 SCe 1.5 dCi 1.6 dCi 1.7 dCi
Types moteurs H5Ft H4M M5Mt M5Pt M4R K9K R9M R9N
Architecture 4 cylindres essence 4 cylindres diesel
Cylindrée
(cm3)
1 197 1 598 1 618 1 798 1 997 1 461 1 598 1 749
Alimentation Turbocompressé Atmosphérique Turbocompressé Atmosphérique Turbocompressé Bi-Turbocompressé Turbocompressé
Alésage (mm) / Course (mm) 72,2 / 73,1 78 / 83.6 79,7 / 81,1 79,7 / 90,1 84 / 90,1 76 / 80,5 80 / 79,5 80 / 87
Puissance maximale ch (kW) 100 (75) à 4500 tr/min 130 (97) à 5500 tr/min 115 (86) à 5600 tr/min 165 (123) à 6000 tr/min 205 (152) à 6000 tr/min 280 (209) à 6000 tr/min 300 (224) à 6000 tr/min 140 (104) à 6000 tr/min 90 (67) à 4000 tr/min 110 (82) à 4000 tr/min 130 (97) à 4000 tr/min 165 (123) à 4000 tr/min 150 (112) à 4000 tr/min
Couple maximal
(N m)
175 à 1500 tr/min 205 à 2000 tr/min 156 à 4000 tr/min 250 à 2400 tr/min 280 à 2400 tr/min 390 à 2400 tr/min 400 à 3200 tr/min 420 à 3200 tr/min 193 à 3750 tr/min 220 à 1750 tr/min 260 à 1750 tr/min 250 à 1750 tr/min 320 à 1750 tr/min 380 à 1750 tr/min 340 à 1750 tr/min
Boîte de vitesses BVM6 EDC7 BVM5 CVT1 EDC7 BVM6 EDC6 BVM6 EDC6 CVT1 BVM6 EDC6 BVM6 EDC6 BVM6 EDC6 EDC6
Vitesse maxi
(km/h)
179 197 199 191 180 215 233 255 250 260 209 174 188 187 198 214 210
0-100 km/h
(en s)
12,3 10,6 10,8 11,5 13,2 8,2 7,1 5,8 5,7 9,9 13,4 11,2 12,3 10 8,8 9,4
Consommation (L/100 km) 5,4 5,3 5,4 6,3 6,6 6 6 7,1 6,9 8,1 7,9 7,7 3,6 à 3,7 3,3 3,7 4 4,6
Émissions de CO2(g/km) 120 119 122 142 153 134 134 161 155 183 178 176 93 à 95 86 95 103 120
  • 1 - moins de Euro 6

Le moteur 1.6 TCe 165 est disponible à partir du deuxième semestre de 2017 et le 1.6 dCi 165 peut être offert en dehors de l'équipement GT. Les moteurs 1.3 TCe et 1.7 dCi sont disponibles à partir de 2018. Les premiers modèles des 1.3 TCe en 2018 avaient l'homologation Euro 6b mais pas de filtre à particules.

Les moteurs diesel sont équipés du système de dépollution SCR-AdBlue à partir du deuxième semestre de 2018.

Phase 2[modifier | modifier le code]

La version restylée reçoit une motorisation hybride rechargeable de 160 ch, et fin 2020 le moteur 1.0 TCe de 115 ch vient remplacer les moteurs 1.3 TCe 100 ch et 115 ch[15].

Données constructeur 1.0 TCe FAP 1.3 TCe FAP 1.8 TCe FAP 1.6 e-Tech Plug-in 1.5 Blue dCi
Types moteurs H5Dt H5Ht M5Pt H4M à cycle Atkinson + E-motor + HSG K9K
Architecture 3-cylindres essence 4-cylindres essence 4-cylindres + moteur électrique 4-cylindres diesel
Cylindrée
(cm3)
999 1 332 1 798 1 598 1 461
Alimentation Turbocompressé Atmosphérique Turbocompressé
Alésage (mm) / Course (mm) 72,2 / 81,3 72,2 / 81,3 79,7 / 90,1 78 / 83,6 76 / 80,5
Puissance maximale ch (kW) 115 (86) à 5000 tr/min 100 (75) à 4500 tr/min 115 (86) à 4500 tr/min 140 (104) à 5500 tr/min 160 (120) à 5500 tr/min 300 (224) à 6000 tr/min Thermique : 91

E-Motor : 67

HSG : 34

Combinée : 160 (120) à 5600 tr/min

95 (67) à 3750 tr/min 115 (86) à 3750 tr/min
Couple maximal
(N m)
200 à 2900 tr/min 200 à 1400 tr/min 220 à 1500 tr/min 240 à 1600 tr/min 260 à 1750 tr/min 270 à 1800 tr/min 400 à 3000 tr/min 420 à 3000 tr/min Thermique : 144

E-Motor : 205

HSG : 50

Combiné : 400 à 3200 tr/min

240 à 1750 tr/min 270 à 1750 tr/min
Boîte de vitesses BVM6 BVM6 EDC7 BVM6 EDC7 BVM6 EDC6 Automatique multimodes à 15 combinaisons BVM6 EDC7
Vitesse maximale
(en km/h)
190 179 190 205 205 212 212 250 250 185 185 187 190
0-100 km/h
(en s)
9,8
Consommation
(L/100 km)
1,3
Émissions de CO2
(g/km)
28

E-TECH Plug-in[modifier | modifier le code]

Cette version hybride rechargeable est équipée d'un moteur 1,6 litre 91 ch H4M Renault-Nissan, à cycle de combustion Atkinson, associé à un alterno-démarreur de 34 ch et un moteur électrique de 67 ch, pour une puissance cumulée de 160 ch. L'énergie générée (par récupération ou produite grâce au moteur thermique) ou en provenance du secteur lors de la recharge, est stockée dans une batterie lithium-ion de 9,8 kWh autorisant un parcours de 50 km (WLTP) en tout électrique. L'alterno-démarreur est directement relié au moteur thermique. Son rôle est de le démarrer, de l'assister ou de produire de l'électricité. Le moteur-générateur principal se trouve à l'extrémité de la boite de vitesses robotisée à crabots. Celle-ci permet d'obtenir en tout, grâce à ses "4+2" rapports + neutres, 15 combinaisons possibles pour faire face à toutes sortes de situations. Exemples : déconnecter le moteur-générateur principal si le petit alterno-démarreur est suffisant pour améliorer l’efficience, ou à l'arrêt, entrainer le moteur-générateur principal grâce au moteur thermique pour recharger la batterie. Cette boîte robotisée et électrifiée est nommée Locobox en interne chez le constructeur. Elle est spécifique aux véhicules hybrides de la marque. Le véhicule peut atteindre 135 km/h en mode 100 % électrique.

Elle bénéficie de 3 modes de conduite[16] :

  • Pure : permet de basculer en conduite 100 % électrique (sous condition de réserve suffisante).
  • MySense : optimise le mode hybride et permet de conserver une réserve de charge pour passer en conduite 100 % électrique au moment opportun.
  • Sport : permet de bénéficier des performances maximales en combinant la puissance des trois moteurs.

Finitions[modifier | modifier le code]

  • Life : climatisation manuelle, radio Bluetooth afficheur 11 cm, régulateur et limiteur de vitesse, aide démarrage en côte, projecteurs anti-brouillard, enjoliveurs 16" Florida (phase 1)
  • Zen : finition Life + climatisation auto/bizone, système R-Link (Easy-link sur la phase 2), rétroviseurs rabattables électriquement et un écran 18 cm, jantes 16" Silverline
  • Business : finition Zen + alerte de distance de sécurité, et possibilité d'avoir un moteur plus puissant. (remplacé en 2018 par la finition Limited)
  • Intens : finition Zen + sellerie haut de gamme, projecteurs Full LED Pure Vision, écran plus grand (22 cm), possibilité de choisir un mode de conduite MULTI SENSE et jantes 17" Bayadère ou 18" Grand Tour
  • GT : finition Intens + châssis et suspensions Renault Sport, quatre roues directrices (4Control), sièges sport, moteur 205 ch (TCe) ou 165 ch (dCi), boîte de vitesses à double embrayage (EDC6 (dCi) et EDC7 (TCe) et launch control
    • GT-Line : finition Zen ou Intens + éléments carrosserie, jantes alliage 17" Decaro (Zen), 18" Grand Tour et intérieur issus GT (Intens)
  • RS : finition GT + moteur 1.8 TCe de 280 ch, intérieur sport et coloris spécifiques en plus ("Jaune Sirius" et "Orange Tonic")
  • RS Trophy : finition RS + moteur 1.8 TCe de 300 ch, châssis Cup et freinage renforcé de série, système ouverte/fermeture clapet silencieux arrière, jantes 19" Jerez

Séries spéciales[modifier | modifier le code]

  • Limited 2018 : finition Zen + jantes 17" Diamantées Noir + Rétroviseurs Noir + vitres teintées
  • Limited 2017: finition Business/Zen + finition sobre et intérieur noir mat et imitation carbone + Jantes Dark Exception 17 pouces.
  • GT-Line : Jantes Grand Tour Black Shadow de 18 pouces, badges GT-Line à l'arrière et sur les ailes avant, coques de rétroviseurs et écopes latérales à la finition Dark Métal.

Mégane Sedan (ou Mégane GrandCoupe)[modifier | modifier le code]

Renault Mégane Sedan
Image illustrative de l’article Renault Mégane IV

Marque Drapeau : France Renault
Années de production 2016 -
Classe Compacte tricorps
Usine(s) d’assemblage Drapeau de la Turquie Bursa
Moteur et transmission
Énergie Diesel / Essence
Moteur(s) dCi
TCe
SCe
Position du moteur Transversale avant
Dimensions
Longueur 4 630 mm
Largeur 1 810 mm
Hauteur 1 447 mm
Empattement 2 669 mm
Voies  AV/AR 1 591 mm  / 1 586 mm
Volume du coffre 508 dm3
Chronologie des modèles

La Renault Mégane Sedan, présentée en , ressemble à la Talisman avec la face avant de la Mégane IV cinq portes. Par rapport à cette dernière, elle offre une habitabilité aux places arrière supérieure et le volume du coffre est de 508 dm3. Elle est commercialisée sur le continent africain, dans les Émirats arabes unis, les pays de l'Est et certains pays européens comme l'Italie, la Pologne, la Serbie, la Roumanie. Selon les marchés, elle est proposée avec deux motorisations à essence : le SCe 115 et le TCe 130. L'offre diesel se compose des dCi 90, dCi 110 et dCi 130. Seule la motorisation de milieu de gamme peut recevoir la transmission à double embrayage EDC à 6 rapports[17].

Versions sportives[modifier | modifier le code]

Mégane GT[modifier | modifier le code]

Renault Mégane GT
Image illustrative de l’article Renault Mégane IV

Marque Drapeau : France Renault
Années de production 2016 - 2020
Classe Compacte
Moteur et transmission
Énergie Essence / Diesel
Moteur(s) Essence :
1.6 TCe 205 ch

Diesel :
1.6 dCi 165 ch
Position du moteur Transversale avant
Cylindrée 1 598 à 1 618 cm3
Puissance maximale 165 à 205 ch DIN
Couple maximal 380 à 280 Nm
Boîte de vitesses Robotisé à 6/7 rapports
Poids et performances
Vitesse maximale 233 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 7,1 s
Consommation mixte 4,6 (dCi) L/100 km
Châssis - Carrosserie
Direction 4 Control
Chronologie des modèles

En plus de la Mégane classique, Renault présente sa version GT au salon de Francfort 2015[18]. La version break Estate de la Mégane est aussi disponible en version sportive GT.

Mégane IV GT Estate

Mégane RS[modifier | modifier le code]

Renault Mégane RS
Image illustrative de l’article Renault Mégane IV

Marque Drapeau : France Renault Sport
Années de production 2018 -

Phase 1 : 2018 - 2020
Phase 2 : 2020 - 2021

Classe Compacte sportive
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) Essence turbo
moteur M:
1 798 cm3
Position du moteur Transversale avant
Cylindrée 1 798 cm3
Puissance maximale 280 ou 300 ch
Couple maximal 390 ou 400/420 Nm
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle à 6 rapports
Robotisé à 6 rapports
Poids et performances
Vitesse maximale 260 / 270 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en ≤ 5,8 / < 5.6 s
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) bi-corps / 5 portes
Direction adaptative, système 4Control
Freins Avant : Étriers de freins Brembo 4 pistons fixe. Arrière : Étriers de freins Brembo.
Chronologie des modèles

La Mégane 4 RS, sortie en avec un moteur 1.8 TCe de 280 ch pour se placer sur la même lignée que la concurrence[19]. Renault proposera le choix entre une boite automatique (DCT) ou manuelle. Le moteur de la RS est repris de sa nouvelle cousine technique l'Alpine A110. Renault présente la Mégane 4 RS le au grand prix F1 de Monaco encore bien camouflé sur une base de Jaune Sirius. Cependant, quelques jours plus tard, une photo volée sans camouflage de la RS circule sur Internet[20]. Elle est officiellement présentée aux journalistes et au grand public lors du salon de l'automobile de Francfort en 2017.

Chez Renault, les compactes sportives sont apparues dans les années 1980 avec le duo Renault 9 Turbo et Renault 11 Turbo, la Mégane IV RS est la descendante. Contrairement aux Mégane II RS et Mégane III RS, elle n'a plus le « moteur F » de 1 998 cm3 16V Turbo (type F4Rt), désormais, il s'agit d'un « moteur M » de 1 798 cm3 16V Turbo en injection directe (type M5Pt).

Mégane RS Trophy[modifier | modifier le code]

En juillet 2018, Renault dévoile la version Trophy de la Mégane IV RS avec un moteur de 300 ch et 400 N m de couple (420 N m pour la boite automatique EDC) [21]. Cette version dispose, de série, du châssis Cup et d'un différentiel à glissement limité Torsen.

Mégane RS Trophy R[modifier | modifier le code]

Mégane RS Trophy-R vue de l'avant

Comme pour les 2 précédents modèles de Mégane RS, Renault présente en 2019 la nouvelle Trophy R.

Elle reprend le moteur de la Trophy auquel est accouplée une boîte mécanique 6 rapports. Afin de gagner du poids et reprendre le titre de traction la plus rapide sur le Nürburgring, elle abandonne le châssis 4Control.

Pour gagner encore plus de poids, elle peut recevoir en option un kit de frein carbone-céramique à l'avant ainsi que 4 jantes en carbone[22]. Le modèle ayant battu le record de la meilleur traction sur la Nordschleife en était équipé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La nouvelle Renault Mégane en approche
  2. « Nouvelle Renault Mégane 4 : les premières photos de la star de la rentrée ? [date, prix, duel Peugeot 308] », sur Linternaute.com, (consulté le 27 août 2015)
  3. « Renault Mégane 4 (2015) : premières photos officielles ! - L'argus » (consulté le 9 septembre 2015).
  4. « Renault Mégane 4 GT signée Renault Sport », sur www.automobile-sportive.com (consulté le 9 septembre 2015)
  5. « Francfort 2015 - Premier LIVE Renault exceptionnel : la Mégane 4 se dévoile en direct + interview Laurens van den Acker », sur Caradisiac.com (consulté le 6 décembre 2015)
  6. « Renault Mégane IV : les moteurs et les tarifs », sur www.autonews.fr (consulté le 6 décembre 2015)
  7. Caradisiac.com, « Essai vidéo - Renault Mégane IV : la chasse au lion est ouverte », Caradisiac.com,‎ (lire en ligne, consulté le 25 août 2017).
  8. Virginie Lenk, « Le Salon de l'automobile de Genève est annulé », Tribune de Genève,
  9. Florian Chopin, « Renault Mégane restylée (2020) : prix, infos, équipements », sur largus.fr, "L'Argus",
  10. a et b « Renault Mégane : 4Control, hybride, break, les secrets de la Mégane 4 », sur www.largus.fr (consulté le 6 décembre 2015)
  11. Et voici la nouvelle Renault Mégane Estate, sur LeDauphine.com, 24 février 2016 (consulté le 27 février 2016)
  12. Renault Mégane IV Estate : le break sera au Salon de Genève 2016
  13. Challenges
  14. « Comme ça la nouvelle Mégane RS ? » (consulté le 9 septembre 2015)
  15. Mathieu Demeule, « Renault Mégane (2020) : un restylage et une version hybride », Auto Plus,
  16. Paul Niocel, « Renault Mégane E-TECH Plug-in : Jusqu'à 65 km d'autonomie en tout électrique », Auto News,
  17. Le Figaro du 13/07/2016
  18. Renault Mégane 4 : une version GT de 200 ch pour commencer ?, sur L'Automobile Sportive.com, 24 août 2015 (consulté le 05 septembre 2015)
  19. « Renault : la future Mégane RS avec plus de 300 ch et 4 roues motrices ? », sur Turbo.fr (consulté le 25 avril 2016)
  20. « Renault Mégane »
  21. Nouvelle Renault Mégane RS Trophy : 300 chevaux sous le capot !, Capital
  22. « Voici pourquoi la Renault Mégane RS Trophy-R coûte 80 000 € », sur topgear-magazine.fr, (consulté le 4 août 2021)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :