Renault Nervasport

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Renault Nervasport
Image illustrative de l’article Renault Nervasport
Renault Nervasport Type ZC 4, au Mondial de l'automobile de Paris 2012

Marque Renault
Années de production 1932-1935
Production 899 exemplaire(s)
Classe Version sport des Renault Nervastella
Usine(s) d’assemblage Boulogne-Billancourt
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 8 cylindres en ligne
Position du moteur Longitudinale avant
Cylindrée 4 241 à 5 447 cm3
Puissance maximale 110 ch
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses 3 rapports + marche AR
Poids et performances
Vitesse maximale 145 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline, coach, coupé, cabriolet, coupé spécial
Freins à câbles sur tambours
Dimensions
Longueur 4 670−5 000 mm
Largeur 1 750−1 850 mm
Hauteur 1 700 mm
Empattement 3 130−3 209 mm
Chronologie des modèles

La Renault Nervasport est une voiture du constructeur automobile français Renault, présentée au Mondial de l'automobile de Paris 1932, produite à 899 exemplaires jusqu'en 1935[1],[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Renault présente ce modèle en 1932, variante sport (raccourcie et allégée) des Renault Nervastella (1929-1936) à moteur 8 cylindres en ligne de 4,2 L ou 4,8 L ou 5,4 L de cylindrée (les plus puissantes et sportives de la marque).

Types[modifier | modifier le code]

Compétition[modifier | modifier le code]

La Renault Nervasport des Records obtient 9 records mondiaux, dont celui des 48 heures, des 4 000 milles et des 5 000 milles, des 4 et 5 avril 1934, sur l'autodrome de Linas-Montlhéry près de Paris[3].

La Renault Nerva Grand Sport CS Coupé Spécial est victorieuse du Rallye Monte-Carlo 1935, avec les pilotes Charles Lahaye et René Quatresous

Palmarès partiel[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Renault Nervasport », sur stubs-auto.fr (consulté en ).
  2. « Renault Nervasport », sur www.encyclautomobile.fr (consulté en ).
  3. Omnia : revue pratique de locomotion, no 173, octobre 1934, p. 262.
  4. « Renault Nervasport des Records », sur www.renaultsport.com (consulté en ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]