Cars 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cars.
Cars 2
Titre québécois Les Bagnoles 2
Titre original Cars 2
Réalisation John Lasseter
Brad Lewis
Sociétés de production Pixar Animation Studios
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Animation
Durée 106 minutes
Sortie 2011

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Cars 2 ou Les Bagnoles 2 au Québec (Cars 2) est le 121e long-métrage d'animation des studios Disney. Réalisé en images de synthèse par John Lasseter et Brad Lewis pour Pixar, il est la suite de Cars sorti en 2006 et suivi par Cars 3 en 2017.

Cars 2 est sorti sur les écrans français le en Disney Digital 3-D et IMAX 3D dans les salles équipées. C'est le premier film du studio à avoir une suite en dehors de la saga Toy Story.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Quadruple champion de la Piston Cup, la voiture de course Flash McQueen revient chez lui à Radiator Springs et retrouve son meilleur ami, Martin, et sa petite amie, Sally Carrera. L'ancien magnat du pétrole Sir Miles Axlerod, maintenant défenseur de l'énergie verte et reconvertit en voiture électrique, annonce une série de courses appelées le « World Grand Prix », comme un moyen de promouvoir l'Allinol, un carburant qu'il a créé. Bien que McQueen refuse d'abord de participer, le défi lancé par la voiture de Formule 1 italienne Francesco Bernoulli, ainsi que l'intervention de Martin, le conduisent à entrer dans le Grand Prix. À la demande pressante de Sally, McQueen accepte d'emmener Martin au Japon avec lui. Mais la dépanneuse l'embarrasse à plusieurs reprises à cause de sa joyeuse naïveté.

Pendant ce temps, un groupe de voitures terroristes dirigées par le professeur Zündapp et un maître d'œuvre inconnu possède les plus grandes réserves de pétrole inexploitées dans le monde. Ils complotent secrètement pour sécuriser leurs profits pétroliers en utilisant un émetteur d'ondes électromagnétiques déguisée en une caméra de télévision pour enflammer le carburant Allinol, avec pour cible les voitures de course concourant lors du Grand Prix. Sans cause apparente pour les explosions, le public mettrait en doute la sécurité du carburant et préfèrera acheter le pétrole du groupe incriminé. Les espions anglais Finn McMissile et Holley Shiftwell essayent de déjouer leur complot. Ils tentent d'organiser un rendez-vous avec l'espion américain Rod "Torque" Redline lors d'un événement promotionnel du « World Grand Prix », à Tokyo, afin de recevoir des informations sur le cerveau de l'affaire. Cependant Redline est acculé par les sbires de Zündapp et confie ses informations à l'insoupçonnable Martin avant d'être capturé puis tué. Par conséquent, Shiftwell et McMissile prennent Martin pour leur contact américain.

Pendant la première course à Tokyo, McMissile et Holley aideront Martin qui n'a pas encore pris conscience de l'importance des informations, à échapper aux sbires de Zündapp. En même temps, Martin donne par inadvertance de mauvais conseils à McQueen qui lui font perdre la course. En attendant, Zündapp utilise l'arme sur les coureurs Miguel Camino, Rip Clutchgoneski et Max Schnell. À bout de patience à cause du comportement embarrassant de Martin, ainsi que de ses mauvais conseils, McQueen fustige Martin, qui décide de retourner à Radiator Springs. Finn McMissile, qui continue de croire que Martin est un espion américain, l'aide à échapper une nouvelle fois aux complices de Zündapp à l'aéroport de Tokyo.

En Italie, site de la deuxième course, Martin, déguisé, infiltre la réunion des criminels et découvre le plan de Zündapp. Grem et Acer, de leur côté, utilisent leur caméra modifiée sur Carla Veloso, Nigel Gearsley et Shu Todoroki durant la course, provoquant alors un carambolage. Francesco Bernoulli, Flash McQuenn, Lewis Hamilton et Jeff Gorvette sont épargnés de l'accident. Avec le carburant Allinol qui fait l'objet de soupçons, Axlerod suspend son utilisation pour la dernière course en Angleterre, mais McQueen décide de continuer à l'utiliser. Les criminels décident de neutraliser McQueen dans la prochaine course car s'il gagne, il prouvera à tout le monde que l'Alinoll est sans danger. En entendant cela, Martin se dévoile accidentellement et est capturé avec McMissile et Shiftwell.

Inconscient, Martin fait un rêve dans lequel il voit ses agissements récents d'une perspective différente et réalise à quel point il a agi stupidement, jusqu'à ce qu'il se réveille ligoté à l'intérieur de Big Bentley avec McMissile et Shiftwell, quelques minutes avant d'être écrasé par ses engrenages. Les criminels utilisent l'arme sur McQueen pendant la course, mais rien ne se passe. Martin parvient à s'échapper pour avertir ses amis qu'une bombe est placée dans le stand de McQueen, mais McMissile et Shiftwell découvrent que la bombe avait été implantée dans le filtre à air de Martin. Ils avertissent Martin à propos de la bombe juste à temps, et Martin s'enfuit pour protéger ses amis. Cependant, il est poursuivi par McQueen désirant de se faire pardonner, ignorant le danger réel jusqu'à ce qu'ils soient hors de portée du détonateur de Zündapp. Il envoie ses sbires pour tuer McQueen et Martin, mais ils sont déroutés par les efforts combinés de Finn McMissile, Holley Shiftwell, et les habitants de Radiator Springs. Après sa capture, Zündapp révèle que seule la personne qui a installé la bombe peut le désactiver. Martin comprend alors que le cerveau du complot Allinol est Miles Axlerod, qui est forcé de désactiver la bombe dans une confrontation finale. Il découvre également qu'Axelrod n'a jamais été reconverti à l'électricité en voyant qu'il a gardé son moteur d'origine.

