TER Auvergne-Rhône-Alpes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

TER Auvergne-Rhône-Alpes
Image illustrative de l’article TER Auvergne-Rhône-Alpes
Logo de TER Auvergne-Rhône-Alpes

Image illustrative de l’article TER Auvergne-Rhône-Alpes
Un B 84500 en gare de Vichy.

Situation Auvergne-Rhône-Alpes
Type Transport express régional
Entrée en service 2016
Longueur du réseau 3 187 km
Lignes 76
Gares 335
Rames Matériel roulant du TER Auvergne-Rhône-Alpes
Écartement des rails 1 435 mm
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Site internet www.ter.sncf.com/auvergne-rhone-alpes
Réseaux connexes TGV
Intercités
Cars Auvergne-Rhône-Alpes
Principaux réseaux urbains :
Annecy (SIBRA)
Bourg-en-Bresse (TUB)
Chambéry (STAC)
Clermont-Ferrand (T2C)
Genève, CH (TPG)
Grenoble (TAG)
Lyon (TCL)
Montluçon (Maelis)
Moulins (Aléo)
Oyonnax (Duobus)
Le Puy-en-Velay (Tudip)
Roanne (STAR)
Saint-Étienne (STAS)
Valence (Citéa)
Vichy (MobiVie)

Le TER Auvergne-Rhône-Alpes est le réseau de transport express régional de la région administrative Auvergne-Rhône-Alpes. Ce réseau est le résultat de la fusion des anciens réseaux TER Auvergne et TER Rhône-Alpes propres aux anciennes régions d'avant la réforme territoriale de 2015.

Histoire[modifier | modifier le code]

La fusion des deux régions administratives d'Auvergne et de Rhône-Alpes, a lieu le . Cependant, le TER Auvergne-Rhône-Alpes, qui regroupe les anciens réseaux TER Auvergne et TER Rhône-Alpes, est apparu dans la communication aux voyageurs essentiellement au cours de l'année 2017.

La région Auvergne-Rhône-Alpes commence l'expérimentation du Wi-Fi dans ses trains depuis le 28 août 2018, d'abord sur la relation Mâcon – Lyon – Valence pour dix-huit mois, puis sur trois rames de la relation Lyon – Grenoble à partir de janvier 2019, mais également sur Lyon – Roanne – Clermont-Ferrand et Lyon – Bourg-en-Bresse[1]. Malgré les difficultés à déployer le Wi-Fi sur le réseau TER, cette solution répond « à la demande des usagers », selon la direction régionale des TER. Trois solutions techniques sont testées (dont le Wi-Fi embarqué ou des vitrages haut débit athermiques « permettant aux ondes de pénétrer dans les rames des trains »)[2]. Toutes les rames TER ne devraient pas être équipées avant le prochain mandat. Cette expérimentation coûte 1,3 million d'euros[2],[1].

Relations TER[modifier | modifier le code]

Par rail[modifier | modifier le code]

Les relations assurées par le TER Auvergne-Rhône-Alpes sont les suivantes[3] :

Par autocar[modifier | modifier le code]

Les relations assurées principalement par autocar sont les suivantes[3] :

Les lignes 13, 25, 33, 36, 71, 73, 74, 75 et 76 dépendent du réseau Cars Auvergne-Rhône-Alpes, géré par la région mais en dehors du réseau TER.

Tarification[modifier | modifier le code]

Les tarifs valables à l'échelle nationale s'appliquent aussi sur le réseau TER Auvergne-Rhône-Alpes.

Des abonnements annuels, mensuels, hebdomadaires ou intermodaux sont proposés.

Les abonnements annuel (« illico Annuel »)[4], mensuel (« illico Mensuel »)[5] et hebdomadaire (« illico Hebdo »)[6] permettent à un voyageur de plus de 26 ans de bénéficier d'une réduction de 25 % la semaine ou de 50 % le week-end, sur le parcours de son choix, à l'intérieur de la région Auvergne-Rhône-Alpes, incluant les gares de Mâcon et de Genève, et sur des parcours interrégionaux depuis un département de l'ancienne région Rhône-Alpes vers les régions Bourgogne-Franche-Comté et Provence-Alpes-Côte d'Azur[4],[5],[6].

Les abonnements mensuel et hebdomadaire existent aussi pour les usagers de 4 à 25 ans (« illico Mensuel Jeunes »[7] et « illico Hebdo Jeunes »[8]).

Les parcours interrégionaux depuis Rhône-Alpes sont valables vers les régions Bourgogne-Franche-Comté et Provence-Alpes-Côte d'Azur. Les parcours Intercités depuis un département de l'ancienne région Auvergne sont également accessibles avec un abonnement mensuel ou hebdomadaire, nécessitant le paiement d'un pass Intercités pour un trajet, une semaine ou un mois[5],[6].

Des navettes OùRA! sont également disponibles au départ de Chalamont, Châtillon-sur-Chalaronne vers la gare de Villars-les-Dombes, ou de Lagnieu vers la gare d'Ambérieu-en-Bugey, le trajet des deux gares vers Lyon étant assuré en TER. Un abonnement mensuel spécifique est proposé pour ces trois relations[9].

Il existe également des abonnements intermodaux, permettant à un voyageur d'utiliser le TER et de un à quatre réseaux urbains sur un même titre de transport. Cet abonnement est valable sur les réseaux TCL (Lyon), STAS (Saint-Étienne), TAG (Grenoble), Citéa (Valence et Romans-sur-Isère), ceux de la zone 10 « Tout Genève » de la communauté tarifaire Unireso, ViennAgglo (Vienne), Ruban (Porte de l'Isère), T2C (Clermont-Ferrand), Aléo (Moulins) et STAC (Chambéry)[10].

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Synthèse du parc au 3 janvier 2018

Le parc roulant du TER Auvergne-Rhône-Alpes est exclusivement hérité des dotations TER des anciennes régions Auvergne et Rhône-Alpes.


Série STF SAU STF SRA STF SMB Total
BB 22200 29 29
BB 67400 4 4
B 81500 41 41
B 82500 28 28
B 84500 12 12
X 72500 16 16
X 73500 43 43 86
X 76500 26 26
U 52500 24 24
Z 800 3 3
Z 850 6 6
Z 9500 13 13
Z 9600 9 9
Z 23500 16 16
Z 24500 60 60
Z 27500 15 15
Z 55500 40 40


Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Projets[modifier | modifier le code]

Les liaisons TER au sein de l'agglomération transfrontalière du Grand Genève seront impactées par la mise en service du Léman Express en , dont une partie sera exploitée par la SNCF.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Dolores Mazzola, « Wi-Fi dans les TER : une expérimentation lancée sur la ligne Mâcon / Lyon / Valence », sur France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, (consulté le 30 août 2018).
  2. a et b Catherine Lagrange, « Le wi-fi arrive dans les TER », Le Parisien / Aujourd'hui en France,‎ (lire en ligne).
  3. a et b « Télécharger une fiche horaire », sur ter.sncf.com Auvergne-Rhône-Alpes, SNCF (consulté le 6 février 2018).
  4. a et b « Abonnement TER illico Annuel », sur ter.sncf.com Auvergne-Rhône-Alpes, SNCF (consulté le 30 août 2018).
  5. a b et c « Abonnement TER illico Mensuel », sur ter.sncf.com Auvergne-Rhône-Alpes, SNCF (consulté le 30 août 2018).
  6. a b et c « Abonnement TER illico Hebdo », sur ter.sncf.com Auvergne-Rhône-Alpes, SNCF (consulté le 30 août 2018).
  7. « Abonnement TER illico Mensuel Jeunes », sur ter.sncf.com Auvergne-Rhône-Alpes, SNCF (consulté le 30 août 2018).
  8. « Abonnement TER illico Hebdo Jeunes », sur ter.sncf.com Auvergne-Rhône-Alpes, SNCF (consulté le 30 août 2018).
  9. « Abonnement OùRA! Ain », sur ter.sncf.com Auvergne-Rhône-Alpes, SNCF (consulté le 30 août 2018).
  10. « Abonnement TER + réseaux urbains », sur ter.sncf.com Auvergne-Rhône-Alpes, SNCF (consulté le 30 août 2018).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]