Gare d'Aix-les-Bains-Le Revard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aix-les-Bains-Le Revard
Image illustrative de l'article Gare d'Aix-les-Bains-Le Revard
Le bâtiment voyageurs et l'entrée de la gare.
Localisation
Pays France
Commune Aix-les-Bains
Adresse Boulevard Wilson
73100 Aix-les-Bains
Coordonnées géographiques 45° 41′ 17″ nord, 5° 54′ 33″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TGV
TER Rhône-Alpes
Caractéristiques
Ligne(s) Culoz à Modane (frontière)
Aix-les-Bains-Le Revard à Annemasse
Voies 5 (+ voies de service)
Quais 3
Transit annuel 1 295 561 voyageurs (2015)[1]
Altitude 244 m
Historique
Mise en service 1856
Correspondances
Bus ONDEA 1,2,3,4,5,8,11,16,DIM

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Aix-les-Bains-Le Revard

Géolocalisation sur la carte : Savoie

(Voir situation sur carte : Savoie)
Aix-les-Bains-Le Revard

La gare d'Aix-les-Bains-Le Revard est une gare ferroviaire française des lignes : de Culoz à Modane (frontière) et d'Aix-les-Bains-Le Revard à Annemasse. Elle est située à proximité du centre ville d'Aix-les-Bains, dans le département de la Savoie en région Auvergne-Rhône-Alpes. Au nom de la ville a été ajouté le nom du mont Revard, qui la domine.

Elle est mise en service en 1856, une époque où la Savoie n'était pas française, par la Compagnie du chemin de fer Victor-Emmanuel.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des TGV qui effectuent des missions entre Paris-Gare-de-Lyon et Annecy ou Saint-Gervais-Le Fayet. C'est également une importante gare régionale du réseau TER Rhône-Alpes.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 244 mètres d'altitude, la gare de bifurcation d'Aix-les-Bains-Le Revard est située au point kilométrique (PK) 123,622 de la ligne de Culoz à Modane (frontière), entre les gares ouvertes de Chindrieux et de Viviers-du-Lac. Elle est également l'origine de la ligne d'Aix-les-Bains-Le Revard à Annemasse, précédant la gare de Grésy-sur-Aix. La gare comporte cinq quais A, B, C, D, E de longueurs différentes: le quai A mesure 417 m, le quai B 419, le quai C 372 m, le quai D 305 m, et le quai E 277 m[2].

point d'embranchement des lignes
Embranchement des lignes.

Histoire[modifier | modifier le code]

La « station d'Aix-les-Bains », situé sur le territoire des États de Savoie, est mise en service le 15 décembre 1856[3] par la Compagnie du chemin de fer Victor-Emmanuel, lorsqu'elle ouvre à l'exploitation les 85 km de la section d'Aix-les-Bains à Saint-Jean-de-Maurienne.

Le 31 août 1857, la ligne est prolongée jusqu'à Saint-Innocent pour relier Aix-les-Bains et le lac du Bourget et le 2 septembre 1858 la gare est reliée au réseau des chemin de fer français par Culoz avec l'ouverture à l'exploitation du tronçon sarde de Saint-Innocent au Rhône et du tronçon français de Culoz au Rhône[4].

En 1860, elle devient une gare de la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM) après le rattachement de la Savoie à la France

La ligne entre Aix-les-Bains et Annecy est mise en service le 5 juillet 1866 par le PLM.

Au début des années 2000, dans le cadre du projet Gares en mouvement, des travaux de rénovation et de restructuration de la gare sont conduits en même temps que ceux du Boulevard. Ils visent à requalifier l'entrée afin de permettre un meilleur accès à une clientèle de plus en plus nombreuse (travailleurs quotidiens se rendant sur Chambéry, Grenoble ou Annecy ; étudiants se rendant aux Universités de Grenoble via la gare de Grenoble-Universités-Gières ; les touristes de la saison hivernale à destinations des stations de sports d'hiver savoyardes ; les personnes venant profiter de la station thermale). Ces travaux comprennent un nouvel espace de vente, deux espaces d'attente dans le vestibule, de nouvelles concessions de services (vélostation, guichet multimodal), ainsi qu'une nouvelle façade vitrée. Un couloir pour les piétons est également mis en place entre la gare et le boulevard. Le bâtiment voyageurs rénové et le nouveau pôle multimodale sont inaugurés le 24 octobre 2008 et mis en service en novembre.

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Intérieur de la gare : voies, quais et TGV.
Intérieur de la gare et TGV à quai.

Gare SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs avec un guichet ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport. Des aménagements, équipements et services sont à la disposition des personnes à la mobilité réduite. Un buffet[5].

Desserte[modifier | modifier le code]

Aix-les-Bains-Le Revard est desservie par des TGV et des trains TER Rhône-Alpes.

Les TGV circulent entre les gares de Paris Gare de Lyon et d'Annecy.

La desserte régionale est assurée par des trains TER Rhône-Alpes qui effectuent des missions entre les gares : de Lyon-Part-Dieu et d'Annecy ; de Genève-Cornavin et de Valence-Ville ; d'Annecy et de Grenoble ou de Valence-Ville ; de Lyon-Perrache, ou d'Ambérieu, ou de Culoz, et de Chambéry - Challes-les-Eaux.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés. Elle est desservie par des autobus urbains du réseau Ondéa et des autocars départementaux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. SNCF, « Fréquentation en gares », sur ressources.data.sncf.com (consulté le 1er mai 2017)
  2. Site rff.fr, Document de référence du réseau : consulter l'horaire de service de l'année en cours ou la suivante, Chapitre 3, Annexe 7.1 - Liste des quais
  3. C. Wolters, Histoire financière des chemins de fer français et étrangers dont les actions se négocient à la Bourse de Paris depuis l'origine des chemins de fer jusqu'au ler décembre 1859, Volume 1, Imprimerie centrale des chemins de fer de Napoléon Chaix et Cie, 1860, p. 318 intégral (consulté le 16 juin 2011).
  4. Françoise et Maguy Palau, « 3.24 Culoz-le Rhône : 2 septembre 1858 », dans Le rail en France : le second empire (1858-1863), tome 2, Palau, Paris, 2001 (ISBN 2-950-94212-1), pp. 46-47
  5. Site SNCF Ter Rhône Alpes, Informations pratiques sur les gares et arrêts : Gare d'Aix-les-Bains-Le Revard lire (consulté le 17 septembre 2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]



Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Paris-Gare-de-Lyon Bourg-en-Bresse
ou Chambéry - Challes-les-Eaux
TGV Annecy Annecy
Paris-Gare-de-Lyon Bourg-en-Bresse TGV Chambéry - Challes-les-Eaux Bourg-Saint-Maurice
ou Modane
ou Milan-Porta-Garibaldi
Annecy Annecy TGV Chambéry-Challes-les-Eaux Marseille-Saint-Charles
Lyon-Part-Dieu Ambérieu
ou Culoz
TER Rhône-Alpes Albens Annecy
Annecy Grésy-sur-Aix TER Rhône-Alpes Chambéry - Challes-les-Eaux Chambéry - Challes-les-Eaux
ou Grenoble
ou Valence-Ville
Genève-Cornavin Bellegarde
ou Culoz
TER Rhône-Alpes Chambéry - Challes-les-Eaux Grenoble
ou Valence-Ville
Ambérieu
ou Culoz
ou Terminus
Chindrieux
ou Terminus
TER Rhône-Alpes Viviers-du-Lac Chambéry - Challes-les-Eaux