Alpine A110 (2017)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour A110 Berlinette, voir Alpine A110.

Alpine A110
Image illustrative de l’article Alpine A110 (2017)
Alpine A110 Pure présenté au salon international de l'automobile de Genève 2018.

Marque Drapeau : France Alpine
Années de production Depuis 2017
Classe Voiture de sport GT
Usine(s) d’assemblage Dieppe
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) Essence turbo
moteur M:
1 798 cm3
Position du moteur Centrale arrière
Cylindrée 1798 cm3
Puissance maximale 252 ch
Couple maximal 320 Nm
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Boîte de vitesses robotisée EDC à 7 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1080 kg
Vitesse maximale 250 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 4,5 s
Consommation mixte 6.2 L/100 km
Émission de CO2 140 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé
Châssis Aluminium
Freins Disques ventilés à l'avant et à l'arrière
Dimensions
Longueur 4180 mm
Largeur 1798 mm
Hauteur 1252 mm
Empattement 2419 mm
Voies  AV/AR 1556 mm  / 1553 mm
Chronologie des modèles

L'A110 est un coupé sportif du constructeur automobile français Alpine, présenté en mars 2017, pour une commercialisation en mars 2018. Il marque la renaissance de la marque Alpine (propriété de Renault), plus de 60 ans après sa création en 1955, et plus de 20 ans après sa disparition en 1995. L'A110 est la seconde génération d'Alpine à porter ce nom.

Le 15 décembre 2017, la production de l'Alpine A110 démarre officiellement avec l'inauguration de la ligne de production[1] par Carlos Ghosn et Bruno Le Maire, ministre de l'Économie.

La voiture est sacrée en janvier 2018 Plus belle voiture de l'année 2017[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Renaissance d'Alpine[modifier | modifier le code]

Le constructeur français de voiture de sport Alpine, fondé par le pilote Jean Rédélé (1922-2007) en , puis disparu en , renaît en à l'occasion du lancement du nouveau coupé de la marque. Cette relance est officiellement annoncée , mais elle a été initiée bien plus tôt par Carlos Tavares (devenu entre-temps président du directoire du Groupe PSA). Approuvée par le PDG de Renault Carlos Ghosn, elle est matérialisée par la série de concept car Renault, puis Alpine :

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Cette renaissance prend également la forme d'un engagement de la marque dans le championnat European Le Mans Series en 2013 et 2014 via l'écurie Signatech-Alpine, puis en Championnat du monde d'endurance FIA à partir de 2015, dans la catégorie LMP2, avec la même écurie. Alpine a remporté la saison 2013 du championnat European Le Mans Series et le trophée Endurance FIA LMP2 en WEC[3].

Présentation[modifier | modifier le code]

L'Alpine A110 est officiellement présentée le sur le stand Alpine du Salon de Genève 2017.

La nouvelle Alpine ne porte pas le nom Renault, propriétaire de la marque. En effet, la marque Alpine est la marque premium et sportive du groupe Renault. Alpine fait le choix de reprendre la dénomination du mythique modèle de , l'A110 .

Cette nouvelle Alpine est très importante pour la marque sportive, avec désormais pour directeur général Michael van der Sande, et directeur du design Anthony Villain. L'avenir de cette dernière est lié à la réussite de la nouvelle berlinette : en cas d'échec, la marque pourrait à nouveau disparaître alors qu'en cas de succès, une gamme pourrait être développée avec un probable SUV sportif destiné à concurrencer le Porsche Macan.

Si en France la marque bénéficie d'une belle image, à l'étranger ce n'est pas le cas. Alpine devra donc séduire les clients étranger pour réussir cette renaissance. La marque vise par ailleurs 5 000 ventes par an selon certains journaux automobiles[4].

Genèse[modifier | modifier le code]

Première Édition[modifier | modifier le code]

Les pré-commandes sont ouvertes dès le , via l'application Alpine, pour la série spéciale numérotée « Première Édition » disponible en 1955 exemplaires (un clin d’œil à l'année de naissance de la marque) dans 13 pays[6]. Les clients désirant acheter cette série spéciale devaient verser un acompte de 2 000 , choisir leur numéro et la teinte de carrosserie qu'ils désiraient. Alpine annonce que tous les exemplaires ont été réservés en un week-end, mais elle ouvre les commandes classiques peu après[7]. La totalité de la production est pré-réservée en trois jours[8]. Dans le contrat, la marque conseille un prix de vente compris entre 55 000 et 60 000  (pour la « Première Édition ») et annonce que les premières livraisons auront lieu à la fin de l'année . En mars 2017, Alpine dévoile le tarif de l'Alpine A110 Première édition : 58 500 .

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Informations officielles[modifier | modifier le code]

  • 0 à 100 km/h en 4,5 s
  • Moteur 4 cylindres turbo essence 1,8 litre de cylindrée, culasse 16 soupapes, injection directe développant 252 ch, en position centrale arrière. Nom de code M5PT.
  • Boite de vitesse Automatique à double embrayage avec palettes au volant
  • Structure en aluminium (96 %) pour réduire le poids[9].
  • Fond plat.
  • Étriers de freins Brembo avec disques bimatières (bol alu).
  • Sièges baquets conçus en partenariat avec Sabelt, 13.1 kg/siège.
  • Mode Sport et Mode Race
  • Launch Control
A110 1.8[10],[11],[12]
Type moteur M5PT
Cylindrée 1 798 cm3
Alésage (mm) / Course (mm) 79,7 x 90,1
Architecture 4 cylindres en ligne
Alimentation Injection direct + turbo
Puissance maxi 252 ch (188 kW)
Couple maxi 320 Nm
Norme environnementale Euro 6
Transmission Propulsion
Boite de vitesses Automatique 7 rapports à double embrayage (EDC)
Vitesse maxi 252 km/h.
0-100 km/h 4,5 secs
Consommations (en l/100 km) 6,2 (Légende et Pure)
6,1 (Première Edition)
Émissions de CO2 (en g/km) 141 g (Légende et Pure)
138 g (Première Edition)
Capacité du reservoir 45 L
Masse à vide (kg Eu) 1123 kg (Légende)
1103 kg (Première Edition)
1098 kg (Pure)

Équipements[modifier | modifier le code]

L'Alpine A110 Première Edition est disponible en trois coloris :

  • Bleu Alpine
  • Blanc Solaire
  • Noir Profond

La Première Edition est équipée de :

  • Badges tricolores sur la carrosserie et dans l'habitacle
  • Échappement Sport
  • Freins Brembo
  • Jantes en alliage de 18 pouces couleur noire mate
  • Pédalier en aluminium brossé
  • Sièges monocoques Sabelt en cuir matelassé
  • Système audio Focal

Chaque exemplaire dispose d'une plaque numérotée, signe de la rareté de cette version.

Version classique[modifier | modifier le code]

La version classique suit la production des 1955 modèles Première Édition

Finitions[modifier | modifier le code]

L'Alpine A110 est disponible en deux niveaux de finitions[13] :

Pure :

  • Jantes dix branches 17 pouces
  • Sièges baquets allégés Sabelt

Légende :

  • Jantes 18 pouces "Noir Diamanté Brillant"
  • Sièges Confort"
  • Radars de stationnements
  • Système Focal

Couleurs[modifier | modifier le code]

La palette de teintes de carrosserie passe de trois à six couleurs :

  • Blanc Irisé
  • Blanc Glacier
  • Bleu Abysse
  • Bleu Alpine
  • Gris Tonnerre
  • Noir Profond

Habitacle[modifier | modifier le code]

Préfiguré par celui de l'Alpine Vision, l'habitacle de l'A110 est sportif (sièges baquets, inserts en aluminium et en carbone) et technologique (écran centrale tactile, combiné d'instrumentation à écran TFT).

Production et vente[modifier | modifier le code]

Pour le lancement de ce modèle, Alpine ouvre deux showrooms en France : un en région parisienne, à Boulogne-Billancourt, en lieu et place d'une ancienne concession Porsche[14] et un autre ultérieurement à Dieppe (Seine-Maritime), ville historique de la marque.

