Le Retour de Jafar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Retour de Jafar
Description de l'image Le Retour de Jafar.png.
Titre original The Return of Jafar
Réalisation Toby Shelton, Tad Stones et Alan Zaslove
Sociétés de production Walt Disney Television Animation
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 69 min
Sortie 1994

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Retour de Jafar (The Return of Jafar) est le 42e long-métrage d'animation des studios Disney.

Suite d’Aladdin (1992), c'est le premier long-métrage sorti directement en vidéo par la filiale Walt Disney Television Animation en 1994. Il n'est de ce fait pas considéré comme un "Grand Classique" et sert de pilote à la série télévisée Aladdin. Il sera suivi en 1996 d'Aladdin et le Roi des voleurs qui clôturera la série.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Après un bref séjour dans la lampe magique, le sinistre Jafar souhaite se venger d'Aladdin, de Jasmine et du sultan mais Iago, son perroquet, le trahit, se sentant mal aimé et maltraité par Jafar. Iago va rejoindre Aladdin et ses amis pour essayer de prendre le pouvoir, mais va ressentir peu à peu de l'amitié pour ses anciens ennemis. Pendant ce temps, Jafar a été libéré par Abis Mal, un voleur aussi incompétent que stupide, vouant aussi une féroce haine pour Aladdin.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Chansons du film[modifier | modifier le code]

  • Nuits d'Arabie (Arabian Nights) - Soliste
  • Je prends soin de ma vie (I'm Looking Out for Me) - Iago
  • Un Ami (Nothing Like a Friend) - Le Génie, Jasmine et Aladdin
  • Oublie l'amour (Forget About Love) - Iago, Jasmine et Aladdin
  • Tu n'es qu'un amateur (You're Only Second Rate) - Jafar

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1994 - Nomination aux Annie Awards pour le Meilleur dessin animé sorti en vidéo

Sorties vidéos[modifier | modifier le code]

  • 4 mai 1995 - VHS et Laserdisc avec format 4/3 respecté
  • 6 octobre 2004 - Coffret 4 DVD avec format 4/3 (Avec Aladdin et Aladdin et le Roi des Voleurs)
  • 26 novembre 2004 - VHS et DVD avec format 4/3

Le saviez-vous ?[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Broom icon.svg
Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », etc., peuvent être inopportunes dans les articles (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.
  • Le Retour de Jafar marque la première tentative des studios Disney dans l'exploitation de suites à ses "Grands Classiques" directement en vidéo[1]. Essai réussi, puisque la vidéo fut la plus vendue aux États-Unis en 1994 et l'une des mieux vendus durant les premières semaines après sa sortie[1]. L'explosion des ventes combinées au faible coût de production rapporta un gros bénéfice et inaugura la réalisation de nombreuses suites : La Petite Sirène 2 : Retour à l'océan, Mulan 2 : La Mission de l'Empereur, etc.
  • Certaines des voix originales du premier film ont été remplacées, à commencer par Robin Williams dans le rôle du Génie, alors en froid avec les studios. Autres changements : Douglas Seale dans le rôle du Sultan et Lea Salonga pour la voix chantée de Jasmine. Aussi, on note que la version de la chanson "Nuits d'Arabie" utilisée ici (et reprise pour le générique de la série télévisée) est chantée par Brian Hannan au lieu de Bruce Adler dans le premier film ainsi que le troisième, ce qui ne permet pas de déterminer si c'est techniquement bien le personnage du Colporteur que l'on entend sur cette reprise, bien que dans la version française ce soit bien Bernard Alane comme à chaque fois. Toujours du côté du doublage français, Éric Métayer est exceptionnellement remplacé par Philippe Videcoq sur le rôle de Iago (comme dans quelques épisodes de la série télévisée). Notons aussi que ce film n'a pas eu droit à un doublage québécois contrairement aux deux autres.
  • Le Retour de Jafar fait plusieurs fois preuve d'incohérence :
    • Aladdin garde habituellement son ancien habit de mendiant, alors qu'il devrait plus logiquement tout le temps porter son costume de prince ;
    • Le Génie a toujours les bracelets qui symbolisaient son emprisonnement vis-à-vis de la lampe, alors qu'il en a été libéré à la fin d'Aladdin. Cette erreur apparaît également dans Aladdin et le Roi des voleurs, dans la série d'animation, mais pas dans les comics inspirés du film original.
  • Après le film, le bandit Abis Mal est devenu un personnage récurrent dans la série Aladdin.

Titre en différentes langues[modifier | modifier le code]

  • Allemand : Dschafars Rückkehr
  • Anglais : The Return of Jafar
  • Espagnol : El Retorno de Jafar
  • Espéranto : La Reiro de Ĵafaro
  • Finnois : Jafarin paluu
  • Français : Le Retour de Jafar
  • Hébreu : שובו של ג'אפאר (Shouvo shel Jafar)
  • Italien : Il Ritorno di Jafar
  • Japonais : アラジン ジャファーの逆襲 (Arajin Jafā no Gyakushū : « Aladdin : La Contre-attaque de Jafar »)
  • Néerlandais : De Wraak van Jafar
  • Norvégien : Jafar vender tilbake
  • Portugais : O Regresso de Jafar
  • Russe : Возвращение Джафара (Vozvrachtchenie Djafara)
  • Suédois : Jafars återkomst

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 467

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]