Funiculaire d'Évian-les-Bains

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Funiculaire d'Évian-les-Bains
Ligne de Bains d'Évian à Neuvecelle
Image illustrative de l’article Funiculaire d'Évian-les-Bains
Pays Drapeau de la France France
Villes desservies Évian-les-Bains, Neuvecelle
Historique
Mise en service 1907 – 2002
Fermeture 1969
Caractéristiques techniques
Nombre de voies Voie unique
Trafic
Propriétaire Ville d'Évian-les-Bains
Exploitant(s) Ville d'Évian-les-Bains
Plan de ligne

Le funiculaire d’Évian-les-Bains, également surnommé le « petit métro évianais », relie le centre ville d’Évian-les-Bains à la commune de Neuvecelle. Il est le seul funiculaire en France à avoir six stations.

Historique[modifier | modifier le code]

Projet et exploitation[modifier | modifier le code]

Le funiculaire en contrebas du Royal Hôtel, en 1912, après son prolongement vers Neuvecelle

Le tracé originel de ce funiculaire fut construit en 1907. Il s'agissait alors d'un funiculaire privé et gratuit pour les clients de l'hôtel voulant se rendre à la buvette de la source Cachat. Le funiculaire était long de seulement 357 mètres, de la Buvette Cachat au Royal Hôtel, avec un seul arrêt intermédiaire situé près du Splendide Hôtel qui a disparu de nos jours, remplacé par des courts de tennis.

Il fut prolongé par le haut jusqu'à Neuvecelle en 1912 puis par le bas, en souterrain, en 1913 jusqu'au centre-ville[1]. Au total trois nouveaux arrêts : Bains d'Évian, Les Mateirons et Neuvecelle[2].

Son exploitation cessa provisoirement en septembre 1969.

Jean-Bernard Lemoine alors Membre Correspondant de la Ve Section de la Commission Supérieure des Monuments Historiques fut très intéressé par ce funiculaire. Il permit de la sauver de la destruction. Deux voitures du funiculaire du constructeur Von Roll sont classées au titre objet des monuments historiques par arrêté du 30 novembre 1983[3],[4]. De son côté, le funiculaire, avec ses six stations, les voies ferrées et la machinerie située dans la station Neuvecelle, font l’objet d'une inscription au titre des monuments historiques par arrêté du 28 décembre 1984[5],[2].

Réouverture[modifier | modifier le code]

Voiture au départ de la gare en amont

Une possible restauration est délicate, en effet la station supérieure en bois, de style "chalet", est endommagée par un incendie en 1991[5].

Ce n'est qu'en 1995, avec le soutien de la nouvelle municipalité d'Évian, fut décidé de restaurer le funiculaire "à l'identique" et de le remettre en service. Il fallut 6 ans pour le restaurer[2].

Sa restauration commencera 1998, avant sa remise en service le 21 juin 2002[6].

Le funiculaire fonctionne à présent du 1er mai au 18 septembre de 10h à 19h et son utilisation est gratuite[7].

Liste des stations[modifier | modifier le code]

      Stations Communes desservies Correspondances[8]
  o   Bains d'Évian Évian-les-Bains Lignes H et J, Débarcadère CGN
  o   Buvette Cachat Évian-les-Bains
  o   Hôtel Splendide (non desservie) Évian-les-Bains
  o   Royal Hôtel Évian-les-Bains
  o   Les Mateirons Évian-les-Bains
  o   Neuvecelle Neuvecelle Ligne J

Données techniques[modifier | modifier le code]

  • Gare basse (Bains d'Évian) : 375 m
  • Gare supérieure (Neuvecelle) : 500 m
  • Longueur : 750 m
  • Écartement : 1 m
  • Dénivelé : 125 m
  • Pente maximale : 25 %
  • Nombre de voitures : 2
  • Capacité : 60 passagers
  • Constructeur : Von Roll.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Laurent Berne, « FUNI Évian-Neuvecelle - www.remontees-mecaniques.net », sur www.remontees-mecaniques.net (consulté le 20 septembre 2017)
  2. a b et c http://www.funimag.com/funimag24/Evian01FR.htm Funimag
  3. Notice no PM74000210, base Palissy, ministère français de la Culture
  4. Notice no PM74000658, base Palissy, ministère français de la Culture
  5. a et b Notice no PA00118396, base Mérimée, ministère français de la Culture
  6. Site junimag, un funiculaire au sommet du G8, 2003 lire en ligne (consulté le 2 juillet 2010).
  7. Site Bus Urbain Thononais - Dépliant sur le funiculaire d'Evian
  8. Pour alléger le tableau, seules les correspondances en étroite relation avec la ligne sont données. Les autres correspondances, notamment les lignes de bus, sont reprises dans les articles de chaque station.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]