Raiponce (film, 2010)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Raiponce.

Raiponce

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo français du film.

Titre original Tangled
Réalisation Byron Howard,
Nathan Greno
Scénario Mark Kennedy,
Dean Wellins,
Dan Fogelman d'après les personnages du conte du même nom des (Frères Grimm)
Acteurs principaux
Sociétés de production Walt Disney Animation Studios
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Animation
Sortie 2010

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Raiponce (en version originale : Tangled) est un film d'animation américain, inspiré de l'adaptation du conte éponyme Raiponce (en allemand Rapunzel) des frères Grimm, réalisé par Byron Howard et Nathan Greno. Il est le 118e long-métrage d'animation et le 50e « Classique d'animation » des studios Disney. Le film est sorti le aux États-Unis et au Canada, le en Europe[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un jour, une vieille sorcière, nommée Mère Gothel, assista à une pluie d'une unique goutte de pure lumière qui créa, à l'endroit où elle tomba sur le sol, une fleur magique ayant la capacité de soigner les blessures et les maladies. Elle l'utilisa pour rester jeune, invoquant ses pouvoirs en chantant : « Fleur aux pétales d'or, répands ta magie, inverse le temps, rends-moi ce qu'il m'a pris, ce qu'il m'a pris. »

Des années plus tard, la reine d'un royaume voisin tomba malade alors qu'elle attendait un enfant. Ses gardes furent alors envoyés à la recherche de la fleur légendaire, la trouvèrent et la cueillirent, alors que la sorcière Gothel était cachée non loin. De retour au château, ils fabriquèrent une potion avec la fleur, ce qui sauva la reine. Cette dernière donna naissance à une petite fille à la magnifique chevelure blonde nommée Raiponce. Une nuit, Gothel pénétra dans le château et voulut couper une mèche des cheveux du bébé, pensant que les pouvoirs seraient conservés. Mais les lumineux cheveux d'or perdaient leur éclat et leurs pouvoirs une fois coupés. Elle kidnappa alors l'enfant et l'éleva comme sa propre fille, l'empêchant de sortir d'une tour isolée, nichée au fond de la forêt, où elle se cachait. Le temps passait, pourtant la sorcière semblait ne jamais devoir vieillir : les cheveux de Raiponce préservaient sa jeunesse. Cependant, chaque année, à l'anniversaire de Raiponce, le royaume envoyait des milliers de lanternes volantes dans le ciel en souvenir de la princesse disparue. De la fenêtre de sa tour dans la forêt, Raiponce assistait à ce spectacle qui la laissait perplexe et se demandait bien ce qu'il signifiait. Elle rêvait d'y assister et de résoudre cet étrange mystère.

Tour de Raiponce recréée dans le parc Magic Kingdom, en Floride.

À ses dix-huit ans, Raiponce, qui possédait comme animal de compagnie un caméléon nommé Pascal et des cheveux blonds extrêmement longs, était toujours cloîtrée dans la tour de la sorcière. Bien qu'heureuse de la sécurité que lui procurait cet endroit retiré où elle restait enfermée, elle exprimait de plus en plus le besoin de sortir et l'envie de découvrir le monde extérieur. Pour son anniversaire, Raiponce s'enhardit alors à demander à celle dont elle pensait être la fille, de la laisser aller voir les lumières volantes. Mais, prétextant des dangers insoupçonnés et les mauvaises rencontres que risquait de faire la jeune écervelée - tous ces gens qui lui envieraient les pouvoirs de sa magnifique chevelure et chercheraient à les détourner à leur seul profit - la sorcière refusa.

Entre-temps, des voleurs menés par Flynn Rider volèrent la tiare de la princesse disparue. Dans sa fuite, Flynn abandonna ses complices dans une crevasse et, trouvant par hasard la tour de Raiponce, résolut de s'y cacher. Durant la poursuite, le cheval du garde royal principal, Maximus, perdit son cavalier, ce qui ne l'empêcha pas de continuer la recherche en solo, utilisant ses qualités d'odorat tel un chien. Une fois à l'intérieur de la tour, Flynn reçut un coup de poêle que Raiponce lui asséna sur la tête et perdit conscience. Raiponce le cacha dans sa garde-robe, et dissimula la tiare (ignorant qu'elle lui était destinée à la naissance).

Raiponce exprima alors à sa présumée mère le souhait d'avoir une peinture spéciale pour achever un des nombreux tableaux qu'elle peignait pour se distraire. En dépit des trois jours de voyage qu'il lui faudrait accomplir pour aller la chercher, la sorcière accepta. Alors que cette dernière partait pour entreprendre son long périple, Raiponce sortit le voleur de l'armoire et lui proposa un marché : s'il l'emmenait voir les mystérieuses lumières et la ramenait, elle lui rendrait la tiare. Bien qu'exaltée de se voir enfin délivrée, Raiponce n'en était pas moins tiraillée entre sa toute nouvelle liberté et la culpabilité d'avoir désobéi. En chemin, les deux jeunes gens s'arrêtèrent à la taverne du « Canard boiteux », un endroit peu recommandable rempli de brigands et de fripouilles qui représentaient tous autant de dangers contre lesquels Gothel avait bien mis la jeune fille en garde. Mais, en définitive, Raiponce et Flynn se firent là plein d'amis qui partageaient avec eux le fait d'avoir des rêves.

Pendant ce temps, Gothel découvrait la fuite de Raiponce, la tiare - devinant immédiatement à qui elle était destinée -, et un avis de recherche contre Flynn que ce dernier avait conservé dans sa besace. Elle partit aussitôt à leur recherche et ne tarda pas à les retrouver à la taverne.

La garde royale arriva dans le bar en compagnie de deux prisonniers : les complices de Flynn. Les habitués de l'établissement indiquèrent alors aux deux jeunes gens un passage secret. Il aurait dû faciliter leur fuite, mais les conduisit tout droit sur un barrage. La garde royale découvrit le passage et faillit bien attraper Flynn. Ce dernier parvint pourtant encore à s'échapper. Alors que, par inadvertance, Maximus détruisait le barrage, menacés par le torrent qui en jaillissait, Raiponce et Flynn furent contraints de se réfugier dans une grotte. Cependant, le niveau de l'eau ne cessait de monter et les deux jeunes gens risquaient de périr noyés. Flynn essayait bien de trouver un chemin en apnée, mais ne pouvait y parvenir à cause de l'obscurité qui régnait dans la grotte, tant et si bien qu'il se coupa la main. Se croyant sur le point de mourir, il avoua alors à Raiponce qu'il se nommait en fait Eugene Fitzherbert et que personne ne connaissait sa véritable identité. Raiponce lui avoua à son tour que ses cheveux étaient magiques et brillaient quand elle se mettait à chanter. Prenant alors conscience du parti qu'elle pourrait tirer de sa chevelure pour les sortir de la situation périlleuse dans laquelle ils se trouvaient, Raiponce entonna aussitôt la chanson et éclaira le fond de la grotte. Flynn put ainsi découvrir un chemin qui leur permit de s'échapper et, par la même occasion, d'échapper à la noyade. Pendant ce temps, la sorcière Gothel s'alliait aux deux ex-compères de Flynn, leur promettant, contre leur complicité, de leur offrir l'occasion de se venger.

Plus tard, autour d'un feu de camp, Raiponce soigna la main de Flynn en l'enveloppant dans ses cheveux et en chantant. Flynn expliqua à Raiponce pourquoi il s'était fait voleur. Ils se contemplèrent les yeux dans les yeux pendant quelques secondes et tombèrent amoureux. Alors que Flynn était parti chercher du bois pour alimenter le feu, Gothel apparut devant Raiponce et lui demanda de rentrer. Raiponce refusa, arguant que le monde n'était pas aussi sombre que Gothel le lui avait dit. Gothel avertit alors Raiponce que la seule chose qui intéressait Flynn était la tiare et qu'il l'abandonnerait une fois qu'il aurait récupéré le précieux objet. Puis elle rendit la sacoche à Raiponce et disparut dans la nuit. Le matin suivant, Maximus retrouvait Flynn. Cependant, Raiponce se lia d'amitié avec le cheval et obtint de lui un sursis : il acceptait de laisser Flynn libre le jour de son anniversaire. Le groupe ainsi constitué arriva dans le royaume et participa aux festivités marquant l'anniversaire de la disparition de la princesse. Sur plusieurs prospectus, ainsi que sur les murs, Raiponce remarqua alors un symbole constitué d'un soleil doré qui évoquait la fleur ayant permis à la reine de survivre. Elle remarqua également des dessins qui représentaient le couple royal et sa fille.

À la tombée de la nuit, tandis qu'ils étaient sur un bateau pour mieux voir le spectacle des lampions, Raiponce confia à Flynn ses craintes : elle avait peur que la réalisation de son rêve ne soit pas aussi belle qu'elle l'avait espéré. Flynn s'empressa de la rassurer. Alors que le couple royal, puis les habitants du royaume lançaient les lampions dans le ciel, Flynn offrit une lanterne à Raiponce afin qu'elle puisse elle aussi participer au spectacle. En retour, elle lui rendit sa besace. Il poussa négligemment le sac de côté en disant que la tiare ne l'intéressait plus, puis il lui prit la main et lui avoua qu'elle était sa lumière. À l'instant même où il allait l'embrasser, il vit ses anciens complices sur une rive et décida de leur rendre la tiare. Mais, ayant fait alliance avec Gothel, ceux-ci le capturèrent. Ils organisèrent alors une mise en scène pour faire croire à sa fuite sur un bateau avec la tiare afin que Raiponce puisse être témoin de sa soi-disant trahison. Mais comme ils essayaient de s'emparer de Raiponce, ils furent frappés par Gothel; cependant, il s'agissait là aussi d'une mise en scène prévue dans le stratagème de la sorcière pour faire croire à Raiponce qu'elle venait la secourir. Elle consola sa fille adoptive et la ramena dans sa tour.

Ligoté dans le bateau, Flynn accosta près des gardes du royaume qui le firent prisonnier. Il fut condamné à la pendaison mais fut sauvé par les habitués de la taverne du Canard Boiteux (qui avaient été avertis par Maximus). Ils parvinrent à le faire évader sur le cheval, qui l'emmena à la tour pour y retrouver Raiponce.

Pendant ce temps, Raiponce avait compris qu'elle était la princesse disparue, notamment parce qu'elle retrouvait le symbole doré sur de nombreuses peintures ornant les murs de sa chambre. Elle annonça cette découverte à Gothel et lui annonça qu'elle ne la laisserait plus utiliser ses cheveux comme philtre de jeunesse. La sorcière entra alors dans une colère noire. Quand Flynn atteignit la tour, ce fut pour y trouver une Raiponce ligotée et bâillonnée. Mais, alors qu'il essayait de la secourir, il fut mortellement poignardé au ventre par Gothel. Raiponce promit de rester avec Gothel pour toujours, si elle pouvait soigner la blessure de Flynn. Gothel accepta. Mais, avant que Raiponce ne puisse le sauver, Flynn dit à Raiponce qu'il ne saurait supporter qu'elle sacrifie sa vie pour lui et se retrouve emprisonnée par sa faute. Il coupa les longs cheveux blonds de Raiponce d'un coup, détruisant ainsi leur pouvoir de guérison. Pleurant de rage, Gothel se mit soudain à vieillir à vue d'œil. Elle se prit les pieds dans les cheveux coupés de Raiponce, tendus par Pascal, et tomba de la tour par la fenêtre, se transformant en poussière lorsqu'elle toucha le sol. Flynn et Raiponce se révélèrent leur amour mutuel, puis Flynn mourut de ses blessures. Raiponce cria et se mit à chanter, mais rien n'y fit. Comme elle s'effondrait en pleurs, une larme tomba sur la joue de Flynn. C'est alors que sa blessure se referma et qu'il revint à la vie. Folle de bonheur, Raiponce embrassa Flynn. Les deux amoureux retournèrent au château où la reine reconnut sa fille, malgré sa nouvelle couleur de cheveux, due au fait qu'ils avaient été coupés. La famille royale fut enfin réunie et invita Flynn à partager leur joie. Après la célébration du retour de la princesse disparue, Flynn et Raiponce se marièrent et vécurent heureux. Les brigands de la taverne du Canard Boiteux virent leurs rêves se réaliser, et Maximus devint un respectable officier de la Garde Royale.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Mandy Moore, la voix officielle de la version originale du personnage Raiponce.

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Voix québécoises[modifier | modifier le code]

Chansons du film[modifier | modifier le code]

  • Prologue - Mère Gothel et Jeune Raiponce
  • Où est la vraie vie? (When Will My Life Begin?) - Raiponce
  • Où est la vraie vie? (When Will My Life Begin?) Reprise 1 non-utilisée dans le film - Raiponce
  • N'écoute que moi (Mother Knows Best) - Mère Gothel
  • Où est la vraie vie? (When Will My Life Begin?) Reprise 2 - Raiponce
  • J'ai un Rêve (I've Got a Dream) - Raiponce, Flynn, Hook-Hand Thug, Lord Jamie, le bandit amoureux et chœurs
  • N'écoute que moi (Mother Knows Best) Reprise - Mère Gothel
  • Je veux y croire (I See the Light) - Raiponce et Flynn
  • L'Incantation de la guérison (Healing Incantation) - Raiponce
  • Les Larmes d'Or (The Tears Heals) - Raiponce
  • Je voudrais (Something That I Want, générique)

Sorties cinéma[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, les informations suivantes sont issues de l'Internet Movie Database[2].

Origine et production[modifier | modifier le code]

Selon le Los Angeles Times, après six ans de fabrication, le budget du film a dépassé les 260 millions de dollars[3].

Le film utilise les techniques d'image produite par ordinateur, même si Raiponce a été modelé sur le principe de traditionnelles peintures à l'huile sur toile. Les peintures Rococo de l'artiste français Jean-Honoré Fragonard, et plus particulièrement son œuvre Les Hasards heureux de l'escarpolette, étaient utilisés comme style artistique ; un style décrit par Keane comme "romantique et abondant"[4].

Plusieurs acteurs avaient été annoncés mais remplacé durant la production :

Changement de titre[modifier | modifier le code]

Les premières bandes annonces désignaient le film sous le titre Rapunzel Unbraided, puis Rapunzel[5].

Mais le dernier film d'animation de Disney, La Princesse et la Grenouille (2009), bien qu'acclamé par la critique, n'avait pas eu le succès escompté par Disney malgré des gains de 270 millions de dollars dans le monde[6]. Disney pensa qu'avoir donné le nom de princesse pouvait avoir détourné les garçons[6]. Dans le but de s'adresser aussi bien aux filles qu'aux garçons, Disney changea le nom du film de Rapunzel à Tangled, et mit également en avant Flynn Rider, le principal personnage masculin[6]. Disney a été critiqué pour avoir changé le titre classique inspiré des frères Grimm par pure stratégie marketing.

Le , Disney confirme la sortie nationale de Raiponce pour le [1] en France, avec une avant-première au Grand Rex à partir du [7].

Le 24 novembre 2010, le jour de la diffusion du film, les réalisateurs Nathan Greno et Byron Howard ont contesté les critiques de changement de titre à des seules fins de stratégies marketing. Ils arguaient que Raiponce n'était pas le seul personnage principal du film, de la même façon que Toy Story (1995) ne pouvait être appelé « Buzz l'Éclair », et ils ont eu besoin d'un titre pour représenter au mieux le film dans le fait qu'il mettait en avant un duo constitué de Raiponce et Flynn Rider[8].

Clins d'œil et références[modifier | modifier le code]

Les Hasards heureux de l'escarpolette de Jean-Honoré Fragonard (1767-1768), qui a servi de support pour le style artistique du film.
  • On a au moins deux allusions au Seigneur des anneaux dans Raiponce:
    • Un moment, Flynn dit à son cheval "Vas-y, Maximus, montre-nous ce que tu sais faire!" pour lui dire d'aller au plus vite. Dans Le Retour du roi, Gandalf prononce une réplique qui s'en rapproche à Gripoil.
    • Une allusion plus évidente est bien sûr la scène où Flynn découvre l'utilité d'une poêle à frire pour se battre. De même, dans La Communauté de l'anneau, on voit Sam Gamegie se battre contre les orques avec une poêle à frire, sur le Mont Venteux.
  • On retrouve également une référence à la saga Indiana Jones lorsque Flynn récupère in extremis la poêle à frire, juste avant que les rochers ne bouchent l'entrée de la grotte. On peut faire le rapprochement avec Indy récupérant de justesse son célèbre chapeau avant la fermeture complète de la porte dans un des film.

A l'auberge des "brigands", lors de la partie chantée, on peut apercevoir une marionnette accrochée à une des poutres de l'établissement, il s'agit de Pinocchio.

Spin-off[modifier | modifier le code]

Un spin-off, intitulé Le Mariage de Raiponce (Tangled Ever After en VO), développé et réalisé par Byron Howard et Nathan Greno, d'une durée de 6 minutes[9], est sorti le [10] dans les salles de cinéma américaines lors de la nouvelle version et première du film La Belle et la Bête de 1991, en 3D[11] et a été diffusé le sur le réseau américain Disney Channel[12].

On peut voir aussi apparaître Raiponce et Eugène / Flynn dans le nouveau long film d'animation La Reine des neiges au moment ou la princesse Anna sort du château, durant la chanson "Le renouveau".

Titre en différentes langues[modifier | modifier le code]

  • Allemand : Rapunzel - Neu Verföhnt
  • Anglais : Tangled
  • Arabe : رابونزل
  • Chinois : 魔髮奇緣
  • Coréen : 라푼젤
  • Croate : Vrlo zapetljana priča
  • Danois : To På Flugt - Et Hårrejsende Eventyr
  • Espagnol : Enredados (titre dans tous les pays hispanophones)
  • Estonien : Rapuntsel
  • Finnois : Kaksin karkuteillä
  • Flamand : Rapunzel
  • Français : Raiponce
  • Grec : Μαλλιά Κουβάρια (Malliá Kouvária : « Cheveux emmêlés »)
  • Hébreu : פלונטר
  • Hongrois : Aranyhaj és a nagy gubanc
  • Italien : Rapunzel - L'intreccio della torre
  • Japonais : 塔の上のラプンツェル (Tō no ue no rapuntsu~eru : « Raiponce sur sa tour »)
  • Letton : Sapinušies
  • Lituanien : Ilgo plauko istorija (« Histoire de cheveux longs »)
  • Néerlandais : Rapunzel
  • Norvégien : To På Rømmen
  • Polonais : Zaplątani
  • Portugais : Entrelaçados
  • Russe : Рапунцель - Запутанная история (Rapuntzel Zaputannaia istoria : « Raiponce - Une histoire emmêlée »)
  • Suédois : Trassel
  • Tchèque : Na vlásku
  • Turc : Karmakarisik

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Fiche du film » consulté le 5 juin 2010
  2. (en) Raiponce (film, 2010) sur l’Internet Movie Database
  3. Dawn C. Chmielewski, Claudia Eller, « Disney Animation is closing the book on fairy tales », Los Angeles Times,‎ November 21, 2010 (consulté en 23/11/2010)
  4. Bill Desowitz, « Chicken Little & Beyond: Disney Rediscovers its Legacy Through 3D Animation », Animation World Magazine,‎ 04/11/2005 (consulté en 2006-06-05)
  5. Jim Hill, « 'Rapunzel Unbraided' aims to be '... a film of astonishing beauty.' », Jim Hill Media,‎ 08/08/2005 (consulté en 06/10/2010)
  6. a, b et c Dawn C. Chmielewski & Claudia Eller, « Disney restyles 'Rapunzel' to appeal to boys », Los Angeles Times,‎ 09/03/2010 (consulté en 12/03/2010)
  7. « Le nouveau Disney en avant-première au Grand Rex »
  8. Adam Markovitz, « How did Rapunzel become 'Tangled'? Directors Nathan Greno and Byron Howard set the record straight »,‎ 24/11/2010 (consulté en 21/01/2011)
  9. (en) « Tangled Ever After a spin-off short film » article du 19 avril 2011, mis en ligne le 12 janvier 2012
  10. « Date de sortie » consulté le 12 janvier 2012
  11. (en) « Tangled Ever After will premiere before the theatrical release of Beauty and the Beast 3D » article du 14 novembre 2011, mis en ligne le 12 janvier 2012
  12. (en) « Poster Disney short Tangled Ever After and date air » consulté le 12 janvier 2012

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]