Après avoir arrêté Axlerod, Martin est fait chevalier par la reine d'Angleterre et retourne chez lui avec ses amis, où les voitures ayant participé au « World Grand Prix » prennent part à l'officieux Grand Prix de Radiator Springs. Fillmore révèle que, avant la dernière course, Sergent a remplacé l'Allinol de McQueen par du carburant bio de Fillmore, ce qui a empêché McQueen d'être touché par les rayons électro-magnétiques. Finn McMissile et Holley Shiftwell qui sont venus pour une visite invitent Martin à les rejoindre dans une autre mission d'espionnage, mais il refuse, affirmant qu'il est là où il appartient[1]. Martin rejoint McQueen avec ses fusées. Les deux amis prennent la tête dans la course devant Francesco impressionné par Martin.

Personnages Principaux[modifier | modifier le code]

Flash McQueen, Francesco Bernoulli,Martin,Finn Mcmissile,Holley Shiftwell,Professeur Zundaap,Miles Axelrod,Grim et Acer

Fiche technique

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Voix québécoises[modifier | modifier le code]

Sorties cinéma[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, les informations suivantes sont issues de l'Internet Movie Database[5].

Chansons du film[modifier | modifier le code]

  • You Might Think
  • Collision Of Worlds
  • My Heart Goes Vroom
  • Nobody's Fool
  • Polyrhythm
  • Turbo Transmission
  • It’s Finn McMissile!
  • Mater The Waiter
  • Radiator Reunion
  • Cranking Up The Heat
  • Japan
  • Tarmac The Magnificent
  • Whose Engine Is This?- Ecouter sur YouTube
  • History’s Biggest Loser Cars
  • Mater Of Disguise
  • Porto Corsa
  • The Lemon Pledge
  • Mater’s Getaway
  • Mater Warns McQueen
  • Going To The Backup Plan
  • Mater’s The Bomb
  • Blunder And Lightning
  • The Other Shoot
  • Axelrod Exposed
  • The Radiator Springs Grand Prix
  • The Turbomater Score

Lieux du film[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Photo de Timo Glock sur le circuit de Silverstone.
Timo Glock pilote au Grand Prix automobile de Grande-Bretagne 2011 une monoplace avec une livrée spéciale Cars 2.

Le coréalisateur, Brad Lewis a déjà travaillé pour les studios Pixar, pour le tournage du film Ratatouille.

Trois des acteurs ayant prêté leurs voix dans la version originale du film Cars et deux des acteurs ayant doublé le film en français ont trouvé la mort depuis sa sortie en 2006, rendant impossible leur participation à ce second opus :

  • Joe Ranft qui a joué Red et Peterbilt est mort dans un accident de voiture le 16 août 2005 lors de la production du premier film.
  • George Carlin, interprète de Fillmore, étant mort le 22 juin 2008, il est remplacé par Lloyd Sherr.
  • Paul Newman, interprète de Doc Hudson dans la version originale, étant mort le 26 septembre 2008, il ne sera pas remplacé, les producteurs ayant décidé de faire disparaître le personnage.Bernard-Pierre Donnadieu qui lui prêtait sa voix dans la version française est également mort le 27 décembre 2010.
  • Michel Fortin qui doublait Martin la dépanneuse dans la version française de Cars est mort le 18 mars 2011 ; il est remplacé par Gilles Lellouche.
  • Le marché aux pièces à Paris est le pavillon Baltard.
  • On peut voir le célèbre A113 sur l'aileron arrière du jet de McMissile.
  • Lorsque Guido et Luigi lisent les P.S de Martin, ils font des yeux « Manga ».
  • Tous les monuments romains et parisiens sont modifiés avec des formes d'automobile, des calandres, des roues, etc.
  • Lorsque McQueen et son équipe arrivent en Italie, ils sont accueillis par l'oncle Topolino. Topolino est aussi le nom italien de Mickey Mouse. De plus, on peut reconnaitre sur la fontaine du village italien le fameau trident qui sert de logo au constructeur italien Maserati.
  • Pendant le générique de fin, dans un panorama en peinture de Paris, on peut apercevoir le restaurant Gusteau, lieu principal du film Ratatouille.
  • La chanson You might think interprétée par le groupe Weezer est à l'origine une chanson du groupe The Cars de 1984, Weezer étant un groupe produit par Ric Ocasek, fondateur, chanteur et guitariste du groupe The Cars.
  • Le générique de Cars 2 est un duo entre Robbie Williams et Brad Paisley intitulé Collision of Worlds
  • Le bateau de pêche qui transporte McMissile au début du film est le FV Northwestern (en), qui figure a l'affiche de la série télévisée Péril en haute mer diffusée sur Discovery Channel. Il est doublé en version originale par Sig Hansen, qui est le capitaine de ce bateau.
  • On peut apercevoir le pape Pinion IV ainsi que sa papamobile.

Suite[modifier | modifier le code]

Le 18 mars 2014, Robert Iger annonce qu'un troisième volet, Cars 3 est en cours de production sans préciser la date de sortie de cette suite[6].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Cars 2, le jeu vidéo tiré du film.
  • Lego Cars 2, une gamme de boites de jeu tirée du film.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :