Renault R23

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir R23.

Renault R23
Renault R23B

Renault R23

Jarno Trulli sur la Renault R23 en 2003

Présentation
Équipe Drapeau : France Mild Seven Renault F1 Team
Constructeur Renault F1 Team
Année du modèle 2003
Concepteurs Mike Gascoyne
Mark Smith
Tim Densham
Spécifications techniques
Châssis Monocoque composite moulée en fibre de carbone et aluminium en nid d'abeille
Suspension avant Doubles triangles superposés, poussoirs et barre de torsion, amortisseurs Dynamics
Suspension arrière Doubles triangles superposés, poussoirs et barre de torsion, amortisseurs Dynamics
Nom du moteur Renault RS23
Cylindrée 3 000 cm³
Configuration V10 à 111°
Position du moteur arrière
Boîte de vitesses Boîte semi-automatique en titane Renault Sport
Nombre de rapports 6 rapports
Électronique Boîtier électronique Magneti-Marelli
Système de carburant Réservoir en caoutchouc
Système de freinage Disques et plaquettes en carbone Hitco, étriers et maîtres-cylindres AP Racing
Poids 600 kg
Dimensions Voie avant : 1 450 mm
Voie arrière : 1 400 mm
Empattement : 3 100 mm
Longueur : 4 600 mm
Largeur : 1 800 mm
Hauteur : 950 mm
Carburant Elf
Pneumatiques Michelin
Partenaires Mild Seven, Hanjin
Histoire en compétition
Pilotes 7. Drapeau : Italie Jarno Trulli
8. Drapeau : Espagne Fernando Alonso
Début Le 9 mars 2003 au GP d'Australie
Courses Victoires Pole Meilleur tour
16 1 2 1
Championnat constructeur 4e avec 88 points
Championnat pilote Fernando Alonso : 6e
Jarno Trulli : 8e

Chronologie des modèles (2003)

La Renault R23 est la monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie Renault F1 Team au cours de la saison 2003. Ses pilotes sont Fernando Alonso et Jarno Trulli.

Historique[modifier | modifier le code]

Deuxième monoplace 100 % Renault F1 Team depuis le retour du constructeur français en Formule 1 en 2002, la R23, et non R203 comme l'aurait voulu la logique afin d'éviter de nommer des Renault comme certaines Peugeot, est celle qui permet l'avènement du jeune pilote espagnol Fernando Alonso, élevé dans le giron de Flavio Briatore, qui rejoint l'équipe comme titulaire après une saison d'essais. Il remplace Jenson Button, pourtant auteur d'une meilleure saison que Jarno Trulli.

La principale caractéristique de la voiture est son moteur à angle très ouvert de 111° qui permet d'abaisser le centre de gravité de la voiture. Dès le premier Grand Prix de la saison, les R23 sont compétitives et terminent dans les points, Trulli devant Alonso. Une course plus tard, à l'issue de la séance de qualifications du Grand Prix de Malaisie, les voitures bleues et jaunes sont en première ligne, Alonso devant Trulli. L'Espagnol devient le plus jeune poleman de l'histoire de la Formule 1. Il termine troisième de la course, remportée par Kimi Räikkönen.

Quelques courses plus tard, le phénomène Alonso prend de l'ampleur puisque chez lui, à Barcelone, il conteste jusqu'au bout la victoire à la Ferrari F2003-GA de Michael Schumacher et termine deuxième. Au Canada, il signe le meilleur tour en course et termine sur les talons des Williams FW25 dominatrices et de la Ferrari de Schumacher.

À partir du Grand Prix de Grande-Bretagne, Renault engage une version B de sa R23 qui comprend soixante-dix nouvelles pièces, modifiant ainsi la carrosserie, le diffuseur et le fond plat de la monoplace. Avec la Renault R23B, Jarno Trulli, dominé par Fernando Alonso depuis le début de saison et dont la place est de plus en plus contestée au sein de l'écurie, termine troisième du Grand Prix d'Allemagne. Au Grand Prix suivant, en Hongrie, Alonso, parti depuis la pole position, domine la course et signe la première victoire de Renault en Grand Prix depuis son retour, en prenant un tour à Schumacher et Trulli. La fin de saison est plus calme, Alonso pouvant gagner au Japon avant que son moteur ne lâche, ce qui provoque une grosse colère de l'Espagnol, le mettant en difficulté au sein de l'équipe française.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Photo de la Renault R23 de Jarno Trulli à l'exposition IAA 2003
La Renault R23 de Jarno Trulli à l'exposition IAA 2003.
Résultats détaillés de la Renault R23 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
2003 Mild Seven Renault F1 Team Renault RS23 V10 Michelin AUS MAL BRÉ SMR ESP AUT MON CAN EUR FRA GBR ALL HON ITA USA JAP 88 4e
Jarno Trulli 5e 5e 8e 13e Abd 8e 6e Abd Abd Abd 6e 3e 7e Abd 4e 5e
Fernando Alonso 7e 3e 3e 6e 2e Abd 5e 4e 4e Abd Abd 4e 1re 8e Abd Abd

Légende : ici

Sur les autres projets Wikimedia :