Réseau de bus Tudip

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tudip
Image illustrative de l’article Réseau de bus Tudip

Image illustrative de l’article Réseau de bus Tudip
MAN Lion's City, Place Michelet.

Situation Agglomération du Puy-en-Velay
Type Autobus
Lignes 22 (dont 12 urbaines)
Fréquentation 1 965 000
Propriétaire Communauté d'agglomération du Puy-en-Velay
Exploitant Régie des Transports de la Communauté d'agglomération du Puy-en-Velay
Réseaux connexes SNCF

Tudip est le réseau urbain de bus qui dessert Le Puy-en-Velay et son agglomération.

Historique[modifier | modifier le code]

Le réseau de bus urbains du Puy-en-Velay fut créé en 1981, et est un lointain successeur du tramway du Puy-en-Velay[1].

Le Tudip disposait de 6 lignes de bus à sa création, chaque ligne ayant une couleur spécifique :

Les lignes 2 et 5 ont rapidement fusionné pour donner sous la couleur vert la ligne n°2 Taulhac ↔ Brives. La couleur jaune de la ligne 4 a été remplacée par la couleur mauve.

Avec l'apparition des premières girouettes électriques, les usagers ont de moins en moins assimilé les couleurs aux lignes. Ces dernières sont redevenues un véritable moyen de communication avec l'apparition des 1res girouettes couleurs sur les véhicules Man.

Parc de véhicules[modifier | modifier le code]

Bus TUDIP sur la Place Michelet.

Pendant près d'une vingtaine d'années, le réseau Tudip a été équipé de véhicules Renault et de véhicules Setra. Chaque Tudip est équipé d'un numéro individuel.

Les bus tournent d'une ligne à l'autre (tout en gardant le même numéro individuel). Certaines lignes utilisent souvent le même véhicule pour des raisons pratiques (plaques girouette) ou politique.

Dans les années 2000, les Setra S315NF ont fait leur apparition, supplanté actuellement par des véhicules Man Lion's City.

MAN Lion's City du réseau TUDIP.

Listes des numéros de bus :

Pour les transports particulier, Tudip disposait également un véhicule d'une vingtaine de place sur base d'Iveco Dailly acquis en 2000. Durant la fin de sa carrière le R312 n°16 s'est vu doté d'une girouette électrique.

Réseau[modifier | modifier le code]

Jusqu'en juillet 2016[modifier | modifier le code]

Heuliez GX 127 sur la ligne 5.

La liste des lignes[2] au 1er janvier 2015 est présentée dans le tableau ci-après :

Lignes urbaines
Dessertes Fréquence
1
Brives 1 ↔ Michelet 1 h
1bis
Malpas ↔ Chirel ↔ Michelet 1 h
1-10
Fay la Triouleyre ↔ Saint-Germain-Laprade ↔ Brives 1 ↔ Michelet 1 h
2
Taulhac ↔ Michelet 30 min
2bis
Orzilhac ↔ Brives 2 ↔ Michelet 30 min
3
Chadrac ↔ Michelet 30 min
3bis
Vals-près-le-Puy ↔ Michelet 30 min
4
Espaly-Saint-Marcel ↔ Michelet 30 min
4bis
Mons ↔ Michelet 30 min
5
Mondon ↔ Michelet 30 min
5bis
Saint-Flory ↔ Michelet 30 min
6
Blavozy ↔ Corsac ↔ Michelet 8 A/R
7
CoubonBrives-Charensac ↔ Michelet 8 A/R
8
Le Monteil ↔ Corsac ↔ Michelet 8 A/R
9
Polignac ↔ Michelet 8 A/R
11
Brives-Charensac ↔ Saint-Flory ↔ Michelet 30 min
11bis
Vals-près-le-Puy ↔ Chirel ↔ Michelet 30 min
12
Gare SNCF ↔ Michelet ↔ Ville Haute ↔ Hôpital ↔ Émile Roux 30 min
Fiat Ducato sur la ligne 12.
Lignes scolaires
Dessertes
S1
Le Brignon ↔ Michelet
S2
Ceyssac-la-Roche ↔ Michelet
S3
MalreversChaspinhac ↔ Michelet
S4
Polignac ↔ Michelet
S5
Loudes ↔ Michelet
S6
Saint-Jean-de-NayChaspuzac ↔ Michelet
S7
Saint-Vidal ↔ Michelet
S8
Saint-Martin-de-Frugères ↔ Solignac-sur-Loire ↔ Michelet
S9
Vazeilles-Limandre ↔ Borne ↔ Michelet
S10
VergezacSanssac-l'Église ↔ Michelet

à partir de juillet 2016[modifier | modifier le code]

Le , le réseau de bus est entièrement restructuré. La restructuration du réseau fait suite à la mise en place d'un pôle d'échanges multimodal à la gare du Puy-en-Velay qui devient le point central du réseau en lieu et place de la place Michelet[3]. Ce lieu a pour but de faciliter les correspondances entre le réseau TUDIP, les cars départementaux et les TER Auvergne[3].

Deux parkings sont mis en place à proximité et, bien que payants, ils permettent un accès gratuit au réseau[3]. L'agence commerciale est également déplacée sur ce nouveau pôle[3].

Lignes régulières[modifier | modifier le code]

Lignes de bus régulières à partir du 4 juillet 2016
Ligne Parcours Fréquence
A Malpas — Route de Saint-Christophe (Choumadou, à certains services) ↔ Saint-Germain-Laprade — Rond-point du Plaid (Marnhac — Haut, à certains services) environ 60 min
B (Circulaire) Coubon — La Gare via Malpas, Le Puy-en-Velay et Brives-Charensac environ 60 min
C Chadrac — La Bouteyre ↔ Vals-près-le-Puy – Pranlary environ 30 min
D Espaly-Saint-Marcel — Les Grabeyres / Halle Multi-activités / Pont de la Bernarde (selon les services) ↔ Mons - Les Ronces environ 30 min
E Polignac — Plaine de Rome ↔ Bon secours environ 30 min
F Blavozy — Mairie ↔ Pôle d'échanges intermodal environ 60 min
G Chirel ↔ Corsac environ 30 à 60 min
J Le Monteil — Les Pêchers ↔ Pôle d'échanges intermodal environ 60 min

Navettes de centre-ville[modifier | modifier le code]

Ces lignes seront assurées avec des minibus à propulsion électrique[3].

Navettes de centre-ville à partir du 4 juillet 2016
Ligne Parcours Fréquence
H (Circulaire) Pôle d'échanges intermodal via le boulevard Gambetta, la mairie, la ville Haute, la cathédrale Notre-Dame-de-l'Annonciation et la statue de Notre-Dame de France environ 60 min
I (Circulaire) Pôle d'échanges intermodal via l'IUT, l'hôpital Émile Roux et la ville Haute environ 60 min

Lignes scolaires[modifier | modifier le code]

Lignes scolaires à partir de septembre 2016
Ligne Parcours Transporteur
S1 Le BrignonSolignac-sur-LoireCussac-sur-LoireLe Puy-en-Velay Leyre Marc
S2 Ceyssac-la-RocheLe Puy-en-Velay
S3 MalreversChaspinhacLe Puy-en-Velay Schmitt Voyages
S4 PolignacLe Puy-en-Velay Migratour
S5 LoudesLe Puy-en-Velay Graille
S6 Saint-Jean-de-NayChaspuzacLe Puy-en-Velay Hugon Tourisme
S7 Saint-VidalLe Puy-en-Velay Migratour
S8 Saint-Martin-de-Frugères ↔ Solignac-sur-LoireLe Puy-en-Velay Taxi Graille
S9 Vazeilles-LimandreBorneLe Puy-en-Velay Migratour
S10 VergezacSanssac-l'ÉgliseLe Puy-en-Velay Hugon Tourisme
S10 bis Concouret ↔ Farreyrolles ↔ Le Puy-en-Velay Hugon Tourisme

TaxiTudip[modifier | modifier le code]

Communes desservies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. René Courant, Le Temps des tramways, Menton, Éditions du Cabri, , 192 p. (ISBN 290331022X), p. 68
  2. Site Tudip, Les horaires lire (consulté le 1er janvier 2015).
  3. a b c d et e Cédric Dedieu, « De nouvelles lignes Tudip », sur http://www.leveil.fr, (consulté le 29 juin 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]