Renault Alaskan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Renault Alaskan
Renault Alaskan
Renault Alaskan

Appelé aussi Nissan Navara
Mercedes-Benz Classe X
Marque Drapeau : France Renault
Années de production 2017 —
Classe Pick-up
Usine(s) d’assemblage Drapeau de l'Argentine Córdoba
Drapeau du Mexique Jiutepec
Drapeau de l'Espagne Barcelone
Moteur et transmission
Énergie Diesel
Moteur(s) 2,3 dCi 160 ch
2,3 dCi 190 ch
Position du moteur Longitudinale avant
Cylindrée 2 298 cm3
Puissance maximale De 160 à 190 ch DIN
Couple maximal De 403 à 450 Nm
Transmission Propulsion
Intégrale
Boîte de vitesses Manuelle 6 rapports
Automatique 7 rapports
Poids et performances
Poids à vide De 1 932 à 2 435 kg
Vitesse maximale 180 km/h
Consommation mixte De 6,3 à 6,9 L/100 km
Émission de CO2 De 167 à 183 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Double cabine 4 portes, 5 places
Châssis Nissan Navara
Mercedes-Benz Classe X
Dimensions
Longueur 5 399 mm
Largeur 1 850 mm
Hauteur 1 841 mm
Empattement 3 150 mm
Voies  AV/AR 1 570 mm  / 1 570 mm
Volume du coffre 1 170 dm3
Sécurité
Note Euro NCAP 4/5 étoiles (2015)

L’Alaskan est un pick-up produit par le constructeur automobile Renault en 2017[1], commercialisé à partir de mi-2017 en Amérique latine et de la fin d'année 2017 sur la plupart des marchés européens[2].

Présentation[modifier | modifier le code]

L'Alaskan n'est proposé qu'en version double cabine. Il devrait être proposé dans un second temps, comme son cousin le Nissan Navara, en version « Châssis Cab » et « King Cab »[3].

Le , Renault a ouvert les commandes de son pick-up sur le marché français. La gamme s'articule autour de deux moteurs diesels (dCi 160 et dCi 190) et trois finitions (Life, Zen et Intens). Les prix s'échelonnent de 36 860 € TTC à 45 960 € TTC en version haut de gamme[4]. En 2019, Renault a arrété les ventes d'Alaskan pour le marché français mais il est toujours disponible sur d'autres marchés européens.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Il partage la plateforme et les motorisations de son cousin le Nissan Navara et Mercedes-Benz Classe X, ainsi que des composants provenant du groupe Daimler[5]. Sa benne peut recevoir jusqu'à une tonne de charge utile sur une surface de 2,46 m2.

La transmission offre trois modes de série :

  • propulsion ;
  • quatre roues motrices (4H) ;
  • quatre roues motrices (4LO) enclenchable avec un démultiplicateur de couple supplémentaire.

L'Alaskan peut recevoir en option un blocage de différentiel arrière.

Motorisations[modifier | modifier le code]

2.3 DCi 160 2.3 DCi 190
Type moteur M9T
Cylindrée 2 298 cm3
Architecture 4 cylindres en ligne
Puissance maxi 160 ch au régime de 3 750 tr/min 190 ch au régime de 3 750 tr/min
Couple maxi 403 N m au régime de 2 000 tr/min 450 N m au régime de 2 000 tr/min
Boîte de vitesses BVM6 BVM6 EDC7
Vitesse maxi
Consommation
(en L/100 km)
6,3 6,3 6,9
Émissions de CO2
(en g/km)
167 167 183

Finitions[modifier | modifier le code]

  • Life
    • Banquette arrière trois places avec appuie-tête ajustable et assise relevable
    • Climatisation manuelle
    • Régulateur-limiteur de vitesse
    • Système audio avec USB et Bluetooth avec commandes au volant
  • Zen
    • Climatisation automatique bi-zone
    • Caméra de recul
    • Navigation tactile 18 cm
    • Marchepieds latéraux
  • Intens
    • Caméra 360°
    • Feux Full LED
    • Système d'arrimage C-Channel
    • Sièges en cuir, chauffants à l'avant

Concept-car[modifier | modifier le code]

Renault Alaskan Concept
Renault Alaskan
Renault Alaskan Concept.

Marque Drapeau : France Renault
Années de production 2015
Classe concept-car, pick-up
Moteur et transmission
Cylindrée 1 598 cm3
Puissance maximale 190 ch DIN
Chronologie des modèles

Le Renault Alaskan est le deuxième concept-car de pick-up (le premier étant le Renault Duster Oroch) présenté par Renault le à Paris. Il dispose d'une capacité de charge utile d'une tonne, est chaussé de roues de 21 pouces, et reçoit des feux avant et arrière à la technologie full-LED.

Pour ce qui est de la motorisation, il reprend un quatre-cylindres diesel biturbo de 190 ch, placé en position longitudinale, provenant du Renault Master[6].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Renault dévoile son premier pick-up mondial d'une tonne de charge utile », sur capital.fr, (consulté le 7 juillet 2016).
  2. « Renault Alaskan > Info, date de sortie, tout sur le pickup Renault », sur les-utilitaires.fr, (consulté le 25 février 2017).
  3. Pierre Desjardins, « Renault Alaskan 2017 : le pick-up qui veut faire de l'ombre aux SUV », sur caradisiac.com, (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  4. « Prix Renault Alaskan 2017 > Tarifs, équipement et finitions dévoilés », sur leutilitaires.fr, (consulté le 6 septembre 2017).
  5. « Design : le Renault Alaskan de série », sur turbo.fr, (consulté le 24 octobre 2015).
  6. « Renault Alaskan Concept 2015 : les vidéo et photos officielles du pick-up », sur tf1.fr, (consulté le 24 octobre 2015).