Renault Vivaquatre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’automobile
Cet article est une ébauche concernant l’automobile.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Renault Vivaquatre
Renault Vivaquatre
Berline Vivaquatre de 1938

Marque Drapeau : France Renault
Années de production 1932 - 1939
Usine(s) d’assemblage Billancourt
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 4 cylindres
Position du moteur Avant
Cylindrée 2120 cm 3
2 385 cm3
Puissance maximale 35 ch
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Manuelle
Poids et performances
Vitesse maximale 100 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) limousine (conduite intérieure)
Chronologie des modèles
Précédent Renault KZ Renault Frégate Suivant
Berline Vivaquatre.

La Vivaquatre est une automobile fabriquée par Renault.

Une version G7 servit de taxi d'avril 1933 à la fin des années 1950.

Description[modifier | modifier le code]

La Vivaquatre succède à la 10 CV KZ qui fut un robuste modèle à tendance utilitaire, extrêmement apprécié du public. Comme sa devancière, dont elle reste très proche sur le plan mécanique, la Vivaquatre ne reçoit pas de carrosserie fantaisiste : cabriolet, coupé ou autre. Elle existe avec châssis normal ou châssis long. À partir d'avril 1932, une version SA s'ajoute à la gamme des Vivaquatre ; cette variante se singularise par sa fixation mieux amortie du moteur (SA signifiant moteur Suspendu Amorti), ceci évidemment en réponse au Moteur Flottant lancé au même moment par Citroën.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Moteur 4 cylindres 2 120 cm³
  • Alésage, course : 75×120mm
  • Puissance fiscale : 11 CV
  • Longueur :
    • (châssis normal) : 425 cm
    • (châssis long) : 449 cm
  • Empattement :
    • (châssis normal) : 291 cm
    • (châssis long): 315 cm
  • Poids : 1 650/1 800 kg
  • Vitesse : 100 km/h
  • Prix au printemps 1932 :
    • Conduite intérieure normale 5 places : 24 500 F
    • Conduite intérieure luxe 5 places : 26 900 F
    • Berline normale : 25 400 F
    • Berline luxe : 26 900 F
    • Conduite intérieure normale 7 places : 27 500 F
    • Conduite intérieur luxe 7 places : 29 900 F
    • Taxi décapotable : 30 500 F
    • Conduite intérieure commerciale : 26 900 F
    • Torpédo commercial : 22 900 F
    • Supplément pour moteur SA sur tout modèle sauf taxi et commerciale : 4 000 F

Vivaquatre KZ11 des taxis G7[modifier | modifier le code]

Le taxi KZ11 est une série spéciale de 2 400 véhicules, dont 1 878 livrés à la compagnie des taxis G7 en 1933 à Paris. Il avait des caractéristiques adaptées à cet usage professionnel : une vitre isolait le chauffeur des passagers et une vaste soute à bagages était disposée à sa droite. La banquette à trois places était complétée par deux strapontins dos à la route. Le toit était décapotable et la livrée rouge et noir. L'immatriculation des véhicules était toujours terminée par G7, privilège qui perdura même après la réforme des immatriculations au tout début des années cinquante. Ces voitures vastes et hautes réussirent à se maintenir jusqu'à l'aube des années soixante : elles faisaient partie du paysage parisien, au même titre que les autobus Renault TN 4 et TN 6 de la même époque.

  • Moteur à essence, 4 cylindres, 2 120 cm3 ; 35 ch (26 kW) à 2 900 tr/min[1]
  • Longueur : 4,30 m ; largeur : 1,77 m ; hauteur : 1,71 m[2].

Types[modifier | modifier le code]

Première génération:

  • KZ7: 1932
  • KZ9: 1933
  • KZ11: 1933 (taxi G7)
  • KZ17: 1934
  • KZ23: 1935

Seconde génération:

  • ADL1: 1936
  • ADL2: 1937

Notes et Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]