Tour du Cantal en train

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tour du Cantal en train
Type d'association loi 1901
Création 1979
Écartement de voie normale

Le Tour du Cantal en train était un circuit touristique par chemin de fer à voie normale qui parcourait le triangle ferroviaire Neussargues-Bort les Orgues-Aurillac et retour. Les deux lignes issues de la magistrale vers Bort ont été fermées au trafic voyageurs en 1991, et il n'en reste que quelques tronçons parcourus par un train touristique.

Circuit Tour du Cantal[modifier | modifier le code]

Les trois principales lignes de la Haute-Auvergne, forment un triangle permettant un circuit fermé :

Ces lignes établies en montagne se caractérisent par une grande quantité d'ouvrages d'art remarquables : tunnels, viaducs, etc.

Le Tour du Cantal a été créé en 1979 par l'Abbé Antoine Trin, des cheminots et diverses personnalités. Une association a été créée sous ce nom en 1991 par M. Marc Pottier, maire de Vebret où se trouve son siège.

Train du Garabit[modifier | modifier le code]

Le Train touristique Garabit est un circuit touristique au départ d'Aurillac et de Vic-sur-Cère qui est commenté et qui suit au départ de la préfecture la magistrale cantalienne puis la partie nord de la ligne dite de l'Aubrac en passant par le tunnel ferroviaire du Lioran, Murat et le viaduc de Garabit[1].

Circuit Gentiane express[modifier | modifier le code]

Le Gentiane express est un circuit touristique qui reprend partiellement la ligne Bort-les-Orgues - Neussargues.

Il emprunte les 39 kilomètres entre Bort-les-Orgues (19) et Lugarde (15) en passant par Cheyssac, Vebret, Antignac, le viaduc de Salsignac, Saint-Étienne-de-Chomeil, Menet, Riom-ès-Montagnes, le viaduc de Barajol, le viaduc de Saint-Saturnin et le viaduc de Chassagny, puis Condat-en-Feniers, et Saint-Amandin. Il longe la haute vallée de Dordogne, puis franchit le plateau du Cézalier, le col de Pierrefitte (altitude 1 052 mètres) permettant de découvrir les magnifiques paysages de montagne du Parc des Volcans d'Auvergne depuis le Puy de Sancy vers le Puy Mary.

Ce circuit peut être prolongé sur la partie Lugarde - Neussargues-Moissac en faisant escale à Allanche dont la gare est ouverte pour la fête de l'estive, le viaduc Saint-Saturnin, Sainte-Anastasie.

Le circuit Gentiane express est organisé par l'association des Chemins de Fer de la Haute-Auvergne (CFHA) dont l'objet est de conserver et de promouvoir le patrimoine ferroviaire de la Haute-Auvergne. L'association, qui possède plusieurs autorails, utilise aussi du matériel prêté par la SNCF.

Le nombre de voyageurs est en croissance chaque année : en 2009, il s'est élevé à 11762 voyageurs pour 160 trains et 13 965 km parcourus.

Pendant l'été, le Gentiane express circule tous les jours.
Des circuits particuliers peuvent être organisés en partant d'Aurillac, de Saint-Flour ou de Massiac. En 2007, trois voyages spéciaux ont été organisés dans les Combrailles, dans les Cévennes et vers Saint-Flour, en 2008 à Marseille.

Autorails appartenant au Gentiane-Express :

Remorque :

  • XR7415, propriété du CFHA

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Informations et réservations à l'office du tourisme de Saint-Flour

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Patrick Garino, Le Triangle du Cantal, tome I : Bort-les-Orgues - Neussargues, 160 pp., 210 photographies, Presse et édition ferroviaire,
  • Mariano Florès et Patrick Garino, La Triangle du Cantal. Tome II : La ligne du Lioran, 176 p. 292 photos, 6 cartes 14 tableaux, PEF
  • Le Triangle du Cantal. Tome III : Mauriac - Bort-les-Orgues, Mariano Florès, Patrick Garino, 176 p. 310 photos, PEF
  • Les Chemins de fer du Cantal, Antoine Trin,
  • Auvergne Limousin, René Gibiat, 128 pp., 203 photos, PEF

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]