Renault TreZor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Renault TreZor
Renault TreZor
Mondial de l'automobile de Paris 2016

Marque Drapeau : France Renault
Années de production 2016
Classe Concept-car
Moteur et transmission
Énergie 100% électrique
Moteur(s) Moteur électrique dérivé de Spark-Renault SRT 01E de Formule E
Puissance maximale 260 kW / 350 ch
Poids et performances
Poids à vide 1600 kg
Accélération 0 à 100 km/h en 4 s
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Fibre de carbone
Coefficient de traînée 0,22
Freins Freinage régénératif (RESS)
Dimensions
Longueur 4700 mm
Largeur 2018 mm
Hauteur 1008 mm
Empattement 2770 mm
Chronologie des modèles

La Renault TreZor est un concept-car coupé sport GT 100% électrique, du constructeur automobile français Renault, présenté au mondial de l'automobile de Paris 2016[1].

Historique[modifier | modifier le code]

En 2010, Laurens van den Acker annonce qu'il va créer six concept-cars qui vont chacun correspondre à un pétale d'une marguerite[2] symbolisant un moment « du cycle de la vie » (Love, Explore, Family, Work , Play et Wisdom). La DeZir est le premier pétale de cette marguerite et correspond au cycle de vie « Love ». En 2016, la Renault TreZor est le premier pétale de la seconde marguerite des concept-cars Renault créée par Laurens van den Acker[3]. Elle inaugure une nouvelle série de six concept-cars et correspond au cycle de vie « Love » comme DeZir six ans plus tôt. On retrouve ainsi une filiation entre les deux concept-cars.

Carrosserie[modifier | modifier le code]

Ce concept-car technologiquement vitré de Renault du mondial de l'automobile de Paris 2016, est conçu par Stéphane Janin et Laurens van den Acker (chef design prototype et chef design Renault), et inspiré des précédentes Renault DeZir, Renault Alpine A110-50 et autres Spark-Renault SRT 01E de la marque.

Elle est dotée d'une carrosserie en fibre de carbone de voiture de course au design ultra futuriste, avec un capot très long, et son ouverture d'habitacle est inspiré des soucoupes volantes de science-fiction. L'absence de portière oblige à enjamber les flancs pour pénétrer dans son habitacle, en clin d'œil aux Formule 1 de compétition automobile.

Son intérieur est un mélange d'art artisanal à base de métal, de bois, et de cuir. Il contient des hautes technologies (tableau de bord à écran tactile, volant rectangulaire de Formule 1 à commandes tactiles, trois modes de conduite assistée : manuel, neutre, ou sportif)...

Motorisation[modifier | modifier le code]

Le moteur électrique de 260 kW (350 ch) est dérivé des modèles de l’écurie Renault-e.dams de Formule E (Formule 1 électrique) et permet une accélération de 0 à 100 km/h en moins de 4 s,

Deux batteries d'accumulateurs avant et arrière assurent une autonomie annoncée de 300 km, avec un temps de recharge à 80 % de l'ordre de la demi-heure, couplé à un système de freinage régénératif / système de récupération de l'énergie cinétique RESS (Rechargeable Energy Storage System) de Formule E.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Chantilly Arts & Elegance Richard Mille 2017

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :