Métrocâble (Grenoble)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Métrocâble est un projet de transport urbain par câble lancé par le SMTC dans la métropole de Grenoble. Il devait initialement relier Saint-Martin-le-Vinoux à Fontaine via le polygone scientifique de Grenoble et Sassenage en 2021[1], mais début 2018, seuls 22 millions d'euros sont financés sur les 57 millions estimés du projet, reportant ainsi sa mise en service à l'année 2023[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Après l'abandon du projet de téléphérique devant relier le massif du Vercors au terminus de la ligne A du tramway[3], un nouveau projet de téléphérique urbain passant par la presqu'île est retenu en juillet 2015. Le tracé d'une distance de 3,7 kilomètres devant relier à l'horizon 2023 le terminus de la ligne A du tramway à la ligne E du tramway de Saint-Martin-le-Vinoux via le terminus de la ligne B du tramway sur la presqu'île, doit servir aux 70 000 déplacements quotidiens supplémentaires prévus sur la presqu'île scientifique[4]

Choix technologique[modifier | modifier le code]

Les études lancées par le SMTC ont envisagé deux modes pour cet axe : une ligne de bus Chrono ou un télécabine urbain. Du fait des nombreux obstacles à franchir (deux cours d'eau, deux autoroutes et une voie ferrée), le transport par câble reste privilégié.

Tracé et stations[modifier | modifier le code]

Tracé[modifier | modifier le code]

Le départ de la ligne est prévu au niveau de la station de tramway Saint-Martin-le-Vinoux Hôtel de Ville de la ligne E. Elle doit ensuite franchir la voie ferrée, l'autoroute A48 et l'Isère pour arriver au niveau de la station de tramway Presqu'île de la ligne B. Une variante envisagée consiste à desservir le Parc d'Oxford accueillant l'ensemble des services hydrauliques d'EDF, grâce à une station intermédiaire. Sa réalisation est conditionnée à son financement par les entreprises concernées.

La ligne continuerait ensuite vers une station technique (dénommée Presqu'île Ouest dans le projet) située en bordure de l'autoroute A480 et qui lui permettrait de bifurquer en direction de Sassenage, où une station Argentière est prévue au niveau de l'arrêt de bus actuel Chamechaude.

Ensuite, elle longerait la rue de l'Argentière jusqu'au croisement avec la rue Colonel Manhès où une autre station technique (portant le nom de La Saulée) lui ferait prendre la direction sud, jusqu'au niveau du parking du centre commercial de La Poya à Fontaine, où le terminus serait implanté. La station de tramway La Poya de la ligne A se trouve à proximité.

L'ouverture au public des stations Presqu'île Ouest et La Saulée est envisagée, soit dès la mise en service de la ligne, soit dans un deuxième temps.

Liste des stations[modifier | modifier le code]

      Stations Communes Correspondances[Note 1]
  Saint-Martin-le-Vinoux Hôtel de Ville Saint-Martin-le-Vinoux E 55
  Parc d'Oxford (optionnelle) Saint-Martin-le-Vinoux 22
  Presqu'île (place de la Résistance) Grenoble B C6 22 54
  Presqu'île Ouest
(station technique, ouverture au public optionnelle)
Grenoble
    Argentière Sassenage C6 54
  La Saulée
(station technique, ouverture au public optionnelle)
Sassenage
    La Poya Fontaine A 19 20 50 53

Exploitation[modifier | modifier le code]

La ligne ferait partie du réseau TAG et serait accessible selon la tarification ordinaire. La fréquentation de la ligne est estimée à 5 000 passagers par jour à son ouverture pour atteindre 8 500 à l'horizon 2030[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les lignes de bus indiquées sont sujettes à modifications d'ici à la mise en service.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]