L'Alpine A110 est produite à Dieppe (Seine-Maritime), où se situe l'usine qui fut autrefois celle d'Alpine avant d'être utilisée par Renault Sport, pour un prix de 58 500 [15]. Elle aura pour rivales, l'Audi TT, l'Alfa Romeo 4C, la Lotus Evora, et la Porsche 718 Cayman. Elle sera vendue dans des zones définies de certaines concessions, et non dans des points de vente spécifiques.

La nouvelle ligne de production de l'A110 a une capacité de production de 6000 exemplaires par an[16].

Concept-car[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Alpine Vision.

L'Alpine Vision est un concept-car présenté en à Monaco qui annonce directement l'Alpine A110[17]. Le design reprend certains éléments caractéristiques de l'Alpine A110 tels que les feux additionnels à l'avant, le capot plongeant, les plis de carrosserie au niveau du capot et des portières, la lunette arrière concave… La couleur blanche du concept, en référence aux cols alpins, permet de mieux faire ressortir le design du véhicule. À l'intérieur, l'ambiance est sportive : sièges baquets en cuir matelassé et tissu, multiples inserts en aluminium et en carbone, repère rouge sur le volant, montre à aiguille classique surplombant le tableau de bord, etc. Mais le coupé se veut moderne avec un écran tactile pour commander l'info-divertissement, des compteurs remplacés par un écran, un frein à main électrique ou encore des palettes au volant pour commander la boîte de vitesses robotisée. Pour la partie technique, Alpine annonce officiellement que la voiture de série fera le 0 à 100 km/h en 4,5 s.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Point Auto, « Bruno Le Maire et Carlos Ghosn officialisent la renaissance d'Alpine », Le Point,
  2. Julien Jordy, "Alpine A110 : élue plus belle voiture de l’année 2017", Auto Moto, 31 janvier 2018
  3. « Signatech-Alpine champion du monde d'endurance avec l'A460 », sur largus.fr, (consulté le 6 janvier 2017).
  4. Florian Chopin, « Sur la bonne voie ? », L'Auto-Journal,‎ , p. 10 à 13
  5. Grégory Pelletier, « Alpine A110 (2018). La première A110 est livrée à Grenoble », L'Argus,
  6. « Alpine Première Edition », sur alpinecars.com/fr/, (consulté le 6 janvier 2017).
  7. J.-P. Peden, « Alpine (2017) : les 1955 exemplaires déjà vendus ! », sur autoplus.fr, (consulté le 17 février 2017).
  8. Maxime JOLY, « ALPINE A110 Première Edition (2018 - ) », Automobile-sportive,
  9. V. Fleurette, « Alpine révèle la structure en aluminium de sa nouvelle berlinette », sur alpineplanet.com, (consulté le 17 février 2017).
  10. https://www.largus.fr/fiche-technique/Alpine/A110/I/2018/Coupe+2+Portes/18t+252+Legende-1956919.html
  11. https://www.largus.fr/fiche-technique/Alpine/A110/I/2018/Coupe+2+Portes/18t+252+Premiere+Edition-1708734.html
  12. https://www.largus.fr/fiche-technique/Alpine/A110/I/2018/Coupe+2+Portes/18t+252+Pure-1956918.html
  13. Florent Ferrière, « Nouvelle Alpine A110 : voici les finitions classiques, avec couleurs et jantes inédites », Caradisiac,
  14. M. Demeule, « Alpine, un premier showroom situé à... », sur autoplus.fr, (consulté le 31 décembre 2016).
  15. Salon de Genève 2017 : Nos images exclu et les secrets de la nouvelle Alpine A110, automoto.fr, 13 mars 2017.
  16. Audric Doche, « Alpine : le grand retour est désormais officiel », Caradisiac,
  17. J. Sarboraria, « Nouvelle Alpine. Prix, moteur, date de sortie, tout sur l'Alpine 2016 », sur largus.fr, (consulté le 6 janvier 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]