Renault AK

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’automobile image illustrant le sport automobile
Cet article est une ébauche concernant l’automobile et le sport automobile.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Renault AK
Image illustrative de l'article Renault AK
Jules Edmond, sur la Renault AK lors du Grand Prix de l'ACF 1906

Marque Drapeau : France Renault
Années de production 1906 - 1907
Production 2 exemplaires
Classe Biplace
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 6 cylindres (12 L)
Position du moteur Longitudinal avant
Cylindrée 12 995 cm3
Puissance maximale 90 ch DIN (66 kW)
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Manuelle à 3 rapports
Poids et performances
Poids à vide 998 kg
Vitesse maximale 154 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Roadster
Châssis Cadre en acier
Chronologie des modèles
Précédent Renault AE / AF Renault AQ Suivant

La Renault AK est une automobile de compétition développée par le constructeur français Renault au début des années 1900. Elle s'illustre notamment en remportant le premier Grand Prix de l'Automobile Club de France, en 1906, pilotée par le Hongrois Ferenc Szisz[1].


Joe Tracy deuxième de la première Course Cubaine, le 15 février 1905 sur Renault AK 40 hp (ex-Paris-Madrid).
1906 - La Renault AK durant une course (Szisz GP de France 1906).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cité dans Voiture de sport. Vitesse et élégance. De 1900 à nos jours., p. 34.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Article La voiture de Szisz, et les usines Renault frères, "Le Chauffeur", n°230 du 15 juillet 1906, p.209 à 217, par Thierry Ruisseau.